Culture

Dernier ajout : 2 septembre 2011.

mai 2011

Le chef d’orchestre français, Gérard Akoka, vient de donner un concert avec l’orchestre symphonique de Hanoi dans le cadre d’un programme organisé par l’Espace et le conservatoire de Hanoi. Il a souligné la qualité de l’orchestre vietnamien et se propose de revenir au Vietnam l’année prochaine.

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de coopération entre les bibliothèques nationales de France et du Vietnam, un colloque sur "la conservation documentaire – les méthodes de prévention et de restauration" s’est tenu les 22 et 23 avril.

En 2011, le Vietnam réhabilitera la maison de la culture du Vietnam en France, reconstruira celle au Laos, en construira une au Cambodge et élaborera des projets en Russie, au Japon et aux Etats-Unis. A terme, des centres seront installés en Chine, en Corée du Sud, en Australie et dans un pays scandinave.

 Janvier 2011

Le projet de Renzo Piano a été choisi pour le futur opéra « Thang Lonh » de la ville de Hanoi. Il sera tout en bois laqué rouge, en forme de lanterne magique dissimulée derrière quatre grands écrans de verre translucide et flottera 15 mètres au dessus de l’eau. Il pourra accueillir 1800 spectateurs.

Le Groupe des postes et des télécommunications du Vietnam (VNPT) et la compagnie Life Productions viennent de lancer un concours de production de films "Une minute dans la réalité". Ce concours, ouvert à tous, doit permettre de sélectionner des œuvres reflétant des questions réelles de la vie, liées au développement économique, à l’urbanisme et ses revers, la pauvreté, le chômage, l’éducation, les activités humanitaires.

UniFrance était présent au Vietnam du 17 au 21 octobre en accompagnant un « focus France » lors du 1er Festival International du Film du Vietnam - 2010. Six films français ont été présenté : “L’Arnacœur” de Pascal Chaumeil (en présence du réalisateur), “Arthur 3, la guerre des deux mondes” de Luc Besson, “Bébés” de Thomas Balmes (en présence du réalisateur), “Coco Chanel & Igor Stravinsky” de Jan Kounen (en présence du réalisateur et de Anna Mouglalis), “Océans” de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud (en présence de ce dernier) - “Le Petit Nicolas” de Laurent Tirard

Des films vietnamiens ont été sélectionnés pour une projection au "New Voices From Vietnam" organisé en novembre à Hollywood : sept longs métrages, six documentaires et quatre courts métrages. Une cérémonie a été organisée pour rendre hommage au cinéaste Dang Nhât Minh, suivie de la projection de son film La saison des goyaves.

Lors de la vente aux enchères organisée au Centre d’exposition de Hongkong, la peinture à l’huile Phô Hang Bac (rue Hang Bac) de Bùi Xuân Phai a été vendue 19.900 $, bien plus que le prix plancher prévu. Cette vente présentait deux autres peintures : Trong vuon (Dans le jardin) de Vu Cao Dàm et Con duong sông (Le chemin de vie) de Hông Viêt Dung.

La bande dessinée se développe au Vietnam depuis une vingtaine d’années, avec l’apparition en 1992 du chat-robot Doraemon et du valeureux soldat Hesman de Hùng Lân, inspiré d’un dessin animé japonais. Malheureusement, les dessinateurs de BD manquent de formation, sont très mal payés, et leur travail est médiocre. La BD vietnamienne manque d’identité et se borne à plagier le manga japonais. Les éditeurs invitent donc les auteurs à puiser dans la littérature populaire nationale.

Les Dao Rouges de la province de Yên Bai, perpétuent la tradition du Tôm Ông Dat, flûte en bambou qui se joue avec... le nez. Ses sept trous symbolisent sept jeunes filles qui, selon une légende, auraient sauvé la vie des villageois, ce qui est rappelé chaque année le jour de la fête du Ma chay phan vang. Dang Nho Vuong est le maître incontesté de cet instrument, dont la pratique n’est pas aisée, et si des adolescents viennent de former auprès du "maître Vuong", ils se découragent généralement vite...

 Octobre 2010

- Le jazz a disparu du Vietnam, ce qui n’est pas le cas pour les autres pays de l’Asie du sud-est… La chanteuse Tuyêt Loan, âgée de 62 ans, accompagnée par son mari, Trân Dai Lê, reste maintenant la seule passionnée à se produire dans des clubs, vingt fois moins rétribuée que le plus minable des chanteurs pop….

