Raymonde Dien, 60 ans déjà

Dernier ajout : 5 avril 2010.

le 27 février 2010 à Saint Pierre des Corps, Raymonde Dien lit son discours en présence de Cathi, sa fille, Marie-France Beaufils, maire et sénatrice, Hélène Luc et Trinh Ngoc Thai et de nombreux proches
Le 23 février 1950
Des centaines de personnes occupent les installations
de la SNCF de Saint Pierre des Corps pour bloquer
un train chargé de matériels militaires destinés à la
guerre d’Indochine menée alors par le gouvernement
Bidault. Parmi les acteurs de ce geste de solidarité
avec le peuple vietnamien en lutte pour conquérir son
indépendance, Raymonde Dien, qui sera condamnée
à un an de prison, pour s’être couchée sur les voies
devant la locomotive.