Le Port de Da-Nang – « tête de pont » du centre

Dernier ajout : 19 avril 2009.

Le Port de Da-Nang – « tête de pont » du centre

Porte internationale

Le port de Da Nang appartient à la ville de Da-Nang, et est entouré par la montagne de Hải Vân et la presqu’ile de Sơn Trà. Il a une superficie de 12 km2, une profondeur de 10 à 17m. Ayant une position favorable comme voie maritime, il est en train de développer sa 1ère position au centre et 3ème du pays.

Le port de Da-Nang inclut deux zones portuaires principales : le port de Tiên Sa et celuit de Sông Hàn. Ces deux ports ont 1.493m de wharfs, et des équipements pour charger et décharger…

- Le port de Tiên Sa est le port maritime qui a le rôle de recevoir des marchandises, des containers de 2.000 TEU et des paquebots de 75.000 tonnes.
- Le port de Sông Hàn se trouve en aval de la rivière Hàn, dans le centre de Da- Nang. La longueur des wharfs de 528m a beaucoup d’avantages dans la circulation intérieure.

Actuellement, le port de Da-Nang est membre de « l’Association des ports maritimes vietnamiens » et il a des bonnes relations avec d’autre pays dans la zone d’Asie du Sud-Est. Il est aussi la « tête de pont » de la circulation de « corridor économique Est-Ouest ». Ces années, le port de Da-Nang a eu des occasions de travailler avec beaucoup de groupes internationaux, surtout le port de Kawasaki (Japon) et Oakland (Etats-Unis).
Monsieur Tomoka Miyoshi a dit
“Pour ouvrir une voie de conteneurs en Asie, c’est la voie la plus importante pour notre port de Kawasaki. Nous avons été informés de l’importance du port de Da-Nang par les professeurs de l’université au Japon, c’est pourquoi nous avons décidé d’échanger avec ce port en 1994. »

Bateaux des sourires

Le 21 janvier , le bateau de la paix a amené 500 touristes internationaux (japonais, coréens, singapouriens, français…) au port de Da-Nang. C’est le 64ème bateau de la paix (avec un parcours autour du monde). Il a pour but de contrer la guerre à Gaza. Il a facilement partagé ce but avec des centaines de jeunes. Au-delà du parcours touristique à Da-Nang, les jeunes du bateau de la paix ont eu l’occasion de découvrir des sites intéressants à Quảng Nam et à Huế. C’est aussi la dernière visite de l’année du rat (calendrier chinois).

Le 26 janvier à 6h30 (le 6ème jour du Têt du buffle), le Département cuturel –sportif – touristique de la ville de Da-Nang a coordonné avec la compagnie OSC (SMI) l’accueil du paquebot Azamara qui contenait 663 touristes australiens, autrichiens, canadiens... C’était le premier bateau à venir dans notre ville dans l’année du buffle et il a été de bon augure pour notre tourisme, qui a prévu 28% de baisse dans le premier trimestre à cause de la crise économique du monde.

Un port d’avenir

En 2007, le port de Da-Nang a eu le prix des « Dix coupes d’or pour les marques crédits ».

La production des marchandises en 2008 est 2.742.257 tonnes (101,6% du plan et 100,2 % en comparaison de l’année 2007) et dans cette année là, Da-Nang a accueilli plus de 9.200 touristes.

D’après le projet de développement du port maritime pour 2010, le port de Da-Nang doit être le plus grand port de la zone. De ce fait, le port de Tiên Sa aura un quai conteneur avec un système de dock, digue... (la superficie du dock s’élargira jusqu’à 16km2). Depuis le 10 janvier, 2009, le port de Đà Nẵng a commencé à utiliser 2 nouvelles grues (de marque LIEBHERR ).

Et pourtant, ces résultats sont encore très modestes en comparaison de la potentialité du port de Tiên Sa. Pour développer cette potentialité, des dirigeants du port de Da-Nng ont fixé le but d’atteindre 15 millions de tonnes de marchandises passant par ce port en 2010.

Minh Trang

Minh Trang, la benjamine, vient d’être admise à l’IUT de Besançon