Le lycée Tân Trao

Dernier ajout : 24 octobre 2008.

LE LYCÉE TÂN TRÀO [1],
honoré de la distinction de « héros du renouveau » [2]

Le lycée Tân Trào est situé au chef lieu de la province de Tuyen Quang. Créé en octobre 1946, il fut l’un des premiers lycées de la République Démocratique du Vietnam. En période de guerre, il a fallu le déplacer à plusieurs reprises. Son emplacement actuel, à l’intérieur de la citadelle de la dynastie Mac, au pied de la montagne Tho Son, date de décembre 1981. Le lycée s’est d’abord appelé Thi Sach. En décembre 1947, le Comité Populaire provincial et le Ministère de l’Éducation ont décidé de lui donner le nom de Tân Trào.

Lorsqu’il fut créé, le lycée Tân Trào ne comprenait qu’une classe et deux enseignants. En 1951, la classe de 8e a ouvert (à cette époque, l’éducation secondaire allait jusqu’à la classe de 9e). À la fin de la 8e, pour poursuivre leurs études, les élèves devaient se rendre dans la province de Phu Tho ou dans celle de Thai Nguyen. A partir de 1953, le lycée Tân Trào a assuré un enseignement secondaire complet. Travaillant dans l’un des premiers lycées créés après la Révolution d’Août, les enseignants et les élèves de Tân Trào, conscients de leur rôle pilote dans l’oeuvre éducative de la République Socialiste du Vietnam étaient déterminés à surmonter les difficultés pendant la guerre. Malgré l’insuffisance des infrastructures, le lycée, ne ménageant pas ses efforts, a réalisé son programme d’enseignement avec succès.

Une fois la paix rétablie, Tân Trào a assumé son rôle pilote dans les conditions nouvelles. Il s’est agrandi. Il ne comptait encore en 1974-1975 que 11 classes de 8e, 7 classes de 9e et 4 classes de 10e, 1053 élèves et 57 enseignants. Il figure aujourd’hui parmi les plus grands lycées du Nord du Vietnam. Le lycée Tân Trào est aussi à l’origine de la création de plusieurs autres lycées dans la province de Tuyen Quang. Depuis sa création Tân Trào a formé 30.000 bacheliers. Il suit sa « stratégie d’éducation compréhensive”, bénéficiant de méthodes pédagogiques variées et adaptées. Les générations d’élèves qui se sont succédées à Tân Trào se sont ainsi forgé un esprit révolutionnaire, acquérant savoirs, savoir-vivre et savoir-faire nécessaires à l’accomplissement des tâches du pays. Le lycée est également le berceau de nombreux cadres et leaders du Parti et de l’État vietnamien. Au cours de sa déjà longue histoire, le lycée a reçu de nombreuses distinctions : la dernière, conférée en 2001, est celle de Héros du Renouveau.

ÉTAT DES LIEUX :
Elèves

Effectif total : 1.632 élèves ; 43 classes
- 11 classes de dixième [3] : 445 élèves
- 15 classes de onzième : 544 élèves
- 17 classes de douzième : 643 élèves
dont 184 élèves des ethnies minoritaires - 524 garçons et 1108 filles – 8 élèves de familles en difficultés, 5 élèves orphelins, 58 élèves de parents invalides.


Enseignants
 :
- Effectif total : 100 (36 hommes et 64 femmes)
- Direction : 1 Directrice et 3 adjoints (2 hommes et 1 femme)
- Enseignants fonctionnaires : 90 divisés en 6 groupes de travail
- Enseignants qualifiés : 100% dont 14 sur 94 enseignants avec mention très bien, 1 docteur et 16 masters. 80% des enseignants maîtrisent les applications de la technologie informatique et les logiciels d’enseignement.


Infrastructures
 :
Nombre de salles : 34 dont 23 de condition standard, 11 salles opérationnelles équipées de 5 projecteurs, 110 ordinateurs, 2 téléviseurs, 17 rétroprojecteurs, 5 projecteurs multifonctions, 1 laboratoire de langues avec 10 cabines et 7 lecteurs de cassettes
En raison du manque de salles, le lycée doit organiser 2 groupes d’enseignement par jour, l’un le matin, l’autre l’après midi. Il lui manque une bibliothèque, un amphithéâtre, un gymnase.
Suivant son plan d’action, Tân Trào construira en 2010 un bâtiment de 3 étages, de 21 salles bien équipées pour permettre une séance complète d’enseignement par jour, un bureau de direction, une salle de réunion, une bibliothèque .... En 2010, on espère que les infrastructures répondront aux besoins et au rôle du lycée.

Le lycée Trân Trào recherche un jumelage avec un lycée français pour une classe francophone.

Dr Tran Thi Le Thanh [4] , directrice

Notes

[1Tân Trao peut se traduire par "nouveau mouvement" ou courant neuf"

[2le renouveau, Dôi Moi, décidé en 1986 a ouvert le Vietnam à l’économie de marché et l’initiative privée.

[3La numérotation des classes est inverse de celle utilisée en France. Les N° les plus élevés désignent les classes du plus haut niveau

[4J.P. Archambault a dû abréger la description initiale trop longue de la directrice