Des pesticides et insecticides bio

Dernier ajout : 23 janvier 2011.

Des pesticides et insecticides bio

Cela paraît au premier abord un oxymore, quelque chose d’improbable, et pourtant des expériences concluantes ont été réalisées au Vietnam, en coopération avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), comme le relate un article du quotidien « Thanh Niên », repris par l’hebdomadaire « Courrier international » dans sa livraison n° 1054.

Dans le hameau de Khe Su, province de Thua Thiên Huè, on réduit en poudre des piments, de l’ail, des oignons frais, puis on mélange la poudre à de l’eau et une décoction de son et de riz, mélange qui est ensuite vaporisé sur les cultures de liserons d’eau et d’amarante. Les expériences ne s e limitent pas à cela puisque du compost est obtenu par fermentation microbienne de végétaux et de balles de paddy, cependant que des engrais sont produits à partir de fruits et de légumes, ou encore de vinaigre de charbon et de graines de margousier (neem).

Les rendements sont aussi élevés qu’avec des engrais chimiques et le riz bien plus savoureux. Comme le dit le Pr Lê Dinh Huong de l’université d’agro-sylviculture de Huè : « À vrai dire, l’idée d’utiliser des pesticides d’origine végétale n’est pas nouvelle… Mais on a tellement eu recours aux produits chimiques pour assurer un développement aussi rapide que rentable de l’agriculture qu’on a progressivement oublié les techniques traditionnelles ». Et le journaliste, Bùi Ngoc Long, de conclure que, pour se répandre dans le pays, les cultures biologiques ont besoin d’un soutien public entrant dans une politique globale. Patrice Jorland