Éducation

Dernier ajout : 30 août 2011.

Pénurie d’instituteurs pour la rentrée 2012/2013
Le Vietnam a du mal à recruter ses instituteurs. L’insuffisance des rémunérations et la surcharge de travail expliquent ce phénomène.

Pour l’année scolaire 2012-2013, à Ho Chi Minh-Ville, 965 candidats se sont présentés pour 1 751 postes offerts en tant qu’instituteurs et personnel travaillant dans les crèches Selon le La situation est également critique dans le delta du Mékong, où les jardins d’enfants ont besoin de recruter 2300 personnels d’encadrement. La seule province d’An Giang a un déficit de 410 enseignants dans le primaire (y compris les crèches). En outre, dans les universités, le nombre des étudiants en pédagogie baisse régulièrement.
Un récent rapport de l’Institut de recherches de l’éducation et de la science souligne que plus de 50% des enseignants regrettent d’avoir choisi leur métier. Les raisons : Insuffisance des revenus pour élever leurs propres enfants et nécessités de trouver d’autres ressources. Plus de la moitié des enseignants ont exprimé leur lassitude. Le nombre d’heures de travail est souvent supérieur de 50% à ce qui est stipulé (40 heures par semaine).
A Hanoi, les jardins d’enfants de l’enseignement public peuvent compter de 50 à 70 enfants. Mais de nombreux parents n’ont pas les moyens d’envoyer leurs enfants dans les crèches privées. Les classes sont surchargées. « Les enseignants sont épuisés et les enfants s’ennuient », écrit VietnamNet.
Source : http://asie-info.fr/2012/08/page/11

mai 2011

Le taux d’abandon scolaire dans le delta du Mékong est croissant et plus élevé que la moyenne nationale : 2% au lieu de 0,96%. Les mesures prises par les autorités sont jugées inefficaces

1,86 millions d’étudiants seront recrutés cette année dans les écoles de formation professionnelle, soit une hausse de 6,7% par rapport à l’année dernière

 Janvier 2011


Une délégation du ministère de l’Éducation et de la Formation, conduite par le professeur Nguyên Phúc Khanh, directeur adjoint du Département des sciences, de la technologie et de l’environnement, a effectué du 28 novembre au 4 décembre une visite en France. La délégation vietnamienne a rencontré les responsables de l’École normale supérieure de Cachan, avec laquelle le Vietnam entretient depuis 1985 une coopération dans la formation universitaire et postuniversitaire. Actuellement, l’ENS accueille une trentaine d’étudiants et de chercheurs vietnamiens en préparation de thèses. La délégation vietnamienne a aussi rencontré le ministère français de l’Enseignement et de la Recherche, l’École des Ponts et Chaussées, Paris Tech et d’autres partenaires français.

L’Association des étudiants vietnamiens en France et le Réseau des scientifiques et experts vietnamiens ont honoré le 20 novembre à Paris le professeur Ngô Bao Châu, lauréat de la prestigieuse médaille Fields. Dans son allocution, Hoàng Nang Thang, président de l’AEVF, a exprimé sa reconnaissance envers ces professeurs français et vietnamiens qui ont formé plusieurs générations. Ngô Bao Châu a affirmé qu’il interviendrait dans le programme de développement des mathématiques au Vietnam, notamment dans le projet de création d’un centre de recherche supérieur en mathématiques afin d’attirer davantage de chercheurs vietnamiens et français dans ce secteur des sciences. Il a enfin lancé un appel à tous les étudiants, chercheurs et stagiaires vietnamiens à retourner travailler au Vietnam après la fin de leurs études à l’étranger. Deux jours avant, un hommage lui avait été rendu à la faculté d’Orsay en présence de Valérie Péceresse.

À l’horizon 2020, cinq universités internationales seront établies au Vietnam, bénéficiant de la coopération d’une centaine d’écoles, venant notamment des États-Unis, Allemagne, France et Japon. Le financement de quelque 400 millions de dollars vient d’une part du budget national, d’autre part des crédits de la Banque mondiale et de la Banque d’Asie pour le développement. L’Université Vietnam Allemagne située à HCM-Ville est la première université internationale publique du pays. Elle accueillera les meilleurs bacheliers qui, à l’issue de leur cursus, bénéficieront d’un double diplôme, dont un allemand. Ses étudiants pourront passer un semestre dans l’université partenaire, mais aussi effectuer des stages en entreprise en Allemagne ou dans des sociétés allemandes présentes au Vietnam. En octobre, l’École supérieure des sciences et technologies de Hanoi a organisé la rentrée de ses premières promotions, fruit du partenariat entre gouvernements vietnamien et français. Située dans la zone de hautes technologies de Hoà Lac, elle deviendra un pôle d’études de premier rang au Vietnam. Pour cette première année scolaire 2010-2011, les cursus portent sur la nanotechnologie, les biotechnologies et la science des matériaux avec des programmes élaborés sur la base de ceux des universités françaises.

