Đà Nẵng, ville touristique au centre du Vietnam

Dernier ajout : 19 avril 2009.

 Đà Nẵng, ville touristique au centre du Vietnam

JPEG - 55.2 ko

Da-Nang est une très belle ville connue mondialement pour ses belles plages comme une destination touristique. Mais jusqu’à maintenant, les équipements ne répondent pas aux attentes des touristes. Un hôtel de la chaîne " Belles Demeures" sera certainement apprécié par les professionnels comme par les touristes.

JPEG - 434.5 ko

Cette zone réunit tous les critères pour l’implantation des hôtels. L’aéroport international est à 6km et la gare est à 4km.

Jalonnée de stations balnéaires, Da-Nang se trouve sur la route des patrimoines reconnus par l’UNESCO. L’ancienne ville de Hoi An est à 30km, le sanctuaire de My Son à 50km, la citadelle de Hué à 100km.

Le climat est agréable, bien protégé par le col des Nuages. La mer de Chine agit comme régulateur. Da-Nang a un climat tempéré. Une oeuvre de Le Cong Thanh regarde depuis l’année dernière, la mer

Quant aux activités sportives : la plongée sous- marine, le motonautisme, le surf, le ski – nautique sont très populaires pour les habitants de la ville.

Da-Nang est connue pour l’hospitalité et l’habileté de ses habitants
. C’est une région de sériciculture, de tissage de la soie naturelle et de sculpture sur pierre.

En tant que ville côtière. Danang est prête à servir aux touristes des spécialités à base de fruits de mer frais.

JPEG - 399.2 ko

Longtemps ville sans aucun attrait, Da-Nang a découvert son potentiel touristique et entend le valoriser en tirant profit de sa situation exceptionnelle et de ses plages de My Khé ou de Son Tra mais aussi de sites naturels comme les " Montagnes de marbre " de Ngu Hanh Son et la station de Ba Na, ou culturels comme le musée Cham.
.
HUYEN
Étudiante de 3e année à l’École des langues Étrangères

 Des autobus écologiques

Dans le cadre de la coopération entre les gouvernements vietnamien et allemand, le Service de la communication et des travaux publics de la ville de Dà Nang (Centre) a récemment signé avec le Comité pour la communication et la poste de l’Asie, relevant de la Banque pour la reconstruction d’Allemagne (KFW), un accord financier de 300.000 euros pour le projet portant sur des autobus propres et en faveur des handicapés.