Brèves

Dernier ajout : 27 janvier 2009.

Sites pour le tourisme

www.vietnamtourism.com/f
www.cap-vietnam.com

Visas pour le Vietnam

Français : visa obligatoire, avec passeport valable 6 mois après la date du retour en France. S’adresser à la Section consulaire de l’Ambassade du Vietnam en France
62, rue Boileau - 75016 Paris
Tél. du consulat : 01 44 14 64 26 - Fax : 01 44 14 64 24
Ouverture : De 10h à 12h et de 14h à 17h du lundi au vendredi.
E-Mail : vnparis club-internet.fr

Vietnamiens d’outremer (Viet Kieu) : ils peuvent demander un visa valable 5 ans, et à chaque fois ils peuvent rester jusqu’à 90 jours, sans devoir demander de visa à chaque voyage. (Informations données sous toute réserve)

Pour l’essor de l’Industrie sans fumée

Le Vietnam s’est fixé pour objectif d’attirer cette année 5 millions de visiteurs étrangers (6 millions dès 2010) et 21 millions de touristes vietnamiens, et de réaliser un chiffre d’affaires de 64.000 milliards de dôngs (environ 3 milliards d’euros).

JPEG - 59.7 ko
Point Information à Hanoi

Il veut s’en donner les moyens. L’Administration nationale du tourisme (ANT) tire les leçons des insuffisances et lance un plan ambitieux pour attirer notamment le tourisme d’affaire haut de gamme (congrès, forums, séminaires…).

La recherche d’un « label » national
les slogans anciens (Le Vietnam, une destination pour le nouveau millénaire, en 2000, puis Bienvenue au Vietnam en 2003, suivi de Vietnam, le charme caché en 2005) n’ont pas convaincu, pas plus que la jeune fille en ao dai et chapeau conique. Des professionnels du marketing sont au travail à partir d’un inventaire des points forts du Vietnam.

La communication
Les foires-expositions touristiques, dans le pays (comme Mékong-Can Tho, Yen Bai, Phu Tho …) ou à l’étranger (Paris, ASEAN-Japon à Tokyo…) ne suffisent pas. Il faut ouvrir des bureaux de représentation à l’étranger et des centres dans les grandes villes du Vietnam.

L’amélioration des services
notamment par une coopération avec l’aviation, le développement des infrastructures, la lutte contre la pollution et contre les arnaques petites ou grandes et la formation des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration.

L’authenticité des produits
Elle est menacée par un développement désordonné du commerce de marchandises de qualité médiocre, alors que c’est l’un des atouts touristiques du Vietnam.

Promouvoir l’image d’un Vietnam nouveau et dynamique relève non seulement de la responsabilité de l’État et de l’ANT, mais aussi des entreprises et des citoyens, auxquels un appel est lancé par le Ministre du tourisme.


Les villages de métiers au Vietnam
 [1] où se perpétuent douceur et tradition, s’imposent de plus en plus sur la carte du tourisme national comme les destinations de choix pour nombre de touristes en quête de valeurs culturelles séculaires et d’une originalité nommée art artisanal. Le Vietnam compte environ 2.000 villages de métiers, avec au total 1,4 million de foyers producteurs embauchant quelque 11 millions de travailleurs. En 2008, les exportations des articles artisanaux se sont chiffrées à 600 millions de dollars, contre 6,8 millions de dollars en 1990. Mais en développant ces villages sans précaution et sans équipements suffisants, on les met parfois au bord de la désintégration.

Le village de Van Phuc est bien connu pour sa soie tissée. Aujourd’hui les artisans produisent sur des métiers mécaniques 4000 à 5000 mètres d’étoffes, soit 400skg de tissus. Pour produire un kg de soie, il faut 30l g de soude et 30 g de colorant tout à fait chimique. Les eaux usées sont déversées dans la rivière Nhuê qui prend selon les moments les magnifiques couleurs de l’arc en ciel

Le haut plateau de Mang Den, district de Kon Plong, province de Kon Tum, est en passe de devenir une nouvelle adresse du tourisme international grâce à de forts investissements. Son climat doux toute l’année et sa forêt de pins sont ses atouts. A en juger par les photos, il est le terrain d’élection des roses trémières.