- Dông Ngac est l’un des plus anciens villages voisins de Hanoi. La maison de Dô Quôc Hiên, construite en bois précieux avec un toit couvert de tuiles doubles abrite des objets remarquables : deux statues de grues sur le dos de tortues de 2 m de haut, une statue d’un génie offrant des baguettes d’encens, une stèle en pierre dressée datant de 1771. La particularité de ces anciennes maisons réside dans l’association d’éléments architecturaux vietnamiens et français. Hélas, Dông Ngac subit les conséquences de l’urbanisation rapide de la capitale ; il ne reste plus qu’une cinquantaine de maisons centenaires, et des mesures de conservation s’imposent.

- Créée fin 2009, l’Association des antiquités de HCM-Ville compte une soixantaine de collectionneurs passionnés par les céramiques antiques. Cao Duc Truong, un véritable expert, possède ainsi de nombreuses céramiques chinoises, datant du 10e au 18e siècles, repêchées dans des épaves. Le président de l’Association, Nguyên Van Quynh, s‘attache à faire connaître la céramique pour que les amateurs soient en mesure d’identifier les copies, contribuant à la préservation du patrimoine national. La tendance est à la préservation des œuvres dans leur pays d’origine et certains des membres ont pu racheter plusieurs céramiques vietnamiennes à des résidents vietnamiens à l’étranger.

- Douze délégations internationales et 5 vietnamiennes ont participé au 2e Festival international des marionnettes qui a eu lieu du 4 au 9 septembre à Hanoi. Égypte, Israël et Cuba étaient présents pour leur première fois à cet événement. Les 5 délégations du Vietnam sont : le Théâtre des marionnettes du Vietnam, celui de Thang Long, de Hai Phong, de Hô Chi Minh-Ville et de Dak Lak.

 Juillet 2010

- Un roman historique intitulé Le prince Ly Long Tuong, de Khuong Vu Hac, vient d’être réédité à l’occasion de la célébration du Millénaire de Hanoi. Ce fils du roi Ly Anh Tông (1138-1175), également frère et oncle de rois a connu une vie tourmentée et héroïque. À cette occasion, Ly Xuong Can, descendant à la 26e génération de Ly Long Tuong, et sa famille, qui vivent en République de Corée, se sont vu octroyer la nationalité vietnamienne.

- Dê mai tinh (Demain, on va voir), histoire d’amour romantique entre Mai, jolie Allemande d’origine vietnamienne désirant devenir chanteuse, et Dung, employé d’un hôtel 5 étoiles, réalisé par le Viêt kiêu Charlie Nguyên, a fait un record de recettes. En août, un autre film Viêt kiêu, Giao lô dinh mênh (Brasier), réalisé par Victor Vu sera également projeté. Il réunit des acteurs professionnels et des top models pour une histoire mystérieuse commençant par un accident de la route angoissant

- Le cinéma vietnamien se porte bien aussi : Bi, n’ais pas peur, réalisé par Phan Dang Di raconte la vie de Bi, un garçon de 6 ans vivant à Hanoi avec ses grands-parents et ses parents, les relations avec les membres de sa famille sont vues à travers son regard. Champs à l’infini, du réalisateur Bùi Thac Chuyên, adapte un roman qui a connu un grand succès de lectorat.

- Hanoi et Hô Chi Minh-Ville sont maintenant équipées (par MegaStar et Galaxy) de huit salles permettant le visionnage en 3D. Malgré le prix élevé du billet, la demande du public pour Avatar, Alice au pays des merveilles et le choc des Titans n’arrive pas à être satisfaite.

- Les estampes de Hàng Trông, destinées à décorer les maisons, les temples et les autels des ancêtres ont été reconnues comme l’une des peintures folkloriques les plus typiques de Hanoi, qui a connu son apogée à la fin du 19eme siècle ; seul le dessin de base est estampé, les couleurs étant ajoutées par chaque artisan.
Lê Dinh Nghiên qui a appris dès l’âge de 10 ans, la fabrication de ces images cherche actuellement à collectionner d’anciennes planches gravées et consacre son temps à leur restauration.

----------------------------

 2010 Avril


- D’exceptionnels vestiges archéologiques, dont une citadelle du VIIe siècle, ont été récemment découverts en plein coeur de Hanoi. Un immense palais, le plus grand jamais découvert dans le pays, appartenait à la citadelle de Thang Long. La préservation de la Citadelle est tributaire de l’aide étrangère

- L’Association du patrimoine culturel Thang Long -Hanoi et des responsables locaux ont inauguré dans la commune de Ninh Hiep à Hanoi, le mausolée de la reine Lo Ngoc Han (1770-1799). Couvrant 286 m2, cet ouvrage vise à honorer une femme talentueuse et distinguée.

