Le général de Beylié (1849 -1910) au Musée de Grenoble, de juillet 2010 à janvier 2011

vendredi 16 juillet 2010

Le général de Beylié (1849 -1910), qui effectua toute sa carrière militaire dans « les Colonies » et particulièrement en Indochine, était avant tout un passionné d’archéologie. Auteur d’un livre sur l’Habitation byzantine,
il participa à des fouilles en Algérie, Mésopotamie, Birmanie, mais s’est surtout illustré par ses efforts pour préserver les sites d’Angkor et de Banteai Chmar ;

il est d’ailleurs à l’origine des premiers documents cinématographiques sur Angkor. Il avait entrepris une étude sur l’évolution de l’art indochinois au moment de sa disparition dans un naufrage au milieu des rapides du Mékong à Louang Prabang.

Il était membre de la commission archéologique de l’Indochine et de l’école française d’Extrême Orient.

Il a légué toutes ses collections, dont de nombreuses pièces indochinoises, à sa ville de Grenoble. C’est ce legs qui est exposé du 3 juillet 2010 au 9 janvier 2011 au musée de Grenoble.

Pour plus d’informations : www.museedegrenoble

Voir en ligne : Musée de Grenoble-Legs du général de Beylié (1849 -1910)