Colloque des associations européennes

Dernier ajout : 28 novembre 2013.

COLLOQUE DES ASSOCIATIONS EUROPÉENNES D’AMITIE AVEC LE VIETNAM

_______________________________________________________

JPEG - 53.8 ko

Afin de marquer le triple anniversaire de l’Accord de Paris, de l’établissement de relations diplomatiques entre la Belgique et le Vietnam, de la fondation de l’Association Belgique-Vietnam, cette dernière a organisé à Bruxelles, les 17 et 18 octobre, un colloque qui a réuni huit associations d’amitié de sept pays européens. Plusieurs autres associations avaient dit leur intérêt pour cette manifestation, mais n’ont pu se faire représenter.
Une première rencontre, à laquelle participaient les associations belge, allemande et française avait eu lieu à Paris, au printemps dernier, et avait dégagé un consensus autour des interrogations de l’ABV : cinquante, quarante ou trente ans après, la solidarité avec le Vietnam a-t-elle encore un sens pour nous et si oui, lequel ? En cas de réponse commune, serait-il possible que nos associations se concertent davantage et oeuvrent ensemble sur des projets communs ? A la suite de la rencontre de Paris, nos amis belges ont rédigé un projet de motion, auquel l’AAFV et d’autres associations ont apporté des amendements. C’est sur la base de ce texte préalablement amendé que le colloque a travaillé toute la matinée du vendredi 18 octobre, dans une salle du Parlement européen, avec une traduction simultanée français/anglais. La séance s’est déroulée dans la plus grande compréhension mutuelle et avec une volonté commune de parvenir à une motion- avec sa traduction anglaise- aussi claire et précise que possible. On la trouvera à la suite de ce compte rendu.
La veille, une conférence publique, organisée par l’ABV et l’Union des Vietnamiens de Belgique (UVB) s’était tenue dans un bâtiment de l’Université Libre de Bruxelles, sur le thème : « Quarante années de solidarité avec le Vietnam, des perspectives pour l’avenir ». Pierre Gréga, le président de l’ABV, a introduit la conférence en rappelant les grands moments de la solidarité entre la Belgique et Le Vietnam et insisté sur le rôle primordial qu’a joué le sénateur Jean Verstappen,

JPEG - 42.3 ko

présent dans la salle, que les vétérans de l’AAFV connaissent bien. Alain Ruscio devait présenter un exposé « Regard sur la solidarité avec le Vietnam : le cas français de la conquête coloniale à la défaite de Dien Bien Phu », mais empêché au dernier moment pour des raisons familiales, il n’avait pu faire le déplacement et une partie de son texte a été lue. Notre ami Günter Giesenfeld est ensuite intervenu sur le thème : « De la solidarité internationale à la solidarité globale, l’évolution actuelle de nos rapports avec le Vietnam ». S’agissant de l’avenir, il a insisté sur la conscience de l’histoire, sur la compréhension du système politique et sur la morale. M. Bui Ba Binh, secrétaire général du VUFO, qui a suivi la totalité des travaux, a remercié pour leur aide les diverses associations.
L’AAFV était représentée par Alain Dussarps, qui a été rejoint, pour la discussion du vendredi 18, par Patrice Jorland. Elle s’est présentée, à l’instar des autres délégations, a souligné que ses trois axes de travail (connaissance du Vietnam, développement des relations franco-vietnamiennes, solidarité) restaient valables à ses yeux, puis a évoqué ses actions et ses projets à court terme, en précisant que chacun de ses membres conservait son libre arbitre. Alain Dussarps a pu détailler les principes et les modalités de nos programmes solidaires. Il y est revenu lors du déjeuner offert par l’ambassadeur du Vietnam en Belgique, qui l’a longuement interrogé à ce propos.
Sur une proposition faite par l’AAFV durant la préparation du colloque, les associations représentées ont décide d’engager une démarche commune auprès du Parlement européen pour venir en aide aux victimes vietnamiennes de l’Agent orange et lutter contre l’écocide qui a été perpétré dans ce pays. Un groupe de travail sera constitué à cette fin. Le texte de la motion sera présenté aux associations d’amitié qui n’avaient pas pu se faire représenter, afin de recueillir leur éventuel assentiment.
Le temps était clément sur Bruxelles, l’organisation parfaite, l’atmosphère chaleureuse et sincèrement amicale.

Alain DUSSARPS et Patrice JORLAND

Portfolio