Déclaration commune Vietnam-Chine 06/11/2015 20:17

Dernier ajout : 8 novembre 2015.

http://lecourrier.vn/declaration-commune-vietnam-chine/207409.html

Déclaration commune Vietnam-Chine
06/11/2015 20:17
Sur invitation du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong, et du président du Vietnam, Truong Tân Sang, le secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC) et président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, a effectué une visite d’État au Vietnam les 5 et 6 novembre.
Durant son séjour, Xi Jinping s’est entretenu successivement Nguyên Phu Trong et Truong Tân Sang, puis a eu des entrevues avec le Premier ministre vietnamien, Nguyên Tân Dung, et le président de l’Assemblée nationale vietnamienne, Nguyên Sinh Hùng.

À l’issue de cette visite, les deux pays ont rendu publique une Déclaration commune Vietnam-Chine. L’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) en présente ci-dessous la traduction intégrale en français : Dans une atmosphère de franchise et d’amitié, les dirigeants des deux pays ont échangé leurs opinions pour aboutir à des points de vue communs sur l’approfondissement des relations entre les deux Partis et les deux États, ainsi que sur les problèmes internationaux d’intérêt commun.

Le secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong (droite), et le secrétaire général du PCC et président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, le 5 novembre à Hanoi. Photo : Tri Dung/VNA/CVN

Les deux parties sont convenues que cette visite, couronnée de succès, permettrait de renforcer l’amitié traditionnelle, d’approfondir les relations de partenariat et de coopération stratégique intégrale Vietnam-Chine, ainsi que de promouvoir la paix, la stabilité et le développement dans la région comme dans le monde.

Les deux parties se sont déclarées satisfaites devant les acquis historiques importants de chacun dans leur œuvre d’édification d’une société socialiste. Elles se sont accordées pour renforcer leurs échanges et partager des expériences afin d’accélérer l’œuvre du Renouveau du Vietnam et l’œuvre de réforme et d’ouverture de la Chine, donnant ainsi un nouvel essor au processus d’édification d’un pays socialiste de chacun.

Le Vietnam a adressé ses sincères félicitations et exprimé sa conviction que sous la direction du PCC, le peuple chinois pourra édifier une société modérément prospère, renforcer la réforme intégrale, gérer le pays conformément à la loi, bien superviser le Parti et atteindre l’objectif d’édifier un pays socialiste moderne, prospère, puissant, démocratique, civilisé et harmonieux.

Xi Jinping a souhaité que le PCV organise avec succès son XIIe Congrès national début 2016, se déclarant convaincu que le peuple vietnamien, sous la direction du PCV, parviendra aux objectifs qu’il s’est fixé en tant que pays socialiste, "Un peuple prospère, un pays puissant, une société démocratique, équitable et civilisée".

Bon voisin, bon ami, bon camarade et bon partenaire

Les deux parties ont passé en revue le processus de développement des relations entre les deux Partis et les deux États de ces 65 dernières années, depuis l’établissement des relations diplomatiques Vietnam-Chine, estimant que l’amitié bilatérale édifiée par les présidents Hô Chi Minh et Mao Zedong, puis cultivées par les générations successives des dirigeants des deux pays, est un bien commun précieux aux deux peuples.

Elles ont affirmé continuer d’appliquer la devise ’’Voisinage amical, coopération intégrale, stabilité durable, orientation vers l’avenir’’ comme l’esprit de ’’Bon voisin, bon ami, bon camarade, bon partenaire’’, ainsi que suivre strictement les orientations définies pour le développement des relations des deux pays en ne cessant de renforcer la confiance stratégique, d’approfondir la coopération d’intérêt commun, tout en réglant de manière satisfaisante les problèmes existants, et en promouvant un développement sain et stable des relations bilatérales.

Elles ont unanimement estimé que le maintien des rencontres de haut rang a un rôle important dans la promotion de la confiance politique et le renforcement des relations bilatérales. Elles vont poursuivre ces rencontres sous des formes dynamiques et diverses telles que visites bilatérales, entretiens sur ligne rouge, rencontres en marge de forums multilatéraux... afin de discuter des questions importantes concernant leurs relations.

Le Vietnam et la Chine sont dans une période clé de leur oeuvre de développement socioéconomique. Les deux parties, considérant le développement de l’un comme une opportunité de développement de l’autre, sont convenues de valoriser le rôle de coordination du Comité de pilotage de la coopération bilatérale Vietnam-Chine, en privilégiant dans leur coopération les secteurs suivants :

Il est nécessaire de mener à bien le Plan de coopération entre les deux Partis, d’approfondir les activités d’échanges et de coopération entre les organisations du Parti de ressort central comme local, notamment dans les localités ayant en commun des frontières, de poursuivre l’organisation de colloques en théorie, ainsi que de mettre en œuvre le Plan de coopération dans la formation de cadres des deux Partis pour la période 2016-2020 convenu lors la présente visite.