Le district de Can Gîo, à 50 km au sud-est d’HCMV, est réputé pour sa mangrove, reconstituée après la guerre américaine, première réserve de biosphère mondiale au Vietnam à être reconnue par l’UNESCO. Des projets sont en cours pour y développer l’écotourisme.

Le village de Duong Lâm, à 50 km à l’ouest de Hanoi, a été classé vestige historique en raison du cachet exceptionnel de son architecture (en latérite) et de son ancienneté : la plus vieille maison du village a 400 ans. On souhaite valoriser la culture et l’histoire de ce village pour un développement durable du tourisme. Photo 007 Duong Lam

Le village d’artisans (céramiques) de Bat Trang aux environs d’Hanoi organise pour les touristes une visite du village et de ses ateliers en charrette à buffle. visite touristique à Bat Trang

Ho Chi Minh ville se réjouit de l’augmentation de 14 % de ses touristes étrangers au cours des neuf premiers mois de 2008. Photo 007 travel Guide La compagnie Saigontourist projette 1, 65 millions de touristes pour 2009


Thua Thiên – Huê

Encore une fresque restaurée !
Recouvertes de chaux depuis des décennies, les fresques murales de la résidence d’été An Dinh de l’avant-dernier roi Khai Dinh retrouvent progressivement leur lustre d’antan grâce à un projet de restauration financé par l’Allemagne (17 580 €). Le palais d’An Dinh a été construit en 1918 au cœur de la citadelle de Hué, le fleuron de l’architecture franco-vietnamienne.

Une délégation de la Province de Thua Thien Hué, présidée par le Président du Comité populaire de la Province, le Dr Nguyen Ngoc Thien, le directeur du département des affaires étrangères Chau Dinh Nguyen et le Directeur du Parc national de Bach Ma, Huynh Van Keo, a été invitée par la Région Poitou-Charentes au début de novembre. Un certain nombre d’engagement ont été signés.
A son retour à Paris la délégation a été accueillie au Ministère du Tourisme, photo 007 délégation de Hué afin mettre au point des projets valorisant la Province en l’intégrant dans les destinations de l’Asie du Sud-Est. Une première réunion rassemblant les délégués de Thaïlande, du Cambodge et du Laos devrait se tenir à Hué.
Ensuite elle a été invitée par l’Association des Amis de Hué.

Certains sites sont privilégiés et systématiquement mis en valeur. L’incontournable Baie d’Halong est actuellement au 2ème rang sur 77 candidatures dans le classement des 7 merveilles naturelles du monde. Photo 007 Halong (légende) une armatrice possède une flotte d’une centaine de bateaux, dont un certain nombre de jonques aménagées pour un tourisme de luxe..

L’Ecotourisme est un secteur en développement sous la houlette du premier ministre Nguyen Tân Dung. La province de Vinh Phuc au nord avec son complexe touristique de Tam Dao à 1100 m va bénéficier d’investissements nationaux pour accéder aux normes internationales.

Les parc nationaux de Phong Nha-Ke Bàng (centre) et le Parc du Fan Si Pan de Lao Cai (nord) sont respectivement au 8 et 9e rang du classement.

Au Vietnam les « resorts », qui regroupent plusieurs activités de loisirs et de divertissement avec hébergements, ont pour objectif l’aménagement des côtes. Aussi bien à Pham Thiet, à Danang que maintenant à Ho Tram, on trouve des complexes hôteliers d’un luxe étonnant qui dans le cas de Ho Tram voisinent avec un bord de mer où la vie des pécheurs est telle qu’elle s’est pratiquée durant des siècles. Que deviendront-ils quand le projet s’achèvera avec son casino etc. ? Quelques-uns d’entre eux sont déjà des employés « en formation » pour l’hôtel aux bungalows, fort agréables il est vrai.

.

Notes

[1voir Perspectives n° 64, janvier 2008, pp 9-16