Exposition à Hanoi - Les marchandes ambulantes

Dernier ajout : 28 janvier 2009.

Les marchandes ambulantes
Une exposition leur est consacrée au Musée de la femme de Hanoi jusqu’en avril 2009.


Le 9 janvier 2008 le comité central votait une Résolution 02/2008/QD-UBND qui interdisait la vente des marchandes ambulantes dans les rues de Hanoi.
Cette résolution a été mise en action dès le début de juillet et interdit ce type de commerce dans le quartier des 36 rues. Ce quartier, constitué à partir du XVe siècle, qui a vu naître cette tradition ! Les marchandes seront complètement interdites à Hanoi en 2011.

En attendant, ce fut l’occasion pour les ethnologues de faire leur enquête et de proposer à ces vendeuses du dernier recours 50 000 dôngs par jour (les vendeuses gagnant en moyenne 25 000 dongs par jour), une formation à l’hygiène et autres conseils comme des formations professionnelles.

Ce sont pour la plupart des femmes venant de la campagne plus ou moins proche, souvent en grande difficulté. 97 marchandes ambulantes furent interviewées et 33 d’entre elles acceptèrent de porter témoignage. 128 photos sur plus de mille ont été sélectionnées pour cette touchante et révélatrice exposition, quelques bandes vidéos tournent en boucle retraçant la journée de l’une ou l’autre.

Hanoi reste habitée par nombre de ces ombres graciles qui se faufilent ou surgissent – proposant un spectacle toujours renouvelé et coloré - qu’y a-t-il dans le panier de la ménagère ? Les paniers sont remplis de fruits ou de légumes de saison mais pas seulement…Ils sont l’objet de toutes les ventes : des objets en plastiques aux papiers et cartons de récupération.
Comment allier développement et joies de la rencontre qui permettent aussi d’oublier un instant la misère qui colle à la peau ? Dominique de Miscault