Le Centre d’orthopédie et de réparation fonctionnelle de Da-Nang

Dernier ajout : 19 avril 2009.

Le Centre d’orthopédie et de réparation fonctionnelle de Da-Nang

Le Centre d’orthopédie et de réparation fonctionnelle de Da-Nang a acquis une très bonne réputation auprès des habitants de la province mais aussi des autres provinces du centre Vietnam pour son excellente capacité à traiter les patients.

Nous avons eu la chance de rencontrer le directeur, M. Hoang Van Cuc et le sous-directeur, M. Van Ngoc Ky.

Mlle Linh
Je vous dit grand merci de votre accueil. Permettez-moi de vous poser quelques questions. Tout d’abord, nous savons que votre centre est en rénovation.Quand seront inaugurés les nouveaux bâtiments ?

Monsieur Hoang Van Cuc
Notre centre existe depuis 1968, avec comme premier objectif d’être un service pendant la résistance au Viet Nam. A cause de l’interdit des États -Unis, nous avons rencontré plusieurs difficultés. Nous n’avions qu’une simple assise matérielle logée dans de petites maisons et beaucoup de choses nous manquaient. Et puis, en 1990, grâce au changement de situation, nous avons pu construire le centre tel qu’il était jusqu’à maintenant. Enfin, en 2008, nous avons entamé la construction de ces nouveaux bâtiments que nous avons l’intention d’inaugurer à la fin mars 2009.

Mlle Linh
Combien de dépenses pour cette construction ?

Monsieur Hoang Van Cuc
Nous avons voulu un hôpital plus moderne dont le coût total de construction et d’aménagement s’élève à 6 millions USD.

Mlle Linh
Votre centre relève immédiatement du Ministère du travail, des invalides de guerre et social du Viet Nam. Quels sont les types de malades, ceux qui sont traités en priorité ?

Monsieur Hoang Van Cuc
Les systèmes des centres d’orthopédie et de réparation fonctionnelle sont répartis du Nord au Sud du Viet Nam. Notre centre relève immédiatement du Ministère du Travail, des invalides de guerre et social, mais les problèmes de la spécialité relèvent immédiatement du Ministère de la Santé.
Maintenant , nous accueillons tous les patients relevant de notre domaine originaires de tout le pays. Surtout des malades qui habitent Danang et les provinces du Centre comme Quang Nam, Quang Trị, Thua Thiên Huế...Nous accueillions de 6 à 8000 malades par an environ.
Les blessés de guerre sont pris en charge gratuitement et les fonctionnaires dépendent de l’assurance médicale .Pour les pauvres, ça dépend de chaque cas. Nous aurons des formes de réductions tarifaires différentes.

Mlle Linh
Combien de fonctionnaires dans le centre ? Et leur niveau ? Avez-vous des relations avec d’autres centres au Vietnam et avec d’autres pays ?

Monsieur Hoang Van Cuc
Environ une centaine de personnes travaillent ici : médecins, chirurgiens, kinésithérapeutes, infirmiers ou personnel de service ou administratif. Ce chiffre devrait augmenter dans le temps prochain.
Nous sommes en relation avec certains centres et hôpitaux dans tout le pays pour partager des acquis et des spécialités...
En plus, nous avons fait et faisons le contact avec quelques organisations de Suisse, d’Australie, de France, des États-Unis ou d’Allemagne...
Du 21 au 27 février, nous avons accueilli 5 personnes qui ont des chaires de professeur et de docteur en France.

Mlle Linh
Nous savons que votre centre fabrique des appareils d’orthopédie et de réparation fonctionnelle et que vous en exportez vers des pays étrangers. Pourriez-vous nous fournir quelques informations à ce sujet ?

Monsieur Văn Ngọc Kỳ
Nous avons pu fabriquer les outils comme “FO, vagus support, P-Lite, Talo_FO semi-rigide PP, Foot Abduction Brace Ponsenti (FAB Ponsenti), AFO : Malleolar-sport, AFO : Brace of Heidelberg, KAFO : night correction for vagus.”
Nos coûts de fabrication sont très concurrentiels. Si on fait une comparaison avec les prix des autres hôpitaux, nous pouvons avoir de grandes différences de prix de fabrication ce qui permet de pouvoir traiter une population encore pauvre.
Nous avons pu mettre en fabrication les appareils mis au point par le professeur américain Ponsenti avec un prix de revient permettant d’exporter ce produit en Suisse. Nous avons l’intention de l’exporter aussi dans d’autres pays.

Mlle Linh : Nous vous remercions de votre chaleureux accueil, messieurs Hoang Van Cuc et Van Ngoc Ky et nous souhaitons pleine réussite au Centre Orthopédique de Da-Nang.

Huyên et Linh
Huyen et Linh sont toutes les deux étudiantes de 3e année à l’Ecole des Langues Etrangères.