Le comité pour la coopération scientifique et technique avec le (...)

Dernier ajout : 24 octobre 2008.

LE COMITÉ POUR LA COOPÉRATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE AVEC LE VIETNAM

Parmi les nombreuses associations françaises de coopération avec le Vietnam, le CCSTVN http://www.ccstvn.orgs’est donné pour objectif de coopérer dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la science.

Le CCSTVN est né en 1975, suite à un appel international lancé à l’initiative de Henri Van Regemorter et de 150 professeurs et chercheurs, pour développer la coopération scientifique et technique avec le Vietnam. Ces scientifiques faisaient partie du Collectif intersyndical universitaire d’action contre la guerre américaine du Vietnam. Le CCSTVN devint officiellement une association, type loi 1901, en 1976, une fois la guerre américaine du Vietnam terminée.

Depuis, le CCSTVN a développé ses actions dans différents domaines de la coopération scientifique et technique. Un bilan détaillé en est fourni dans le livre : "Viet Nam, une coopération exemplaire : Henri Van Regemorter (1925-2002), parcours d’un militant" (textes réunis par Nicole Simon-Cortés et Alain Teissonnière, Paris, CCSTVN, L’Harmattan, 2004).

Aujourd’hui, les actions de coopération scientifique entre la France et le Vietnam sont le plus souvent initiées et exécutées dans le cadre des organismes officiels, tandis que le CCSTVN, mémoire des coopérations et des compétences, devient un lieu d’échanges, d’information et de concertation pour les faire connaître ou en susciter de nouvelles.

Le Comité est ainsi essentiellement un réseau de scientifiques de tous domaines, qui échangent des informations concernant le développement scientifique et technique du Vietnam et les coopérations, ainsi que sur certains points spécifiques comme les recherches et les débats sur l’Agent orange ; ils servent aussi d’experts à l’occasion, à la demande du Ministère français des affaires étrangères.

Une activité prometteuse vient d’être lancée : des visioconférences réalisées en collaboration avec l’Institut Pasteur et avec l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie). Ce cycle de conférences scientifiques à distance dans le domaine de la santé s’adresse à des étudiants et des enseignants-chercheurs de l’Institut national d’hygiène et d’épidémiologie (INHE) et des Instituts Pasteur du Vietnam, ainsi qu’à des praticiens d’universités et d’institutions de recherche du Cambodge et Laos Deux visioconférences associant les campus numériques d’Hanoi, Ho Chi Minh Ville, Vientiane et Phnom Penh ont déjà été réalisées, le conférencier étant à Paris. Elles ont porté toutes deux sur la tuberculose : "La Tuberculose, une priorité en santé publique", par le Pr. Gilles Marchal (Institut Pasteur, Paris) et "Ce que le génome de Mycobacterium tuberculosis nous enseigne", par le Dr. Cristina Gutierrez, (Institut Pasteur, Paris). La prochaine portera sur "De la grippe au SRAS, la plasticité génétique virale est facteur d’émergence", par le Dr. Jean-Claude Manuguerra (Institut Pasteur, Paris).

Les thématiques actuelles sont donc médicales, mais le CCSTVN souhaite dans un avenir proche en développer d’autres : la biologie, les questions environnementales … La liste dépendra surtout des demandes de nos partenaires vietnamiens, et des compétences mobilisables.
Pour suivre les activités du CCSTVN, on peut se rendre sur son site : http://www.ccstvn.org

Annick Suzor Weiner et Michel Pédoussaut