Le nord Viet Nam : Sa Pa. II Le pays aux mille ethnies

Dernier ajout : 24 janvier 2009.

Ces ethnies, il faut aller à leur rencontre. Ne pas se contenter des trottoirs de Sapa. Marchez ! Quittez cette petite bourgade montagnarde, qui fût au Nord ce que Dalat était au Sud : la station climatique où les familles de colons allaient prendre "le bon air de la montagne". Prenez n’importe quelle route, marchez, ouvrez les yeux. Là, nous étions en route pour le district de Tá Van, à forte population Thay. Chance : au bout de cinq cent mètres, la voiture s’embourbe (vu la route, ce n’est pas étonnant...) et, ouf ! à la grande déconfiture des vietnamiens nous partons faire nos vingt kilomètres à pieds, et c’est ce qu’il faut faire. Marchez !

Sur la route c’est un défilé ininterrompu, Hmongs, Thays et Zhaos, piétons, buffles et motos se succèdent, se croisent ; une bonne partie de la petite troupe fraîchement arrivée d’Hanoi, épuisée, hèle des motos pour se faire reconduire en ville... Le paysage est sublime. Les montagnes sont tout autour de nous, montagnes, rizières en terrasse, eaux courantes, petits ponts suspendus qui tremblent sous le poids des buffles.... Sublime.

On arrive dans un gros hameau Thay. Des femmes, avec leurs tuniques de soie colorée, travaillent au champ, la plus jolie, en tunique rose tourne obstinément le dos à l’objectif car son mari est jaloux.... Un archaïque système à eau alimente un petit moulin. On rencontre le chef de hameau, qui par chance, parle le vietnamien et peut converser avec les Kinhs. Il nous invite à boire le thé, parle de leurs difficultés, le froid l’hiver, actuellement les récoltes de riz assurent 80 % de leurs besoins. Et les 20 % restant ? Mystère...

Anne Hugot Le Goff

Portfolio

  • Hmongs noirs
  • route de Tan Van
  • sur la route
  • Thé chez le chef
  • aux champs