Raymond Aubrac

mercredi 11 avril 2012

http://www.youtube.com/watch?v=B1HLpDaDoAc

nous a quitté hier soir, mardi 10 avril 2012
Raymond en mai 2011 au Congrès national de l’AAFV


Message Hélène LUC

Présidente de l’Association d’Amitié Franco Vietnamienne
A-A-F-V

Sénatrice Honoraire

Comment imaginer que nous ne verrons plus RAYMOND AUBRAC lui qui a pris part à tant de combats décisifs pour la FRANCE,
la résistance bien sûr et le VIET NAM qui fut son deuxième immense combat pour la liberté qui jalonné sa vie.

Lorsque le 1er Mai 2010 j’ai participé avec lui à HO CHI MINH VILLE aux cérémonies de l’unification du Nord et du Sud
VIET NAM,j’ai pu mesurer la ferveur que lui porte ce peuple.Raymond AUBRAC avait le VIET NAM" chevillé au corps"sous tous ses aspects:politique,affectif,familial .

Avec CHARLES FOURNIAU et Lucie AUBRAC avec les grands intellectuels de l’époque,il a créé l’Association d’Amitié Franco Vietnamienne en 1961.Il en est encore aujourd hui le membre le plus éminent de son Comité d’Honneur.Encore tout dernièrement,au cours d’une conversation chez lui il se préoccupait de savoir comment passer le flambeau de la passion pour le VIET NAM que nous
aimons, que nous admirons avec lucidité ,aux jeunes générations.Au mois de MAI dernier à IVRY il a participé à notre Congrès toute une après midi .Il venait de m’envoyer un mot précieux pour annoncer qu’il témoignerait à la cérémonie du 4Oeme anniversaire

> de la signature des accords de Paris qui aura lieu à Choisy-le -ROI en 2013,ville où a été hébergée la délégation VIETNAMIENNE du

> Nord.

Au nom de l’A.A.F.V. de son comité nationnal je veux dire à JEAN PIERRE,CATHERINE et ELISABETH ses entants ses petits
et arrière petits enfants combien nous l’aimons,combien nous l’admirons,combien son exemple de combattant pour la liberté avec
tous les risques qu’il a pris nous aidera à faire vivre l’amitié entre la FRANCE et le VIET NAM d’aujourd’hui.

L’Année 2013 qui célèbrera le 4Oeme anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques avec la FRANCE en

sera une puissante démonstration.

Cher Raymond AUBRAC vous en aurez été l’un des principaux artisans avec HO CHI MINH,vous resterez dans notre coeur,

dans nos esprits,nous vous aimons,vous allez nous manquer beaucoup,beaucoup.


CENTRE d’INFORMATION et de DOCUMENTATION sur le VIETNAM CONTEMPORAIN

(CID VIETNAM)

Adresse provisoire : Centre culturel du Vietnam, 19 rue Albert, 75013 Paris

cidvietnam free.fr

www.cidvietnam.org

Alain RUSCIO, Président
Janine GILLON, Vice-Présidente
Suzanne COLLET, Secrétaire
Annick CLEMENT, Trésorière

Communiqué

Nous ne verrons plus Raymond Aubrac aux réunions pour la connaissance du Viêt Nam et pour le soutien de son peuple.

C’est en 1945 que ce grand Résistant croisa pour la première fois le chemin de ce pays. Commissaire de la République à Marseille, il intervint pour la défense de travailleurs dits « indochinois », en proie à des brimades et à la surexploitation. L’année suivante, lors de la visite officielle en France du président Ho Chi Minh (qui devait hélas aboutir à un échec, prélude au déclenchement de la guerre coloniale), c’est tout naturellement vers Lucie et Raymond Aubrac que le président du Viêt Nam se tourna. Il fut hébergé durant son séjour dans leur villa, et devint même le parrain de leur fille Elizabeth.

De cette période naquit une amitié réciproque entre Raymond Aubrac et Ho Chi Minh, qui ne se démentit jamais. On peut dire qu’il fut certainement l’homme, en occident, qui connut le mieux le président du Viêt Nam et qui bénéficia continument de sa confiance totale. Raymond Aubrac déploya une activité, aussi discrète qu’efficace, pour que ce pays connaisse enfin la paix. Pour ce faire, à diverses reprises, durant la guerre dite « française » d’Indochine, puis, surtout, durant la phase « américaine », Raymond Aubrac sillonna le monde, rencontra les grands décideurs de l’époque, de Kissinger au pape Paul Vi, en passant par l’entourage direct du général de Gaulle.

La paix revenue, après 1975, Raymond Aubrac resta fidèle à ce pays, tout en manifestant en toutes occasions sa lucidité. Dirigeant de l’Association d’amitié franco-vietnamienne, co-fondateur du Centre d’information et de Documentation sur le Viêt Nam contemporain, il fut de toutes les initiatives de solidarité et de connaissance. Tous ceux qui ont fréquenté, pratiquement jusqu’à ces dernières semaines, ces réunions, peuvent en témoigner.

Le Viêt Nam aujourd’hui indépendant perd un fidèle compagnon, les amis de ce pays, de par le monde, sont plongés dans la tristesse. Raymond Aubrac leur manquera, nous manquera.

Le CID, dont Raymond Aubrac fut, on le rappelle, un membre fondateur et un défenseur de tous temps, s’associe à la douleur de sa famille. Nos pensées vont en particulier à Ginette Gauvin, sa sœur, qui consacra bien des années de sa vie à travailler bénévolement au sein de l’équipe animée naguère par Françoise Direr.

Paris, le 11 avril 2012

Voir en ligne : wikipedia Raymond Aubrac