Fête du Têt 2011, à Arcueil- Les ethnies vietnamiennes

Dernier ajout : 14 janvier 2011.

PDF - 2.6 Mo

Le Vietnam, une société multiculturelle

Christine Hemmet
Responsable de l’unité patrimoniale des collections Asie
Musée du quai Branly

À l’instar de ses voisins le Laos et la Chine, le Vietnam abrite sur un territoire, somme toute réduit, une très grande variété de populations. Cinquante-trois minorités constituent, avec le peuple majoritaire Kinh (ou Viet), la nation vietnamienne. Cette mosaïque de cultures illustre les différentes migrations de populations qui font le Vietnam d’aujourd’hui. Certains groupes minoritaires sont considérés comme autochtones, les Khmu, au Nord, et la plus grande partie des populations des Hauts Plateaux du centre du pays. Descendus du sud de la Chine, les peuples de langues taï se sont sédentarisés dans les vallées dès le premier millénaire, puis les Yao à partir du XIIème siècle, les derniers arrivés étant les Hmong qui se sont installés à la fin du XIXème siècle dans les montagnes du Nord.

Malgré des origines différentes, dans des conditions d’existence somme toute assez semblables, ces populations montagnardes ont un grand nombre de traits culturels communs. Bien que ces sociétés soient dites “traditionnelles”, elles sont loin d’être figées et leurs traditions se transforment avec le temps et les emprunts aux sociétés voisines. Dans les montagnes du nord, faisant fi des États, les modes se propagent de villages en villages par-dessus les frontières.

Conférence avec diaporama

Jeudi 10 février, Arcueil à 20h30
à l’Espace Jean Vilar
Cette conférence suivra le vernissage de l’exposition sur Les ethnies montagnardes du VietNam.