- La délégation Wallonie -Bruxelles au Vietnam assurera une participation exceptionnelle avec trois groupes au prochain Festival de Hué. Le Tof Théâtre, compagnie de marionnettes contemporaines la Compagnie les Baladeu’x est un duo de cirque en lien direct avec le public. Michelle Nguyen, comédienne conteuse belge d’origine vietnamienne présentera un spectacle inspiré d’un voyage au Vietnam en 2003. A l’issue des représentations, les compagnies belges participeront bénévolement à une tournée dans des villages du Nord.

- La calligraphie est un trait culturel typique du Têt. Les vietnamiens aiment à acheter des lettres et des sentences. Du temps du confucianisme, les gens accrochaient des idéogrammes sur papier rouge aux murs de leur maison. Maintenant, un marché de la calligraphie perpétue la tradition au Temple de la Littérature. Parmi les idéogrammes les plus demandés figurent Longue vie, Bonne Santé, Bonheur, Chance, Prospérité, Persévérance ou Cœur….

- Quand le Têt arrive, les Vietnamiens veulent se débarrasser des malheurs passés et souhaitent que bonheur et prospérité soient présents dans la nouvelle année. Dans la province de Nam Dinh, beaucoup de vietnamiens vont dans le district de Vu Ban à un marché qui a lieu le 8e jour du 1er mois lunaire. Il n’y a aucun marchandage, car on va au marché pour acheter du bonheur qui n’a pas de prix, et le marché porte encore le nom de "marché de sollicitation du bonheur". …

 ---------------------


 Janvier 2010

Selon une décision du gouvernement, les bibliothèques privées reçoivent des livres de la part des bibliothèques de l’État. Leurs employés ont le droit de participer aux cours de formation professionnelle. Parallèlement, l’État encourage l’application des hautes technologies dans ces établissements... Le directeur doit avoir 18 ans et plus et disposer de solides connaissances dans ce domaine.

L’ambassade d’Italie au Vietnam, en collaboration avec la Compagnie de la culture et de la communication Nha Nam, a présenté, le 17 août à Hanoi, la traduction en vietnamien de l’ouvrage La solitudine dei numeri primi (La solitude des nombres premiers), en présence de l’auteur Paolo Giordano.

La Semaine de la langue italienne s’est tenue à Hanoi du 26 au 29 octobre dernier.

La ville de Blois (France) a octroyé une aide de près de 70.000 euros pour la mise en oeuvre des projets de coopération et de développement de la ville de Hué (Centre). Une exposition de paysages de Blois est prévue dans le cadre du Festival de Hué, du 3 au 11 juin. 2008.

 ----------------------------------------------------


 octobre 2009


Les chants populaires Quan ho de Bac Ninh viennent d’être inscrits sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Ces chants, nés dans les provinces de Bac Ninh et Bac Giang (Nord du Vietnam) sont particulièrement appréciés par leurs paroles et leurs musicalité à cinq tons ainsi que les artistes qui les font vivre.
Le rite est bien établi : 2 femmes d’un village chantent un couplet auquel 2 hommes d’un autre village répondent avec des mélodies similaires mais des paroles différentes. Ils chantent l’amour, celui du pays et l’amitié... La troupe Quan ho de Bac Ninh, fondée il y a 40 ans avec comme consigne de rassembler et de conserver le patrimoine culturel populaire a répertorié plus de 400 chants et plus de 200 airs existant dans les localités voisines. Ces chants sont célébrés durant le festival de Lim, un village dans le district de Tiên Du, province de Bac Ninh, le 13e jour du Nouvel An.
l’UNESCO a déjà reconnu 90 patrimoines de ce type dans différents pays dont 2 au Vietnam. Ce sont l’espace culturel des gongs du Tây Nguyên (Centre) et la musique de cour de Hué Nha nhac.

