Pour la justice

Dernier ajout : 23 juillet 2008.

Par cet appel à la Justice pour les victimes de l’Agent orange, nous déclarons faire nôtre la déclaration de l’Association pour les victimes vietnamiennes de l’Agent orange (VAVA) publiée le 25 février 2008.

Le 22 février 2008 à New York, la Cour d’appel des Etats-Unis a confirmé le jugement du 19 mars 2005 de la Cour de District rejetant la plainte des victimes vietnamiennes de l’Agent orange contre les entreprises qui ont fabriqué ce produit chimique mortel. C’est une décision déraisonnable, erronée et injuste qui ne tient pas compte de la réalité affrontée chaque jour par les victimes vietnamiennes dont les souffrances sont dues à l’Agent orange/dioxine.

La production et la fourniture de produits toxiques aux forces américaines engagées dans la guerre du Vietnam par ces entreprises chimiques continuent à avoir des effets meurtriers de longue durée sur la santé humaine et sur les écosystèmes au Vietnam. Les entreprises chimiques savaient très bien que leurs produits étaient nuisibles à la santé humaine avant qu’ils ne soient employés au Vietnam.

Elles n’ont pas tenu compte de la vérité et ont esquivé leur responsabilité pour leurs crimes non seulement à l’égard des victimes vietnamiennes mais aussi à l’égard des victimes des autres pays engagés dans la guerre du Vietnam.

Les exigences des victimes de l’Agent orange/dioxine sont absolument légitimes. Elles n’ont pas d’autre choix que de continuer leur combat pour la justice et nous soutenons leur Appel à la Cour Suprême des Etats-Unis. Nous continuerons à faire campagne pour obtenir un soutien croissant de toute la communauté humaine, y compris du peuple américain.

Nous demandons aux hommes et aux femmes de conscience du monde entier de se tenir à nos côtés pour exiger que les producteurs de ces poisons mortels assument leurs responsabilités juridique, spirituelle et morale envers les effets dont ils sont la cause.

La douleur des victimes de l’Agent orange/dioxine est la douleur de toute l’humanité.

Le combat pour la justice doit l’emporter

Déclaration adoptée par :

- Association Belgique- Vietnam (Belgique)
- Association d’amitié franco-vietnamienne–AAFV (France)
- Associazione Nazionale Italia-Vietnam (Italie)
- Association Suisse- Vietnam-Vereinigung Schweiz-Vietnam (Suisse)
- Britain-Vietnam Friendship Society (Royaume -Uni)
- Freundschaftsgesellschaft Vietnam (Allemagne)
- Al Burke, coordinateur de la Conference Stockholm 2002 (Suède)

Autres signataires (première liste, France, avril 2008) :

- Americans Against the War-France (AAW)
- Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC)
- Comité français du village de Van Canh
- Enfants du Monde-Droits de l’Homme
- Echanges Provence Asie du Sud-Est Vietnam (EPASEV)
- Mouvement de la Paix-France
- Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP)
- Union générale des Vietnamiens de France (UGVF)
- Union générale des jeunes Vietnamiens de France (UJVF
- Union générale des Etudiants vietnamiens en France (UEVF)
- Vietnamitié

Deuxième liste, Allemagne et Belgique, juillet 2008 :

Allemagne

- Terre des Hommes – Deutschland (Terre des hommes – Allemagne)
- Das Friedendorf Oberhausen (le Village de la Paix, Oberhausen)
- Die Nüremberger Organisation Mang Non Bambusssprossen (l’organisation Mang Non / Pousses de bambous, Nüremberg)
- Die Vietnamesische Interkulturelle Frauen und Jugend Initiative in Deutschland (l’Initiative interculturelle vietnamienne des femmes et des jeunes d’Allemagne)
- Die Kinderhilfe Hy Vong, Berlin (L’aide aux enfants / Hy Vong, Berlin)
- Die Aktion Partnerschaft 3.Welt, Ludwigsburg (l’association Action Tiers Monde, Ludwigsburg)
- Die studentische Vereinigung der Vietnamesen in Karlsruhe (SVVNKA) (l’ Union étudiante des Vietnamiens, Karlsruhe)
- Das International Committee for the Vietnam Frienship Village (Dorf des Freundsschaft) (le Comité international du Village de l’Amitié, Van Canh)
- Das Viet Trade Center Ltd. Frankfurt (le Centre Commercial vietnamien Ltd, Frankfort)
- Solidaritätsdienst international (SODI) Berlin, (le Service de Solidarité international, Berlin) qui a lance en grand la collecte de signatures et se propose d’en réunir 100 000 d’ici l’automne.

Des personnalités se sont jointes à l’action :
- Mme Waltraud Drygalla, Brême, cofondatrice et militante de longue date du Solidaritätsbasar Bremen (Bazar de la Solidarité de Brême)
- Dr Ernst Busche, Brême, supporteur du Solidaritätsbasar Bremen (Bazar de la Solidarité de Brême)
- Six députés au Bundestag, membres du parti Die Linke et de nombreux collaborateurs de ce Groupe parlementaire

Belgique

- Dialogue des peuples, Bruxelles
- Soutien aux initiatives des mouvements actifs au Kivu (Congo), Bruxelles
- Quatre associations de la ville de Braine-le-Château :
° Association Mathilde Madia
° Cercle Julien Lahaut
° Groupe local CNCD
° Magazin du monde-Oxfam