Son La

Dernier ajout : 7 octobre 2010.

Son La est une des provinces du Vietnam possédant de très beaux paysages à recommander aux amateurs de moyenne montagne.
Située au Nord-Ouest du Vietnam elle est frontalière avec le Laos.

Du temps de la colonisation française la ville de Son La était tristement célèbre par son pénitencier. Construit en 1908 il était au départ une prison provinciale mais entre 1930 et 1945 des milliers de patriotes vietnamiens y ont été emprisonnés dont de nombreux futurs dirigeants de la révolution de libération. En 1962 il a été classé par le Ministère de la culture comme l’un des sites du patriotisme national.

Aujourd’hui on peut visiter parmi les ruines certaines cellules. On peut imaginer les terribles conditions de vie des prisonniers qui étaient souvent enchaînés en particulier pour dormir.

À côté du pénitencier situé au sommet d’une colline dominant la ville je vous recommande la visite du petit musée : une première partie est consacrée aux douze ethnies de la province et l’autre aux découvertes de fouilles archéologiques effectuées dans la province.
À moins de deux cents kilomètres de la capitale, à Tham Tet Tong, il y a de belles grottes.

J’ai un faible pour le district de Moc Chau ; pendant des années nous nous sommes simplement arrêtés pour manger à midi, ignorant la belle grotte située en pleine ville. Son accès est difficile par un escalier abrupt à flanc de montagne. Mais quelle récompense en haut !

Par nos actions de solidarité j’ai pu sillonner cette province aux belles forêts et aux immenses prairies où broutent des vaches européennes comme chez nous. Suite à une coopération internationale, notamment avec la région Midi Pyrénées, Moc Chau est devenue la capitale des produits laitiers, en particulier du yaourt. Moc Chau est célèbre aussi
pour son thé. Toutes les collines avoisinantes sont couvertes de théiers.

Autre beau spectacle : les alignements de norias. Elles permettent l’irrigation des rizières.

Comment oublier les 37 km de piste entre Moc Chau et le village de Tuong Thuong pour aller voir l’élevage de vaches financé par le comité Montpellier
dans le district de Phu Yen ? Des paysages à vous couper le souffle à chaque virage, les montées succédant aux descentes. Un vrai paradis pour moi mais combien la vie doit être rude pour les habitants des ethnies.

Grands souvenirs aussi que mes rencontres avec les femmes de l’ethnie Thai du village de Huoi Thon, commune de Chiêng Hac, où nous avons permis l’arrivée de l’eau propre. Si vous n’aimez pas boire l’alcool dans les grandes jarres à travers les pailles en bambou, inutile de faire le déplacement car les femmes qui chaque fois nous ont préparé de super
repas seraient très déçues.

C’est à la commune de It Ong, district de Muong La, que sur la rivière Da se construit le plus grand barrage hydraulique du pays, provoquant le déplacement de milliers de personnes.

À Son La l’équipe Croix Rouge composée par beaucoup de femmes des diverses ethnies est très efficace ; j’apprécie beaucoup d’aller là-bas car
l’accueil est très chaleureux. J’ai beaucoup regretté le départ en retraite de son Président M. Nguyen Thé Man qui a quitté la région. Grâce à lui et son équipe, en particulier au responsable du district de Moc Chau M. Vu Trong Tuyen, toutes les actions de solidarité ont été un succès favorisé par l’implication d’une vice-présidente du comité populaire. Encore merci à
tous et toutes.
Bilan : deux adductions d’eau, trois élevages de
vaches pour des victimes de l’agent orange, une
maternelle et un dispensaire.

Alain Dussarps