Une "Maison de fous” pour défendre la nature à Dà Lat, un ouvrage architectural original vient d’être classé, par People’s Daily, parmi les 10 maisons les plus bizarres du monde. Une création de l’architecte Dang Viêt Nga, une femme amoureuse de la nature.
Construit en 1990 sur une superficie de 1.900 m², au 3, rue Huynh Thuc Khang, ville de Dà Lat, le Crazy House n’est pas en fait une maison mais un complexe architectural des plus fantasques. Il s’agit d’un « palais de luxe » camouflé sous des formes bizarres : troncs d’arbre, parties du corps d’animaux sauvages, fruits ou légumes de fantaisie... Derrière la porte de la « Crazy House », une toile d’araignée immense, derrière laquelle, un escalier grimpe le long d’un tronc d’arbre gigantesque. L’escalier se termine au milieu d’une forêt de pin, 2 "troncs d’arbre" stylisés et démesurés et quelques monts calcaires artificiels. Qui peut imaginer que se nichent au sein de ces troncs rugueux de jolies chambres d’hôtel confortables. À chaque porte de chambre est accrochée une image symbolisant une espèce d’animal, d’où son nom distinctif : Tigre chinois, Faisan anglais, Kangourou australien, Ours russe, Fourmi vietnamienne... Sans oublier des chambres en forme de coeur, de globe, de gourde ou de tronc de bambou...
La maison reconnue seulement en 2008 et ayant obtenu désormais le « droit de propriété », l’architecte septuagénaire nourrit l’ambition d’élargir son domaine à 9.000 m²… « Ce sera un complexe écologique ou une réserve de la nature », espère –t-elle.

 -------------------


 Mai - Juin

Dang Phong a passé 5 ans à rassembler documents et renseignements sur la Piste Hô Chi Minh. Il en a tiré un ouvrage intitulé « Les 5 Pistes Hô Chi Minh ». (référence ?)
Si la voie la plus connue est routière, beaucoup connaissent la voie maritime et celle réservée au transport de carburant. Deux autres voies beaucoup plus secrètes existaient : une voie aérienne et une cinquième consacrée au transport de l’argent.

⇒Les députés ont donné l’autorisation aux organisations et à des étrangers, ainsi qu’aux Vietnamiens d’outre-mer, de fonder des co-entreprises spécialisées dans la production et la diffusion de films avec une contribution de la partie étrangère ne dépassant pas 51% du capital statutaire.

⇒ Musique vietnamienne : En 2008 peu de nouvelles chansons : les jeunes chanteurs n’arrivent pas à se soustraire au stéréotype des stars vietnamiennes ou étrangères, trop de violation des droits d’auteur sans compter l’opacité de certains concours...


 Avril 2009


Bientôt la signature du premier contrat de droit d’auteur dans la littérature
.

Découvertes archéologiques, des objets et vestiges datant de la préhistoire à la protohistoire dans le district de Dông Anh, Hanoi. C’est le vestige Hoa Lâm Viên qui frappe le plus.
À l’époque de Thang Long antérieure,une forte la population s’y concentrait, pour son économie, sa navigation fluviale et sa position géopolitique... Elle est considérée comme le lieu de séjour de la famille royale des Ly et la porte d’entrée à la citadelle de Thang Long, du côté Nord. Le vestige de Bên Long Tuu était donc le lieu d’habitation et de production de céramiques sous les rois Ly (1010-1225) et Trân (1225-1400).
La commune de Dinh Bang serait le pays natal des rois Ly et le village de Duong Lôi, quartier de Tân Hông, chef-lieu de Tu Son, province de Bac Ninh, le pays natal de la mère du roi Ly Công Uân (1er roi de la dynastie des Ly). De plus, la restauration en 1997 du temple de la Sainte-Vierge sous la dynastie des Ly a fait apparaître un panneau transversal "Cô phap triêu co" et la stèle "Thiên dài thach tru", érigés en 1705, justifiant la valeur du village de Duong Lôi en tant que lieu saint des rois Ly.


 Janvier 2009

- Marguerite Duras est maintenant traduite en vietnamien.
Ses œuvres les plus connues ont été présentées à L’Espace et en vietnamien pour les vietnamiens. L’assistance était nombreuse pour écouter des spécialistes du sujet dont Lê Hống Sâm qui abordaient sans préjugés et la psychologie et les interprétations de l’œuvre étonnante de cette écrivaine métisse selon eux.

- L’ « Espace de la civilisation Muong » occupe 2 hectares sur un versant de la colline Dôc Cun, province de Hoa Binh (Nord). Des maisons sur pilotis aux instruments de musiques, tous les aspects de la culture Muong ont été patiemment rassemblés.

-  Le 3e colloque sur la vietnamologie qui s’est tenu du 5 au 7 décembre, a rassemblé une petite centaine de participants dont moins de 10 spécialistes étrangers. C’est insuffisant pour stimuler les recherches et définir les orientations à prendre.

- En dix ans, le monde du cinéma vietnamien a connu des évolutions majeures, d’abord avec l’apparition de nombreux distributeurs puis avec l’arrivée de multiplex modernes comme MegaStar. Les cinéphiles sont ravis mais les salles nationales, souvent vétustes, perdent leur clientèle. De gros investissements leur sont nécessaires.

