Déclaration de l’AAFV

Dernier ajout : 16 juillet 2011.

DÉCLARATION DE L’ASSOCIATION D’AMITIÉ FRANCO-VIETNAMIENNE


L’Association d’amitié franco-vietnamienne exprime sa vive inquiétude devant la fréquence renouvelée et la gravité des incidents survenus dans l’espace appelé par les atlas occidentaux mer de Chine méridionale. Au cours des dernières semaines, ont été ainsi impliqués la Chine et les Philippines d’une part, la Chine et le Vietnam d’autre part, pour ces derniers, dans la zone économique exclusive de la République socialiste du Vietnam.

Si de tels évènements venaient à se reproduire, le risque existe qu’ils ne dégénèrent en affrontements armés. En tout état de cause, ils ne peuvent qu’entretenir la tension entre pays voisins. Afin de réduire cette dernière, de surmonter leurs différends et de préserver la stabilité dans la région, il convient que les États concernés se conforment aux règles du droit international telles qu’énoncées par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer signée à Montego Bay en 1982, agissent en conformité avec la Déclaration sur la conduite des parties dans la mer de Chine méridionale signée en 2002 par la Chine et les dix membres de l’Association des nations de l’Asie du sud-est (ASEAN), qu’ils parviennent enfin, comme ils s’y étaient alors engagés, à s’accorder sur la rédaction d’un code de conduite.

Aucune solution ne sera trouvée par la force. La voie passe par la négociation sur la base du droit international.

Montreuil, le 21 juin 2011