Nouvelles de Hanoi

Dernier ajout : 28 janvier 2009.

Un livre recto-verso aux éditions The Gioi
129 pages en français et au revers 135 pages en vietnamien ; L’ouvrage a été publié dans le cadre d’aide à la publication du programme Nguyen Van Vinh [1] - il a bénéficié du soutien de l’Ambassade de France au Vietnam. Nous pouvons lire quinze nouvelles de vietnamiens francophones ou de français résidents au Vietnam, l’ensemble est illustré de lavis classiques de Jacques Loustal. Nous avons reconnu la délicate et première nouvelle de notre amie Dam Thu dont le charme nous émeut. Chaque auteur avait en commun d’être envoûté par Hanoi.

Notes

[1Biographie de NV Vinh- Nguyen Van Vinh (1882-1936) natif de Ha Dong près de Ha Noi. Très intelligent et studieux, doué pour les lettres et les langues, il était le premier aux examens de sortie à l’école des interprètes à l’âge de 15 ans. Dès lors il était fonctionnaire dans les provinces puis à la mairie de Ha Noi. En 1906 étant a la foire à Marseille, il était passionné par l’imprimerie du Journal « Le petit Marseillais » dont le directeur lui a parlé minutieusement les activités de publication du journal. En rentrant au Viet Nam , il collaborait avec un Français pour la 1e imprimerie au Viet Nam. Nombre de ses ouvrages ont été imprimés dans cette imprimerie. Il était directeur de plusieurs journaux en vietnamien et en français. Il était un traducteur émérite qui avait traduit beaucoup d’oeuvres des auteurs français : « le contrat social » de J. J. Rousseau, « la peau de chagrin » d’Honoré de Balzac, des comédies de Molière, les Misérables de V.Hugo, les contes de Perrault ...., et les fables de La Fontaine qui étaient revivifiées en vietnamien latinisé. Il est aussi le traducteur du « Kieu » en français de célèbre écrivain Nguyen Du. Il était le pionnier de la reforme du Quoc ngu (langue vietnamienne latinisée) et le pont d’échange culturel entre l’orient et l’occident.