- Le 7e Salon du livre français, "Lire en fête 2008", s’est ouvert le 7 octobre à Hanoi sur le thème « Nouveau souffle". Cette manifestation co-organisée par la Compagnie générale du livre du Vietnam, l’Espace-Centre Culturel Français de Hanoi et Unipresse, propose plus de 7.000 titres et se veut le lieu d’une expression renouvelée du développement du livre francophone au Vietnam.

- Le romancier Marc Levy est apprécié au Vietnam depuis la publication de « Et si c’était vrai ». Il s’est rendu au Vietnam à l’occasion du salon "Lire en fête" et a déclaré souhaiter la rencontre de traducteurs, lecteurs et écrivains vietnamiens.

- L’Ecole des Beaux-Arts d’Ho Chi Minh Ville a fêté ses 85 ans

JPEG - 309.7 ko

 Octobre 2008

Selon Nguyen Thanh Long, chef du Département de prévention et de lutte contre le VIH/Sida (ministère de la Santé), bon nombre de Vietnamiens ont encore des connaissances floues sur le VIH/sida, particulièrement dans les régions montagneuses et la prévention reste peu efficace. Il y aurait au Vietnam plus de 132.000 personnes contaminées, dont plus de 27.500 avec un sida déclaré ; le Vietnam compte près de 66% de communes ayant des séropositifs.

 Septembre 2008

Le Vietnam vient d’être invité à participer à la 81e cérémonie des Oscars le 22 février 2009 à Los Angeles. Deux films sont en lice : « La forêt noire » du réalisateur Vuong Duc et « La petite cour » du réalisateur Thanh Vàn.

Un colloque s’est tenu à Hanoï pour étudier l’influence de l’art bouddhique sur la musique, la peinture, la sculpture, l’architecture et la gastronomie du Vietnam. Par exemple, la musique et la danse de cour de Hué prennent source dans la danse "luc cung hoa dang" (Offrande de fleurs et de lanternes) du bouddhisme.

Création de l’Institut national de lexicographie -encyclopédique pour la rédaction de dictionnaires et encyclopédies en vietnamien et en dialectes ethniques.

 Août 2008 - Culture

Antigone -Vietnam, un spectacle de théâtre classique chanté, coproduit par le Théâtre du Monte -Charge de Pau et le Théâtre national du Vietnam, a été présenté au Festival d’Avignon 2008, pour 24 représentations. Création du metteur en scène français Alain Destandau, cette pièce est interprétée par 3 Français et 3 Vietnamiens, avec Lôc Huyên dans le rôle de la princesse Ti An, double d’Antigone dont le courage va se révéler dans l’adversité.
La pièce mêle ainsi en harmonie deux langues, deux styles théâtraux et deux cultures. Elle avait déjà été présentée à Hanoi, HCM-Ville et en juin dans le cadre du Festival de Huê

La ville de Hai Phong a participé en juillet à la Fête maritime internationale de Brest, organisée tous les quatre ans. Le Vietnam a envoyé une délégation avec marins et artistes et des bateaux traditionnels. Hai Phong a présenté un village du Vietnam sous le thème "Navigation maritime et culture vietnamiennes".

Le dossier à soumettre à l’UNESCO pour la reconnaissance de la citadelle impériale de Thang Long en tant que patrimoine culturel mondial sera déposé en septembre. Fin 2007, la citadelle de Thang Long a été reconnue patrimoine historique, architectural et artistique au niveau national. En 2009, des missions de l’UNESCO viendront effectuer au Vietnam les contrôles sur le terrain pour vérifier le dossier. La zone centrale de la citadelle impériale de Thang Long date de plus de 10 siècles. Il s’agit de la résidence de l’Empereur durant les dynasties Ly, Trân et Lê (postérieur). Les fouilles menées de 2002 à 2004 sur une superficie totale de 19.000 m2 au 18 rue Hoàng Diêu ont révélé les soubassements de palais, tours de guet, réseaxu d’évacuation d’eau, puits,... et plusieurs millions d’objets en porcelaine et en métal remontant à 1.300 ans qui, tous, témoignent de l’histoire originale de Thang Long-Hanoi.

Des vestiges du port royal de Bôn Ngu (dynastie des Nguyen) ont été découverts à Huè

Restauration de la cour du palais royal de Lam Kinh. Au XVeme siècle Lam Kinh était capitale sous la dynastie des Lè. A partir de là, le fondateur de la dynastie, Lè Loi, s’est soulevé contre les envahisseurs chinois de la dynastie des Ming.