Mai - Juin 2009

Dernier ajout : 8 juillet 2009.

En raison de la diminution de ses ressources, la Fondation Ford a décidé de fermer ses bureaux en Russie et au Vietnam. Toutefois l’International Fellowship Program, qui octroie des bourses à des jeunes considérés comme de futurs leaders des pays en développement, continuera jusqu’en 2014 dans les deux pays.

Le 16 avril, le ministre des Ressources naturelles et de l’environnement a annoncé le lancement d’un recensement national des victimes des défoliants, dans le cadre d’un plan global visant à mieux les aider. Les aides d’Etat seront étendues aux victimes civiles et aux habitants des zones contaminées. Le ministère de la Santé est chargé de définir les critères d’éligibilité.

La fondation Bill et Melinda Gates et Atlantic Philanthropies ont donné au gouvernement vietnamien 5,4 millions de dollars pour la construction d’un laboratoire spécialisé dans la dioxine.

Marjorie Cohn, présidente de la Ligue National des juristes américains, qui a participé au Tribunal International d’opinion de Paris, a déclaré qu’il était temps que les Etats-Unis tiennent les promesses de Nixon et réparent le mal causé au peuple vietnamien. Elle a ajouté qu’il existait 11 « villages de la Paix » mais qu’il en faudrait 1000. Ces villages, dont le plus connu est celui de Tu Du, accueillent les enfants victimes de l’Agent orange.

Le 4 juin le Sous-comité Asie, Pacifique et environnement mondial de la chambre des Représentants des Etats-Unis, présidé par Eni F. H. Faleomavaega a auditionné des experts internationaux à propos des épandages de défoliants. C’est la deuxième année que ces audiences ont lieu. La délégation vietnamienne de cinq membres était conduite par Ngo Quang Xuan, vice-président du comité parlementaire pour les Affaires Etrangères. Selon Faleomavaega, si les Etats-Unis ont causé du tort, ils doivent se conduire de manière responsable et y remédier pour prouver qu’ils sont une nation civilisée et démocratique. Il a exhorté les victimes vietnamiennes à la patience.

À Da NangLa » Marche Orange » organisée du sud au nord du Vietnam par des Américains et des Australiens pour attirer l’attention sur les sort des victimes des épandages s’est achevée sur un grand succès. Leur site est www.orangecarers.com

La VAVA d’Ho Chi Minh Ville a convié 200 personnes à un dîner de gala dont elle espère 40 millions de dong de bénéfice.

En novembre 2008, le Congressional Research Service (Service de recherche du Congrès américain) a présenté au Congrès un rapport intitulé « Vietnamese victims of Agent Orange and US-Vietnam Relations » (Les victimes vietnamiennes de l’Agent orange et les relations USA-Vietnam). Ce texte très complet et sans concessions est désormais disponible (en anglais) en pdf sur le stie de la Fédération des Scientifiques Américains, www.fas.org/sgp/crs/row/RL34761.pdf On y apprend beaucoup de choses et notamment que rien des 45 millions de dollars donnés par les Etats-Unis pour des actions humanitaires n’est parvenu aux Vietnamiens : ils ont été entièrement versés à des organisations américaines.

La Croix Rouge d’Ho Chi Minh Ville organisera en juin son 4e concert « Connect Heart Rhythms », retransmis par la télévision, et d’autres manifestations pour financer des opérations pour des enfants souffrant de malformations congénitales, ou atteints de cancers. L’an dernier la même manifestation avait rapporté 90 milliards de dong et permis d’opérer du cœur 87 enfants ainsi que de financer des traitements médicaux, des formations professionnelles et des bourses d’étude.