La province de Quang Binh

Dernier ajout : 26 octobre 2011.

La province de Quang Binh se trouve au Nord de la partie centrale du Vietnam ;

c’est la partie la plus
étroite du Vietnam. Cette province est mondialement
connue depuis le classement au patrimoine mondial
de l’Humanité de la grotte de Phu Ngha. J’ai eu le
privilège d’être invité pour les cérémonies organisées
par l’UNESCO. En effet Mme le Pr Nguyen
Thi Hoi avait anticipé ce classement en nous faisant
financer pour la Croix Rouge provinciale un sampan
ambulance et de premiers secours en vue de l’afflux
de touristes. Ce bateau fut le premier avec une tête
de dragon comme proue. Quel beau souvenir que
d’avoir partagé avec des milliers de vietnamiens la
liesse des festivités ! Après une promenade sur l’eau
d’environ quarante-cinq minutes le bateau pénètre
dans la grotte avant de vous débarquer pour faire
une promenade au milieu des stalactites et des stalagmites.
Depuis, des Anglais dans la même région ont découvert
la grotte la plus longue du monde.
Un Landais comme moi n’est pas dépaysé dans cette
province avec des dunes, des forêts de pins gemmés
comme autrefois mais aussi des sources d’eau
chaude comme à Dax.
Sa capitale Dong Hoi
est un joli port de
pêche qui possède un
ensemble architectural,
la porte de Quang
Binh Quan, construit
en 1630. À quelques
kilomètres sur la rive
du Nhat Le vous verrez
une vieille citadelle
et un peu plus
loin le site archéologique
de Bau Tro.

Le littoral possède de
très belles plages comme Nhat Le et Ly Hoa. Du
sommet du petit col proche de cette dernière vous
aurez une belle vue sur la mer et les rochers.

Durant la guerre l’aviation américaine avait bombardé
la cathédrale de Dong Hoi. Le gouvernement
des USA nia les faits. Aussi pour rétablir la vérité le
Dr Henri Carpentier décida son ami le Père Buannic
à célébrer la messe de minuit dans les ruines. Roger
Pic filma l’événement qui fit le tour de la planète.
C’est avec beaucoup d’émotion et en pensant à ce
cher Henri que j’ai passé quelques nuits près des
restes de la cathédrale classée monument historique.
En 2006 la Croix Rouge m’a permis de visiter à
An Xa la maison natale du Général Giap. À l’époque
un musée à sa gloire était en construction près de la
maison de ses parents. Son père était un mandarin.
J’étais le troisième Français à signer le livre d’or
du site. Une anecdote : pour me rendre de Hanoi à
An Xa l’AAVF avait mis à ma disposition l’ancienne
voiture de Giap. Mon arrivée au village n’est
pas passée inaperçue. Les villageois voulaient rencontrer
l’enfant du pays mais l’homme aux cheveux
blancs n’était pas celui qu’ils espéraient.
Côté solidarité, outre le sampan nous avons financé
cinq écoles maternelles de 2005 à 2010.
Alain Dussarps