Cette année, l’association Rencontre du Vietnam a attribué 2150 bourses Odon Vallet aux jeunes vietnamiens ; Odon Vallet les remet personnellement dans plusieurs grandes villes, des collégiens, lycéens et jeunes chercheurs originaires des minorités ethniques en bénéficient également. Par ailleurs, Odon Vallet a contribué à la construction d’un village d’enfants SOS pour la formation professionnelle d’enfants déshérités à Thuy Xuân.

 Octobre 2010

- L’université de Nantes, partenaire de l’École Internationale de l’Université Nationale du Vietnam à Hanoï, fait un don d’équipements, dans le cadre de la formation délocalisée en odontologie. L’université de Nantes a ouvert depuis 2007 une filière délocalisée d’odontologie (5 ans) à l’École Internationale de l’Université du Vietnam à Hanoi.

- Le Vietnam, pays multiethnique possède une musique folklorique riche et diversifiée, qui tend à disparaître. Des enseignants suggèrent que l’enseignement de la musique des minorités ethniques doit faire partie de la scolarité.

 Juillet 2010


- À partir de la prochaine rentrée, les frais d’études pour le cycle maternel et l’enseignement général public seront ajustés selon le niveau économique de chaque région. Ils ne devront pas dépasser 5% du revenu moyen des familles, et seront revus chaque année en fonction de l’indice des prix à la consommation. L’année prochaine, ils varieront de 40.000 à 200.000 dôngs par élève et par mois pour la zone urbaine, de 20.000 à 80.000 dôngs pour les régions rurales, et de 5.000 à 40.000 dôngs pour celles en difficulté.

- La plupart des universités privées annoncent une augmentation de 10% à 15% des frais d’études pour la prochaine rentrée scolaire, en raison de l’élévation des prix de l’électricité et de l’eau.

- Les anciens diplômés vietnamiens en France ont maintenant leur association officielle. L’Union des anciens étudiants vietnamiens en France (UAFV) a vu le jour le 11 avril à Hanoi, lors d’une cérémonie dans les locaux de la Maison de l’amitié.

- La société française Tryba, spécialiste des fenêtres, portes et volets roulants, a décidé de soutenir l’association « Enfants d’Asie » pour la construction d’écoles destinées aux orphelins et aux enfants de milieux particulièrement défavorisés.

 ---------------------------


 Avril 2010

- Le constructeur aéronautique américain Boeing remettra 10 bourses d’études de 1.000 dollars chacune à 10 étudiants s’inscrivant aux programmes de formation concernant les technologies de l’information

- Le Premier ministre Nguyen Tan Dung a récemment donné son accord pour la création, à Can Tho (Sud), de l’Académie des femmes du Vietnam et de l’université de l’économie et de la technologie. Cette académie sera fondée sur la base du reclassement de l’Ecole centrale des cadres féminins, relevant de l’Union des femmes vietnamiennes.

- Selon le rapport Open Doors 2009 de l’Institute of International Education (IIE), le Vietnam rentre, pour la première fois, dans le top 10 des pays envoyant le plus d’étudiants aux États-Unis. Grâce à une hausse de 46,2% du nombre d’étudiants aux États-Unis, avec 12.823, le Vietnam arrive désormais en 9e position.

- L’enseignante de l’école secondaire de Tân Hào, district de Giông Trôm, province de Bên Tre (Sud), Lê Xuân Hang, a reçu le prix spécial du concours "Enseignant du monde- Cambridge ESOL". Il s’agit d’un concours qui est organisé par l’Université britannique de Cambridge. Dans un texte de 150 mots, l’enseignante Lê Xuân Hang a décrit les difficultés réelles des enseignants et élèves des zones rurales pour la discipline de l’anglais,

 ------------------------


 Janvier 2010


Une journée d’information sur les études supérieures en France « Construisez votre avenir, étudiez en France » a été organisée par Campus France Vietnam et le service de l’ambassade de France à l’Espace - Centre culturel français de Hanoi. Cette journée d’information a abordé les questions pratiques du cursus et les formalités, etc.

6.000 étudiants vietnamiens étaient inscrits dans des établissements d’enseignement supérieur en France pour l’année scolaire 2008-2009.

