Assistances internationales à projets - Arrêt sur image. Michel (...)

Dernier ajout : 8 novembre 2013.

Assistances internationales à projets

Arrêt sur image...

Parmi les très nombreux projets d’assistance technique, auxquels des Institutions Financières Internationales comme la Banque mondiale ou la Banque Asiatique de Développement (pour ne parler que d’elles), prêtent leur concours au Vietnam en vue de renforcer notamment l’appui à la maîtrise d’ouvrage, deux retiennent plus particulièrement l’attention des professionnels de l’aménagement urbain et de l’aménagement du territoire en cette fin d’année 2013.

• L’un est appuyé par la banque mondiale. Cet IFI a ainsi décidé, le 30 avril dernier, d’accorder un crédit de 202,5 milliards de $ pour aider au développement durable de la ville de Danang. Un accord a été signé ce jour-là avec le vice-Premier Ministre Nguyen Xuân Phuc. Le prêt est accordé pour un vaste projet en cinq volets qui sont : l’amélioration du système de drainage et de traitement des eaux usées ; le développement du réseau public des autobus ; l’amélioration des voies de communication stratégique du centre urbain ; la formation des autorités municipales sur la gestion des infrastructures des centres urbains ; et enfin le sous-projet de développement des infrastructures principales, inclus dans le projet d’investissement des infrastructures jugées prioritaires pour cette ville. Dans la conjoncture actuelle, le projet revêt une importance particulière car les autorités de Danang ne font pas mystère de leur souhait de voir leur ville s’orienter vers un modèle de ville verte pour un développement durable.

• De son côté, la Banque Asiatique de Développement a tout dernièrement reçu de la part du Gouvernement vietnamien une requête en vue de l’obtention d’une aide financière devant servir à la réalisation d’un vaste projet d’aménagement régional concernant la sous-région du Mékong (« Greater Mekong Subregion »). Dans l’esprit des autorités vietnamiennes, le projet envisagé vise à favoriser le développement des centres urbains situés le long du « East West Economic Corridor » (EWEC) et du « Southern Economic Corridor » (SEC), deux corridors joignant le pays au Cambodge et au Laos. Le projet vise notamment à œuvrer en faveur de la promotion de centres urbains, en mettant l’accent sur le traitement et la réutilisation de certains rejets au moyen de pro- cédés techniques innovants. Du point de vue institutionnel, il s’agit de préparer la mise en œuvre d’une stratégie de décentralisation au profit des autorités provinciales et de district, les trois centres urbains concernés au premier chef étant les trois villes de Dong Ha, Lao Bao et Moc Bai.
Michel Prouzet Avocat au barreau de Paris