Village de l’Amitié : déjà 10 ans !

Dernier ajout : 22 juillet 2008.

Le 18 mars 2008 a été fêté le 10ème anniversaire de l’arrivée des premiers enfants au village de l’Amitié de Van Canh, en présence des dirigeants de l’Association des Vétérans du Vietnam, de la vice Présidente de la République Socialiste du Vietnam et des membres du Comité International pour le Village de l’Amitié.

Le programme de construction lancé en 1993 arrive à sa fin ; mais les tâches d’accueil, de soins et de rééducation restent toujours aussi importantes car 40 ans après la fin de la guerre arrivent encore des enfants qui, après trois générations , sont victimes de l’agent Orange répandu par l’aviation américaine.

Chaque année sont accueillis entre 150 et 200 enfants et vétérans pour un premier diagnostic, des soins, un appareillage approprié. De nombreux enfants suivent un enseignement spécialisé dans cinq classes adaptées : enseignement général, apprentissage dans des métiers manuels, des classes de broderie et de couture, de fabrication de fleurs de soie ; l’informatique s’est révélé un merveilleux instrument pour le développement intellectuel des enfants.

Dans les premières années le village s’est consacré aux taches les plus urgentes puis il s’est progressivement ouvert ; l’expérience acquise par les praticiens et les éducateurs du village de Van Canh a été mise au service d’autres enfants ; cela a permis aussi de développer des méthodes spécifiques fondées sur les traditions médicales séculaires, l’utilisation de la pharmacopée vietnamienne, l’adaptation des techniques d’acupuncture.
Des liens étroits ont été développés avec les centres hospitaliers spécialisés de la région d’Hanoi ; les affections graves des enfants et des vétérans sont désormais traitées dans ces hôpitaux ; de grands progrès ont été réalises en matière de chirurgie orthopédique .Les maladies mentales et les maladies spécifiques peuvent être suivies sur place avec l’aide de praticiens venant de l’extérieur. Des formations de personnel médical spécialisé ont été faites au profit de dispensaires de la région. Le village de Van Canh est maintenant un élément reconnu dans les soins à donner à toutes les affections causées par l’agent Orange.

Sur le plan scolaire la même ouverture s’est développée ; des enfants poursuivent leurs études dans des établissements scolaires extérieurs ; les professeurs d’établissements qui ont des sections d’études spécialisées échangent régulièrement leurs expériences avec les professeurs de Van Canh ; de futurs professeurs de l’Université d’Hanoi viennent faire des stages au village.

Le Village de Van Canh a développé ses activités de centre de recherches et a reçu l’an dernier un millier de visiteurs étrangers ; des étudiants provenant d’universités étrangères sont venus ; ils ont apporté leurs compétences dans des enseignements spécialisés.

Toutes ces activités nouvelles ont accru les besoins financiers du Village ; le Village a développé des activités économiques importantes, des cultures nouvelles, de l’élevage, une pisciculture mais une participation extérieure est toujours nécessaire ; c’est l’activité des différents comités nationaux du village qui permet de collecter des fonds pour assurer le développement de cette œuvre généreuse qui vient atténuer les souffrances du peuple vietnamien qui subit encore les séquelles d’une guerre cruelle et dévastatrice.

Adressez vos dons au Comité pour le Village de l’Amitié
- N° compte 08131993A
- CFCVAV BNP-Parisbas – Louis Aragon – Villejuif
- 2 place du Méridien
- 94807 VILLEJUIF CEDEX