Le Premier ministre Nguyên Tân Dung vient d’approuver un projet pour l’amélioration des écoles jusqu’en 2012
Il s’agit de remplacer toutes les salles de classe précaires, de construire environ 142.077 salles de classe en 2012 ainsi que 1,6 million de mètres carrés de logement de service pour les enseignants. Ce sont les communes des régions reculées, éloignées ou en situation difficile des provinces montagneuses du Nord, des districts montagneux du Centre, et des hauts plateaux du Centre qui en sont les premiers bénéficiaires.
Les localités ont été informées des capitaux issus des émissions d’obligations du gouvernement qui, selon la réglementation, leur seront affectés. Elles devront aussi participer au financement.

Le projet de formation professionnelle des paysans à l’horizon 2020 envisage de former chaque année environ un million de travailleurs ruraux dont 100.000 cadres au niveau communal. Le Premier ministre Nguyên Tân Dung vient d’approuver un budget total d’environ 25.980 milliards de dôngs (plus de 1,4 milliard de dollars).

 -------------------------------

 octobre 2009


La fête des jeunes et de la culture de la circulation a eu lieu le 18 septembre à Ho Chi Minh Ville, mise en œuvre par l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh (UJC).
Il s’agit d’un grand mouvement visant à dire non aux accidents...des jeunes volontaires et policiers routiers sont présentes, sur les grands axes pour rendre la circulation plus fluide, dans les stations de bus, gares, parkings jusqu’aux portes des écoles pour garantir l’ordre public et la sécurité. Les organisations de l’UJC ont, d’autre part, lancé une campagne « Port du casque chez les enfants », « transport amicales, avec des conducteurs fiables », nommé un « ambassadeur des communications » et organisé des tables rondes sur la culture de la circulation.

Sécurité alimentaire : la bonne compote liquide de riz perlé reste prisée
En août, des rumeurs persistantes sur l’existence de polymères dans la compote liquide de riz perlé ont circulé et refroidi la clientèle. Le riz perlé vendu par les enseignes Feelings Tea respecte les normes de sécurité alimentaire.

 -------------


 Mai - Juin

⇒ Formation à la gestion : une école doctorale au Vietnam
Le professeur Bruno Ponson est arrivé à Hanoi pour assumer la présidence du conseil des directeurs du Centre franco-vietnamien de formation à la gestion (CFVG). Le Centre a été accrédité European Program Accreditation System EPAS. C’est une accréditation internationale pour le Master of Business Administration MBA décernée par European Foundation for Management Development (EFMD). Le Vietnam a reçu une autre reconnaissance qui porte sur le programme MEBF (master en banque et finance), diplôme délocalisé d’ESCP Europe et de l’Université Paris IX Dauphine. Le Vietnam recherche d’autres masters spécialisés répondant aux besoins des entreprises.

— Le directeur de l’université de Quy Nhon (Binh Dinh) est gravement compromis dans une affaire de tyrannie à l’égard des professeurs dont les salaires n’ont pas été payés depuis 2006 et de détournement de fonds. Il a bénéficié de la complicité du chef et du sous-chef du service de la Sécurité de la province, qui auraient opéré aussi dans d’autres villes.


 Avril 2009



Vaste programme concernant le développement de l’éducation
d’ici à 2020
Une visite de travail a eu lieu en Finlande en février. Le Vietnam doit disposer d’un personnel hautement qualifié. Il est nécessaire de mettre en place une réforme globale et radicale.
Le Ministère de l’Éducation a pris des mesures, pour limiter les candidatures fictives aux concours d’entrée aux universités. Pour le bac 2009 : regroupement et plus de vigilance pour enrayer les tricheries de toutes sortes.

Hô Chi Minh-Ville, un programme intitulé "À l’écoute des enfants sur l’établissement d’un mode de vie civilisé en ville" a été récemment organisé en présence des représentants des écoles de la ville.

Une coopération renforcée dans la formation en physique nucléaire
Entre l’Université de Bordeaux 1 et l’Université nationale de Hanoi
Des spécialistes de bon niveau existent au Vietnam, mais en nombre très limité le niveau de rémunération étant notoirement insuffisant.

Vers la formation de la main-d’œuvre en aérospatiale
L’École supérieure des technologies relevant de l’Université nationale de Hanoi et l’Institut national des sciences viennent de signer un accord.

Environ 2.000 étudiants sont diplômés chaque année du Département de la cuisine de l’École de tourisme de Hanoi et presque tous ont trouvé un travail stable et rémunérateur. Ce chiffre qui explique l’attrait des jeunes pour ce métier.


