Il y a un an l’AAFV déclarait

dimanche 23 septembre 2012

DÉCLARATION DE L’ASSOCIATION D’AMITIÉ FRANCO-VIETNAMIENNE

L’Association d’amitié franco-vietnamienne exprime sa vive inquiétude devant la
fréquence renouvelée et la gravité des incidents survenus dans l’espace appelé par les
atlas occidentaux mer de Chine méridionale. Au cours des dernières semaines, ont été
ainsi impliqués la Chine et les Philippines d’une part, la Chine et le Vietnam d’autre
part, pour ces derniers, dans la zone économique exclusive de la République socialiste
du Vietnam.

Si de tels évènements venaient à se reproduire, le risque existe qu’ils ne dégénèrent
en affrontements armés. En tout état de cause, ils ne peuvent qu’entretenir la tension
entre pays voisins. Afin de réduire cette dernière, de surmonter leurs différends et de
préserver la stabilité dans la région, il convient que les États concernés se
conforment aux règles du droit international telles qu’énoncées par la Convention des
Nations Unies sur le droit de la mer signée à Montego Bay en 1982, agissent en
conformité avec la Déclaration sur la conduite des parties dans la mer de Chine
méridionale signée en 2002 par la Chine et les dix membres de l’Association des nations
de l’Asie du sud-est (ASEAN), qu’ils parviennent enfin, comme ils s’y étaient alors
engagés, à s’accorder sur la rédaction d’un code de conduite.

Aucune solution ne sera trouvée par la force. La voie passe par la négociation sur la
base du droit international.

Montreuil, le 21 juin 2011

La fondation Gabriel Péri et l’Institut de relations internationales et stratégiques ont le plaisir de vous inviter au colloque :
Mer de Chine méridionale : nouvel espace de crise ?
Mardi 16 octobre 2012
Maison de la Chimie

(Salle 262 – 28 rue Saint Dominique - Paris 7e)

Avec une superficie de plus de 3,5 millions de km², la Mer de Chine méridionale occupe une place stratégique et joue un rôle extrêmement important pour les activités maritimes dans la région et dans le monde. Dotée de centaines d’iles, d’ilots et de récifs, riche en ressources naturelles, elle est d’un intérêt majeur sur le plan de la stratégie sécuritaire et économique, non seulement pour les États directement concernés, mais aussi pour beaucoup d’autres dans la région. Elle est aussi un foyer de tensions entre les États côtiers : Chine, Vietnam, Philippines, Malaisie, Brunei, Taïwan… et les conflits de souveraineté territoriale augmentent de façon préoccupante.

Dans ce contexte, la détermination de la souveraineté sur les iles et les ilots des parties concernées, le maintien d’un environnement de paix, de stabilité, la garantie de la liberté de navigation maritime, la préservation de l’environnement et des ressources naturelles ainsi que la coopération pour les secours aux pêcheurs dans la région en Mer de Chine méridionale, exigent que les parties concernées agissent ensemble afin de rechercher les solutions susceptibles de limiter d’abord, puis d’éradiquer ces tensions.

Beaucoup d’efforts ont été déployés au cours des décennies passées, mais ils demeurent encore insuffisants. L’ambition du colloque de la fondation Gabriel Péri organisé en partenariat avec l’Institut de relations internationales et stratégiques est d’éclairer les enjeux qui entourent ces problèmes de souveraineté. Il s’agit donc d’en faire un moment non pas d’affrontements « partisans », mais de réflexion rigoureuse, appuyée notamment sur l’analyse géopolitique et le droit international.

Entrée libre. Le nombre de place étant limité, merci de bien vouloir vous inscrire par courrier électronique auprès de l’IRIS : [http://www.iris-france.org/actualit...]
PROGRAMME

9h00 - Accueil des participants

9h30 - ALLOCUTIONS D’OUVERTURE

9h40 - MISE EN PERSPECTIVE HISTORIQUE DU PROBLEME
• Introduction de Patrice JORLAND, ancien diplomate, collaborateur de la revue Recherches internationales

9h55 - QUE DIT LE DROIT INTERNATIONAL ?
Modérateur : Daniel CIRERA , secrétaire général du Conseil scientifique de la fondation Gabriel Péri
• Monique CHEMILLIER-GENDREAU, professeur émérite de Droit public et de Sciences politiques à Paris Diderot
• Cyrille P. COUTANSAIS, adjoint au chef du bureau Droit de la mer de l’État-major de la Marine
• Erik FRANCKX, professeur, Département de Droit international et européen, Vrije Universiteit, Bruxelles
• David SCOTT, directeur de la revue Asian Security, conférencier à l’université de Brunel (Royaume-Uni)

> 12h00 - Pause déjeuner <

13h30 - QUELS ENJEUX POLITIQUES, STRATÉGIQUES ET ÉCONOMIQUES EN MER DE CHINE MÉRIDIONALE ?
Modérateur : Didier BILLION , directeur des études de l’IRIS
• Pierre-René BAUQUIS, ancien directeur Stratégie et planification du groupe TOTAL, enseignant
• Fabienne CLEROT, chercheur à l’IRIS
• François GODEMENT, directeur pour la stratégie de l’Asia Centre

> 15h30 - Pause <

15h45 - IMPASSES MILITAIRES OU SOLUTIONS POLITIQUES ?
Modérateur : Michel MASO , directeur de la fondation Gabriel Péri
• Éric FRECON, enseignant à l’École navale
• Jonathan HOLSLAG, chercheur, Brussels Institute of Contemporary China Studies (BICCS)
• Christian LECHERVY, conseiller pour les affaires stratégiques et l’Asie - Océanie auprès du Président de la République
• Christian LE MIERE, chercheur "Forces navales et sécurité maritime", IISS Londres
• Daniel SCHAEFFER, général en 2e section, membre du Groupe de réflexion Asie21

17h45 - CONCLUSIONS