Le projet pilote Dong Nai

Dernier ajout : 3 avril 2010.

Le projet pilote Dong Nai


Le fleuve Dong Nai prend sa source sur les Hauts Plateaux du Centre Vietnam. C’est le troisième grand fleuve du pays, après le Mékong et le Fleuve Rouge. Son bassin recouvre l’importante agglomération de
Ho Chi Minh ville et onze provinces vietnamiennes, regroupant au total 16 millions d’habitants, dont la moitié environ sont urbanisés. L’ensemble constitue la zone économique la plus dynamique et la plus développée
du Vietnam (47 zones industrielles, 57.000 PME, importantes cultures industrielles et production d’hydroélectricité). Il contribue pour près de 40% au PIB vietnamien. C’est dire qu’en l’absence de dispositifs efficaces
d’épuration des rejets d’eau usée domestiques et industriels, la pollution de l’eau du fleuve pose un important problème à l’environnement. La mauvaise
qualité de l’eau y a d’ailleurs largement dépassé les normes réglementaires.
S’y ajoute encore le problème de dégradation du lit du fleuve par une importante exploitation (illégale) de matériaux de construction.

Sur le plan quantitatif, si le fleuve ne soulève pas actuellement
de problème majeur, des difficultés apparaissent toutefois localement, en particulier dans les provinces des Hauts Plateaux (eau superficielle insuffisante, eau souterraine surexploitée par l’irrigation), et dans les zones côtières (intrusion saline).

Pour toutes ces raisons, le Vietnam a décidé de retenir le fleuve Dong Nai pour y appliquer, à titre d’opération pilote et avec l’aide française, une gestion intégrée de l’eau du fleuve. C’est une démarche appliquée à la totalité du bassin drainé par le Dong Nai, concertée avec les usagers de l’eau et respectant l’équilibre ressources - besoins, d’aujourd’hui et de demain.

Le projet comprend deux volets complémentaires :
l’un vise à offrir aux responsables nationaux et provinciaux vietnamiens les compétences nécessaires pour mettre en place une autorité de bassin responsable de la gestion du fleuve ; l’autre, plus technique,
vise à faire la démonstration dans le bassin du Dong Nai d’outils techniques sur la collecte et le traitement des données, ainsi que leur monitoring, tâches indispensables aussi bien à la conception et la réalisation d’un plan de gestion durable des eaux, qu’à la nécessaire programmation des investissements Eau dans le bassin du fleuve.

Le projet, proposé par le Haut Conseil pour le Développement
économique France – Vietnam dans ses réflexions sur les possibilités de coopération dans le secteur de l’eau et de l’environnement et soutenu
par le Cercle des Amitiés France–Vietnam, bénéficie d’une aide financière française non remboursable. Il est programmé sur une durée de 24 mois. Y participent des experts français rompus aux techniques de gestion de l’eau en France (Agences de l’eau) et deux entreprises françaises (SCE et Asconit). La coordination générale du projet est assurée par le Département
des Ressources en Eau du Vietnam et un organisme français, l’Office International de l’Eau.
Nguyen Tien Duc