Sa Pa, un musée d’ethnographie à ciel ouvert

Dernier ajout : 13 septembre 2008.

Paysage avant Sapa

 Paysage avant Sapa

Sapa n’est pas à proprement parler une destination très originale. Cette bourgade, bien desservie par voie ferroviaire et par une bonne route, figure au programme des voyagistes les plus pointus ("le Viet Nam en quinze jours"). Quant à la promesse de la "foire aux fiancés" du samedi soir, elle ferait plutôt fuir le voyageur porteur d’une certaine éthique du tourisme.

Hmongs sur la route de Sapa

 Hmongs sur la route de Sapa

JPEG - 62.5 ko
Un groupe de femmes Hmongs fleuris

Il ne faut pas hésiter. Ces dames Hmongs fleuris, ces demoiselles Hmongs noirs, elles ne posent pas devant le photographe comme le Massaï qui vous attend au coin du chemin avec lance, collier de dents et de plumes pour échanger une photo contre un dollar. Elles sont juste devant l’appareil comme elles

JPEG - 74.1 ko
Jeunes filles Hmongs noirs

sont dans la vie -elles vont aux champs ou elles reviennent du marché,
dans des costumes d’une richesse inouïe -et si elles vous sourient c’est parce qu’elles ont envie de sourire Marchez. Quittez la petite bourgade montagnarde, qui fût au Nord ce que Dalat était au Sud : la station climatique où les familles de colons allaient prendre "le bon air de la montagne". Prenez n’importe quelle route, marchez, ouvrez les yeux.

JPEG - 63.3 ko
Sur la route de Ta Vàn
JPEG - 60.5 ko
Sur la route de Ta Van

Là, nous étions partis vers le district de Tà Van, à forte population Thay. Chance : au bout de cinq cent mètres, la voiture s’embourbe (regardez la route, ce n’est pas étonnant...) et, ouf ! à la grande déconfiture des vietnamiens nous partons faire nos vingt kilomètres à pieds, et c’est ce qu’il faut faire. Marchez !
Sur la route c’est un défilé ininterrompu, Hmongs, Thays et Zhaos, piétons, buffles et motos se succèdent, se croisent, une bonne partie de la petite troupe fraîchement arrivée d’Hanoi, épuisée, hèle des motos pour se faire reconduire en ville... Le paysage est sublime. Montagnes, rizières en terrasse, eaux courantes, petits ponts suspendus qui tremblent sous le poids des buffles.... Sublime.

Rizières en terrasses

 Rizières en terrasses

JPEG - 50 ko
Travail des champs autour du hameau Thay

Des femmes Thays, avec leurs tuniques de soie colorée, travaillent au champ, la plus jolie en tunique rose tourne le dos à l’objectif car son mari est jaloux....

JPEG - 54.7 ko
Thé chez le chef de Hameau Thay

Dans un gros hameau Thay, le chef de hameau, par chance, parle le vietnamien et peut converser avec les Kinhs. Il nous invite à boire le thé, parle de leurs difficultés, le froid l’hiver, actuellement leurs récoltes de riz assurent 80 % de leurs besoins. Et les 20 % restant ? Mystère...

JPEG - 50.6 ko
Flirt chez les Zhao
JPEG - 225.9 ko
Les demoiselles Zhao et le prof de Hanoï

Retour à Sapa. C’est la fête du samedi. De tous les hameaux, les jeunes (et moins jeunes) convergent vers la ville. Ils n’ont pas les soucis des adultes, ils sont heureux. Regardez le sourire éblouissant des petites Zhaos qui posent avec l’intellectuel Kinh venu de Hanoï. Il n’a rien de commercial, ni de forcé, il est vrai, tout simplement.

JPEG - 64.8 ko
Musiciens au petit matin

Au petit matin, les musiciens crevés et transis rentrent chez eux.... Dans ce Viet Nam qui bouge à toute vitesse et qui rentre tête baissée dans le 21 eme siècle, que vont devenir les montagnards, leurs problèmes et survie et leurs fêtes ?

Anne HUGOT -LE GOFF