Une cérémonie de remise de matériel pédagogique
aux établissements scolaires de la filière francophone bilingue à Hanoi a été organisée en février dans l’enceinte du lycée centenaire Chu Van An.
La France a doté chaque classe qui participe à ce programme de livres et d’un magnétophone. Au niveau des lycées, un téléviseur grand écran (46 pouces), un ordinateur portable et une imprimante sont ajoutés à cette dotation afin de donner accès à Internet.

À cette occasion, 6 bourses "Jeunes pousses" financées par le Sénat français, d’un montant de 500 euros chacune, ont été attribuées aux 6 meilleurs bacheliers ayant obtenu le certificat francophone en juin 2008 et qui sont restés étudier au Vietnam.

40 bourses allemandes pour les gestionnaires du secteur privé du Vietnam


 Janvier 2009

- Le 20 novembre c’était la journée des maîtres au Vietnam. La journée est fériée et réservée aux remerciements. Les maîtres les plus estimés reçoivent fleurs, cadeaux et mots de félicitation.

- Près de 3000 volumes sont disponibles dans la bibliothèque créée par neuf anciens étudiants d’HCMV pour les enfants pauvres du hameau de Cham (district de Tan Chau, province de Tay Ninh) qui très jeunes doivent gagner leur vie par des travaux pénibles. Ils s’y précipitent à partir de 18h 30.

- Pour l’année scolaire 2008-2009, toutes les écoles du Vietnam commencent à appliquer les technologies de l’information (TI), annonce la presse. Un colloque national sur ce sujet a été organisé à Hanoi. Des expériences y ont été échangées.

- La province de Thai Binh, agricole et pauvre, a commencé à utiliser les TI dès 2004, en organisant une formation pour 400 enseignants... La qualité de l’enseignement s’est améliorée, comme le montre le taux croissant de succès aux examens d’entrée à l’université.

 Septembre 2008

Le taux d’étudiants ayant trouvé un emploi trois mois après leur sortie de l’université oscille entre 42% et 62% ; deux ans après, entre 90% et 100%. Les étudiants des écoles de construction, d’architecture, d’économie, d’administration d’entreprise et de technologies sont ceux qui trouvent le plus rapidement un emploi.

 Août 2008

Un programme de formation de stylistes vient de commencer à l’Université Hoa Sen de HCM –Ville, en coopération avec l’Institut français des beaux-arts et de la mode. Les étudiants suivront un cursus de 2 ans au Vietnam avant d’aller en France pour une dernière année.

juillet 2008

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Éducation et de la Formation, Nguyên Thiên Nhân et la ministre française de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse se sont rencontrés le 12 juin à Hanoi et se sont engagés à renforcer leur coopération dans le domaine de l’éducation. La France propose d’accueillir 2000 doctorants, à partir d’un protocole (sélection des étudiants vietnamiens et des universités d’accueil, formation linguistique et méthodologique, financement et gestion de programme) élaboré en commun. La France s’engage à participer à l’offre de formation au Vietnam par des formations délocalisées. Actuellement, sont en place les programmes PFIEV (Programme franco-vietnamien de formation d’ingénieurs d’excellence au Vietnam), PUF (Pôles universitaires français) et CFVG (Centre franco-vietnamien de formation à la gestion). Par ailleurs, l’accueil de jeunes Vietnamiens dans les universités et grandes écoles françaises fait de l’Hexagone la 4e destination des étudiants vietnamiens à l’étranger. La France continuera à apporter un soutien financier et pédagogique à l’enseignement de la langue française, et le Vietnam pourrait mettre en place un continuum de formation à la langue française de l’enseignement primaire jusqu’au l’université.
Cinq jeunes architectes ont obtenu le 4 juin à Hanoi le "Diplôme des écoles d’architecture en Asie du Sud-Est". Ces Vietnamiens francophones ont suivi pendant 2 ans la formation post-universitaire en "Projet urbain, patrimoine et développement durable", organisée par l’Université d’architecture de Hanoi, dans le cadre de la coopération avec l’École nationale supérieure d’architecture de Toulouse. Depuis 2001, année de création du programme, 63 architectes francophones ont obtenu ce diplôme post-universitaire.

Les programmes d’enseignement, les manuels ainsi que le nombre d’heures de cours devraient être radicalement changés à partir de 2010. Beaucoup d’incohérences sont dénoncées dans le système actuel. Les modalités d’examen seront révisées pour privilégier la réflexion des élèves. Le niveau professionnel de certains enseignants est également remis en cause.