L’Agent Orange au Viet-Nam - Crime d’hier Tragédie d’aujourd’hui

samedi 17 janvier 2009

A NOUVEAU DISPONIBLE : L’Agent Orange au Viet-Nam - Crime d’hier Tragédie d’aujourd’hui

JPEG - 54.9 ko

Le peuple vietnamien s’est battu longtemps pour sa liberté, son indépendance et son unité. Le Viêt-nam forme aujourd’hui un grand pays de 80 millions d’habitants, qui vit en paix, mais dont le développement est entravé par les conséquences de l’agent orange, ce défoliant épandu massivement sur le Sud Viêt-nam pendant la guerre américaine et qui contenait de la dioxine. Ce fut là, en violation des conventions humanitaires, la première guerre chimique de l’histoire, la seule de cette ampleur qu’ait connue le monde à ce jour.

_ C’était à l’époque une catastrophe sanitaire et environnementale. Ce l’est encore aujourd’hui, car les effets de la dioxine persistent et celle-ci poursuit son œuvre de destruction dans le silence. La population vietnamienne est atteinte dans sa chair, dans ses enfants, dans son environnement.

_ Cette situation dramatique suscite de nombreuses questions sur les plans humanitaire, scientifique, politique et juridique. Celles-ci sont présentées dans cet ouvrage qui rappelle tout d’abord l’origine et la nature du problème, puis fournit quelques pistes sur les perspectives dans un certain nombre de domaines (environnemental, sanitaire, social, juridique).

_ En publiant cet ouvrage, l’AAFV entend porter cette tragédie à la connaissance de l’opinion publique internationale, en vue de susciter un vaste mouvement de solidarité pour que soient menées des actions à la mesure des besoins et pour que les victimes obtiennent enfin réparation, la paix ne pouvant s’instaurer sur un crime impuni.

Les coordonnateurs de l’ouvrage :

Yvonne Capdeville, docteur en médecine, biologiste, ancien chercheur au Centre National,de la Recherche Scientifique (CNRS), est membre du Comité pour la coopération scientifique et technique avec le Viêt-nam (CCSTVN).

Francis Gendreau, polytechnicien, statisticien-démographe, ancien chercheur à l’institut de Recherche pour le Développement (IRD), est président de l’Association d’Amitié Franco- Vietnamienne (AAFV).

Jean Meynard, docteur en médecine, est vice-président de l’Association "Viêtnam, les enfants de la dioxine".

ISBN 2-915293-23-6 Prix : 15 € Éditions Tirésias- 165 pages

disponible à l’AAFV