Antoine Phung a imprimé l’Accord de Paris

Dernier ajout : 3 novembre 2015.

Antoine Phung a imprimé l’Accord de Paris

..."Oui, c’est cela car tout le mois de décembre 1972 j’étais en maison de convalescence à Combloux, près de Mégève, où le curé m’avait demandé de parler de Noël sous les bombes au Vietnam, à la messe de minuit.
Et 15 jours après mon retour, je participais à la dernière bataille diplomatique : impression de l’Accord de Paris. Cela m’a fait recevoir, en 2005, l’équivalent de la légion d’honneur, à l’occasion de l’anniversaire des trente ans de la libération du Sud.

Antoine Phung

Mais le 27 janvier 73 c’est l’accord de paris après les négociations de Paris !

Tout simplement dans ce film, Lê Duc Thô parlaient aussi des accords secrets tenus uniquement entre Américains et « Nord-Vietnamiens » ; ce qui correspondait aux négociations secrètes, tandis que l’Accord officiel, a été signé par les quatre parties.
Ce que j’ai relaté dans les explications.