BONNE l’année du Cheval en bois bois...

mercredi 29 janvier 2014

Le 31 janvier fêtera l’année du Cheval de bois ! Je vous invite à consulter les articles de la Rubrique : http://www.aafv.org/-La-vie-culturelle-au-Vietnam-

 Le BOIS qui conduit la sève et soutient

 L’affaire Samsung ou la violence au quotidien


Je vous écris en ce dernier jour de l’année du Serpent. Dans quelques heures, le Cheval veillera sur la nouvelle année lunaire. Je viens de traverser Hô Chi Minh Ville, il est un peu moins de 14 heures et la ville est surprenante de calme. Les marchés aux fleurs se sont vidés et les commerces ont définitivement fermés leurs portes à part quelques boutiques franchisées qui gardent leur logique du 24/24. La ville s’apprête à fêter en douceur et joyeusement la nouvelle année. Pendant environ 10 jours la capitale économique va être au repos et dévoiler un aspect inattendu : son calme ! 10 jours sur 365 où la ville est inhabituelle et où on découvre même ça et là de belles choses qu’il est impossible de voir à d’autres moments de l’année. Personnellement, j’apprécie ce temps où toutes formes de violences disparaissent et où on peut retrouver enfin vrais sourires, gentillesses, amabilités et autres respects. Ce qui ne veut pas dire que ces qualités n’existent plus à d’autres moments de l’année mais elles sont plus fragiles. La violence physique, sonore, verbale a pris le dessus de nos jours. Vous êtes à un carrefour et vous attendez sagement que le feu passe au vert. Vous êtes tout à coup agressés par des coups de klaxons stridents derrière vous, vous obligeant presque à griller le feu rouge pour quelques excités qui veulent absolument passer. Vous êtes en voiture ou en moto et vous restez quelque 10 secondes de trop devant une boutique, en une fraction de seconde un uniforme bleu ciel, bleu marine ou noir d’une quelconque compagnie de sécurité privée vous ordonne de partir…Ce ne sont que quelques exemples de violences régulières et visibles au quotidien à HCMVille. Je ne vous parle pas ici du moindre accrochage entre deux chauffeurs de motos ou deux conducteurs d’automobiles. Le ton là aussi monte en une fraction de seconde. Je ne parle pas enfin des violences que je peux constater dans les établissements scolaires où les collégiens ou lycéens aiment à se frapper pour s’amuser, pour passer le temps et même parfois se filmer en train de s’affronter. Bref, il n’est pas surprenant que dans une entreprise internationale comme Samsung, il puisse y avoir les types de violence rencontrés au début du mois. De mémoire, ce n’est pas la première fois que des violences existent dans des sociétés coréennes. Mais là, n’est pas la question à mon avis. Personnellement comme je l’ai indiqué plus haut, je suis sidéré par la place qu’ont prises toutes ces compagnies de sécurité privées à HCMVille depuis maintenant une grosse dizaine d’années. Les rues de cette ville sont finalement sous leurs contrôles et beaucoup d’entre eux s’adjugent des responsabilités qu’ils n’ont pas. D’ailleurs, plus je vois ces agents de sécurité et plus je vois les vols et autres escroqueries se développer. C’est bien qu’il y a un problème. Il serait temps que les pouvoirs publics et autres responsables prennent ces problèmes de violence à bras le corps car à termes ils mettront à mal le développement économique et touristique du pays. Ou alors, il faudrait que le Têt soit plus long. Ce sera peut-être le cas cette année où la population aura sûrement envie de souffler après une année du Serpent très…acrobatique !
De notre correspondant au Viet nam

Voir en ligne : Têt 2014