Le puits de mon âme - un roman coréen !

Dernier ajout : 1er juillet 2008.

Les Corée « s ». Un pays coupé en deux depuis cinquante ans, divisé entre un Nord stalinien, pauvre et militariste, et un Sud ultracapitaliste. À travers les trois nouvelles qui composent ce recueil, l’auteur évoque ce drame, et les déchirures profondes qui s’expriment à tous les étages de la société du Sud. Mettant en scène la prison, la religion et le mariage, chaque texte en souligne les incohérences et les contradictions.
Des scènes de prison qui reflètent un microcosme ingérable, un mariage où se retrouvent trois opposants au régime, un objecteur de conscience dans l’impasse, un homme qui préfère les chiens aux hommes... Choi ln-seok développe une critique sévère du carcan social dans lequel est enfermé son pays, carcan que même la religion - parente pauvre de l’utopie et pourtant omniprésente - n’arrive pas à desserrer.

À la dureté des textes correspond une écriture au scalpel qui dépeint sans emphase des moments paroxystiques de l’existence, traversés çà et là par des moments de pur bonheur. Une véritable découverte d’un grand écrivain qui nous peint un pays que l’on connaît plus par son actualité politique que par sa littérature.

Choi In-seok, né en 1953 à Nam-won, au sud-est de la Corée du Sud, est dramaturge et romancier. Le Puits de mon âme a reçu le prix Daesan, une des récompenses coréennes les plus prestigieuses, et a déjà été traduit en plusieurs langues. Le voici enfin publié en français.
Traduit du coréen par Ko Kwang-Dan et Éric Bidet
éditions de l’aube
Diffusion Seuil 14,80 €