Janvier 2012

Dernier ajout : 2 janvier 2012.

- Un nouveau site, en anglais, dédié à l’Agent orange et à ses fournisseurs : www.aoag.org

- 
Décontamination de la base de Danang

(Résumé très succinct d’une partie de l’article en anglais de Chuck Palazzo, sur http://aoag.org/?p=531 )
Après l’accord signé le 16 juin (et non le 26 comme je l’indiquais par erreur) l’armée vietnamienne a déminé le terrain et ramassé 500 kg de munitions non-explosées.
Depuis, rien ne se passe. Les travaux et leur financement sont aux mains de l’USAID qui a passé contrat avec l’entreprise CDM (http://cdm.com/en-AP.aspx).
La méthode retenue est l’IPTD (In-Pile Thermal Desorption). Les terrains contaminés (67 000 m3) seront retirés et placés dans une enceinte isolée pour y être chauffés à environ 800 degrés de façon à détruire la dioxine. Ils seront ensuite remis en place. L’enceinte sera construite sur place. Elle mesurera 105 x 70 m et 8 m de haut, isolations comprises. Une centrale électrique spéciale sera nécessaire pour fournir l’énergie exigée par l’incinération des terrains. Théoriquement, le procédé devrait réussir mais aucune expérimentation en grand n’a eu lieu.
Les travaux devraient être terminés en 2015-2016 et coûter 34 millions de dollars (première estimation).

- À la question « Que pouvons-nous faire pour aider ? », l’un des scientifiques vietnamiens qui suit le projet a répondu : « Invitez Monsanto à visiter Danang. Montrez-leur ce que l’Agent orange, leur Agent orange, a fait aux gens d’ici. Qu’ils voient de leurs propres yeux les dévastations qu’ils ont causés ».
Une lettre en ce sens a été envoyée à la direction de Monsanto à Ho Chi Minh ville. Elle est restée sans réponse.

- Initiative au Congrès américain
Le député Bill Filner a déposé à la Chambre des représentants un projet de loi à propos des problèmes persistants concernant l’exposition aux herbicides mortels, dont l’Agent orange, pendant la guerre du Vietnam. Il vise à augmenter les compensations pour tout individu, Vietnamien, Vietnamo-Américain et vétéran américain, ainsi que ses enfants, qui a été exposé aux herbicides. Le projet déposé le 25 juillet en est à la première étape du processus législatif, celle de l’examen par le sous-comité de la santé, a-t-on appris le 12 octobre.

- Dow Chemical et les jeux olympiques
Moyennant un mécénat de 7 millions de livres sterling, Dow Chemical ceinturera le stade olympique de 360 panneaux publicitaires. L’émotion est vive parmi les victimes de la catastrophe de Bhopal et parmi les victimes du napalm et de l’Agent orange dus à ce fournisseur.
Le gouvernement indien s’émeut. Les athlètes Indiens envisagent de boycotter les jeux. Len Aldis, de Britain-Vietnam, s’est adressé au ministre britannique des Sports et des Jeux Olympiques qui lui a fait répondre que l’organisation des Jeux est aux mains d’une société privée, le LOCOG (The London Organizing Committee for the Olympic Games and parolympic games Ltd), qui est maîtresse du choix des financements. La VAVA a écrit une lettre de protestation au LOCOG, sans réponse pour le moment à notre connaissance. Nguyen Van Rinh y soulignait l’humour noir qu’il y a à faire fiancer les jeux parolympiques par une société responsables de tant de milliers de handicaps au Vietnam.

- La Croix Rouge à l’honneur
À l’occasion de son 65ème anniversaire, la Croix Rouge du Vietnam a reçu une deuxième fois l’Ordre de Ho Chi Minh, des mains de Nguyen Sinh Hun, président de l’Assemblée nationale, pour l’excellence de ses activités humanitaires.
Depuis 2007, la Croix Rouge a réuni et distribué plus de 290 millions de dollars, soit deux fois plus que durant les 5 années précédentes.
Ses actions ont concerné notamment les aides d’urgence après les catastrophes naturelles, qui ont permis aux personnes sinistrées de reprendre leur production et leur commerce. En faveur des pauvres et des victimes de l’Agent orange, elle a construit 27 500 maisons et fourni des aides financières à 7 millions de pauvres et 2 millions de victimes de l’Agent orange.
De janvier à juillet 2011 le projet « La banque des vaches », analogue au crédit en nature lancé par madame Nguyen Thi Hoi, a fourni 5400 reproductrices dans 190 communes de 24 provinces.
Créée en 1946 la Croix Rouge compte actuellement près de 10 millions de membres et de bénévoles dans l’ensemble du pays. (VNS)
MHL