Le Festival d’Aubenas 6 février-29 février 2012

Dernier ajout : 29 avril 2012.

Festival à Aubenas
Que dire après l’invitation d’Aubenas à « Vietnam,
Laos, Cambodge » Chapeau et félicitations.
L’AAFV a participé activement à cette manifestation
en proposant trois expositions et deux conférences.
Du 6 février à la fin du mois les manifestations se
sont succédé dans le château, les rues, le gymnase,
la médiathèque, le centre culturel, les cinémas.
Lors de l’inauguration off cielle et l’ouverture des
expositions par Jean Yves Meyer adjoint Chargé des
Affaires Culturelles, Hélène Luc et Alain Dussarps
ont pris la parole. Trois cents personnes se sont régalées
des saveurs d’Asie du buffet.

Neuf cents enfants, un dragon et deux lions devaient être le premier temps fort dans les rues d’Aubenas. Le froid et repoussèrent ce
spectacle dans le gymnase perturbe
l’organisation ; des parents purent participer
car pour des raisons de sécurité l’assistance fut
limitée à mille deux cents personnes.
Spectacles de danse, concerts de musique et chants,
démonstration de Viet Vo Vietnam, projection de
films, expositions et conférences se sont succédé attirant
beaucoup de monde. Les enfants ont participé
à de nombreux ateliers leur permettant de découvrir
ces trois pays.
Jusqu’au 26 février nos trois expositions ont été
mises en valeur dans les salles du château :
- Peintures sur soie réunies par Patrice Jorland
- Les ethnies du Vietnam : costumes, objets de la
vie quotidienne et photos prises par Alain et Jean
Christophe Dussarps
- « Si Hanoi m’était conté » diaporama de photos
par Dominique de Miscault.
Rarement l’exposition sur les ethnies a été mise autant
en valeur ; la municipalité a mis à notre disposition
le matériel indispensable (grilles, présentoirs
équipés de cimaises, vitrines). Alain Dussarps a
animé une conférence sur les ethnies du Vietnam et
Marie Hélène Lavallard une autre sur l’Agent orange
crime d’hier, tragédie d’aujourd’hui. Nous avons
refusé du monde et les gens ont posé de nombreuses
questions. Quel plaisir de s’investir avec un tel retour.
L’antenne locale d’une association marseillaise,
l’Association d’Aide au Vietnam, présentait ses
réalisations et s’occupait des deux buvettes et du
restaurant au centre Le Bournot.