Hoang Cam, le poête est décédé

Dernier ajout : 6 mai 2010.

Hoang Cam par Luu van Sin
Hoang Câm est décédé le 06 mai 2010 à 09h12h, à Hanoi, âgé de 88 ans.
Son enterrement a eu lieu le mardi 11 mai. Hoang Cam en mai 2006 Hoang Cam à la Maison des visiteurs en mai 2006à la Maison des visiteurs du Mausolée Ho Chi Minh durant le Vernissage d’une exposition sur Ho Chi Minh et la France de Dominique de Miscault.

JPEG - 68.3 ko
Hoang Cam me dédicace son livre de poèmes

Hoang Cam est décédé à Hanoi le 6mai 2010
Hoang Cam, le poète, beau, fidèle à lui-même, fragile aussi, comme le sont tous les véritables artistes.
Hoang Cam de son vrai nom sous le nom de Bui Tang Viet dans la province de Bac Ninh au Nord est né le 22 Février en 1922. Dans les années 40 il a servi dans la résistance contre la puissance colonisatrice française. Duong Tuong rappelle volontiers qu’il composa Ben Kia Song Duong- De l’autre côté de la Rivière Duong, poème chanté par toutes les troupes.

Toujours fidèle à lui-même comme tous les artistes devraient en avoir le courage à la fin
des années 50, il était devenu membre d’un regroupement d’artistes Nhan Van-Giai Pham (voir Perspectives N° 66 page 15) mouvement des poètes humanistes qui a été réprimé (parallèlement à la Campagne des cent fleurs en 1957 en Chine). Pour cela il avait été envoyé en rééducation
Ce n’est qu’à partir de 1986 que l’interdiction de publication qui pesait sur les écrivains du groupe Nhan Van-Giai Pham fut levée.

Et ce n’est qu’en 2007, que fut remis à Hoang Cam le prix d’État de la littérature et de l’Art.
Avant d’être pour longtemps interdit de publication dans les années 50, Hoang Cam, né en 1922 sous le nom de Bui Tang Viet dans la province de Bac Ninh (nord).
Dom de Miscault

Les photos des obsèques du poète ont été prises par Nguyen Dinh Toan

Portfolio