29/11-Alexandre de Rhodes et la romanisation des écritures orientales

lundi 3 novembre 2014

29/11 : Alexandre de Rhodes et la romanisation des écritures orientales
29/11 - DiFLE, 3ème étage, salle M, SORBONNE (46 rue Saint-Jacques 75005 Paris)

JOURNÉE D’ÉTUDE

ALEXANDRE DE RHODES ET LA ROMANISATION DES ÉCRITURES ORIENTALES
Journée organisée par :
- Xuyên Lê Thị
(Université Paris Diderot, EA 3967 CLILLAC ARP),
- Tôn Thât Thanh Vân (Université Paris Est, EA 4395 Lettres, Idées, Savoirs),
- Phạm Thị Kiêu Ly (Université Sorbonne nouvelle, UMR 7597 Histoire des Théories Linguistiques),
- Dan Savatovsky (Université Sorbonne nouvelle, UMR 7597 Histoire des Théories Linguistiques)

Présentation :
Les communications de cette journée, principalement consacrée à la figure du père jésuite Alexandre de Rhodes (1591-1660) et à la linguistique missionnaire en Extrême-Orient, porteront sur les différentes tentatives pour « romaniser » les écritures orientales au commencement de l’âge classique, au premier chef celle du vietnamien (le tiếng việt). Des tentatives précoces, d’abord liées aux visées missionnaires de l’Église catholique, qui ont échoué pour la plupart au moment de leur conception et n’ont véritablement abouti que deux siècles et demi plus tard, pour ce qui concerne la langue vietnamienne, au moment de la colonisation française en Cochinchine, en Annam et au Tonkin. Au-delà du cas du mandarin, on s’attardera donc sur le cas du tiếng việt, avec l’abandon progressif des idéogrammes au profit du chữ quốc ngữ, système de compromis et premier pas sur la voie d’une standardisation de l’écriture nationale.
Ainsi replacés dans leur horizon de rétrospection, les projets de transcription du tiếng việt en alphabet latin par les missionnaires jésuites, au début du XVIIe siècle, répondent de plusieurs enjeux. Enjeux linguistiques en premier lieu, relatifs à une description phonologique adéquate de cette langue à tons. Enjeux épistémologiques ensuite, relatifs à cette forme particulière de grammatisation que représentent les écritures nationales, mais aussi à d’autres formes d’outillage des langues, comme les grammaires et les dictionnaires trilingues, notamment celui qui a été publié par A. de Rhodes. Enjeux en matière de politique linguistique et de production littéraire enfin, liés à l’émancipation culturelle des Lettrés de l’actuel Việt Nam par rapport à l’Empire chinois, d’une part, et – plus tardivement – aux influences occidentales, d’autre part.

Programme :
9 h. 30 – 10 h. Xuyên Lê Thị et Dan Savatovsky : Présentation de la journée
10 h. – 10 h. 30. Catherine Marin (Institut Catholique de Paris, Groupe de Recherche Interdisciplinaire sur les Écritures Missionnaires) : L’expérience missionnaire d’Alexandre de Rhodes en Cochinchine et au Tonkin au XVIIe siècle
10 h. 30 – 11 h. Jean-Pierre Duteil (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, EA 1571 Pouvoirs, Savoirs et Sociétés) : Catéchèse, inculturation et écriture chez Alexandre de Rhodes
11 h. – 11 h. 15. Pause café
11 h. 15 – 11 h. 45. Dan Savatovsky (Université Sorbonne nouvelle, UMR 7597 Histoire des Théories Linguistiques) : Linguistique missionnaire et grammatisation des langues orientales
11 h. 45 – 12 h. 15. Marie-Claude Paris (Université Paris Diderot, UMR 7110 Laboratoire de Linguistique Formelle) : Systèmes complexes et système simple : sinogrammes, chu nôm et transcription alphabétique
12 h. 15 – 14 h. Déjeuner (buffet)
14 h. – 14 h. 30. Isabel Augusta Tavares Mourão (EHESS) : Regards sur le Dictionarivm Annamiticvm Lvsitanvm et Latinvm publié à Rome par la Propaganda Fide en 1651
14 h. 30 – 15 h. Phạm Thị Kiêu Ly (Université Sorbonne nouvelle, UMR 7597 Histoire des Théories Linguistiques) : Description du système phonétique du vietnamien au 17e siècle dans le Dictionarivm Annamiticvm, Lvsitanvm et Latinvm
15 h. – 15 h. 15. Pause café
15 h. 15 – 15 h. 45. Tôn Thât Thanh Vân (Université Paris Est, EA 4395 Lettres, idées, savoirs) : Linguae Annamitica seu Tunchinensis Brevis Declaratio ou de l’art de décrypter le "gazouillis des oiseaux"
15 h. 45 – 16 h. 15. Xuyên Lê Thị (Université Paris Diderot, EA 3967 CLILLAC-ARP) : Alexandre de Rhodes, premier grammairien de la langue vietnamienne
16 h. 15 –16 h. 30. Tôn Thất Thanh Vân, Dan Savatovsky et Xuyến Lê Thị : Clôture des travaux