Les deux parties doivent promouvoir les échanges de coopération d’amitié entre l’Assemblée nationale vietnamienne et l’Assemblée populaire nationale de Chine ainsi qu’entre le Front de la Patrie du Vietnam et le Congrès national du peuple de Chine, et renforcer les échanges d’amitié entre les deux peuples.

Le président du Vietnam, Truong Tân Sang (droite), et le secrétaire général du PCC et président chinois, Xi Jinping. Photo : Nguyên Khang/VNA/CVN

Les deux parties sont convenues de mettre en œuvre le protocole de coopération entre leurs ministères des Affaires étrangères, de maintenir des échanges réguliers entre les responsables des deux ministères, de continuer l’organisation annuelle de consultations diplomatiques et le renforcement des échanges entre les départements correspondants, ainsi que de bien organiser la formation des cadres des deux ministères.

La partie vietnamienne est prête à donner des conditions propices à la Chine pour l’ouverture d’un consulat général à Dà Nang (Centre).

Il est important de maintenir les échanges de haut rang entre les deux Armées, de suivre le mécanisme de dialogue stratégique dans la Défense et d’organiser les échanges d’amitié dans le secteur de la défense et des frontières Vietnam-Chine, ainsi que les entretiens sur ligne rouge entre les deux ministères de la Défense, de renforcer les échanges de coopération entre les deux Armées, la formation des cadres, l’étude des techniques militaires, les patrouilles communes dans le Golfe du Bac Ba et la visite mutuelle de navires de leurs marines, l’échange d’expériences en matière d’opérations de maintien de la paix de l’ONU et de travail du Parti et de tâches politiques dans l’armée, outre d’intensifier la coopération dans l’application de la loi en mer entre les gardes-côtes des deux pays.

Coopération en divers domaines

Les deux pays se sont accordés pour promouvoir la signature d’un mémorandum de coopération entre le Commandement de la Garde-côte du Vietnam et le Département de la Garde-côte de Chine, renforcer la coopération dans la sécurité et l’application de la loi, poursuivre l’organisation de la Conférence de coopération dans la prévention et la lutte contre la criminalité entre le ministère vietnamien de la Sécurité publique et le ministère chinois de la Sécurité d’Etat et le Dialogue de sécurité stratégique de niveau vice-ministériel entre ces deux ministères, accélérer la coopération dans la lutte contre le terrorisme, la criminalité en matière de stupéfiants, la cybercriminalité, la gestion des entrées et sorties de territoire et des frontières, la sécurité des réseaux, l’échange d’expériences dans la garantie de la sécurité de chaque pays...

Le Vietnam et la Chine ont décidé de lier la stratégie de développement de chaque pays, de promouvoir la connectivité entre le cadre "deux couloirs, une ceinture" et l’initiative "une ceinture, une route", de renforcer la coopération dans les capacités de production dans les secteurs des matériaux de construction, de l’industrie auxiliaire, des machines et équipements, de l’électricité, des énergies renouvelables..., de créer rapidement un groupe de travail et d’examiner la signature d’un plan global de création d’une zone de coopération économique transfrontalière, de promouvoir l’attrait de l’investissement dans les zones industrielles de Long Giang dans la province de Tiên Giang et d’An Duong dans la ville portuaire de Hai Phong au Vietnam.

Les deux pays vont utiliser efficacement le mécanisme du Comité de coopération économique et commerciale Vietnam-Chine, étudier le plan de développement quinquennal de coopération économique et commerciale Vietnam-Chine, amender rapidement l’accord de commerce frontalier Vietnam-Chine, et s’efforcer d’atteindre 100 milliards de dollars d’échanges d’ici à 2017.

Ils renforceront la coopération dans le cadre d’un mémorandum de coopération au commerce de produits agricoles, encourageront leurs entreprises à développer la coopération au commerce dans le secteur agricole, demanderont aux services compétents et localités concernées de créer l’organe de promotion commerciale, valoriseront le rôle des groupes de travail de coopération aux infrastructures et monétaire, assureront la mise en oeuvre du projet de ligne de chemin de fer urbain Cat Linh-Hà Dông, élaboreront rapidement le plan de la ligne de voie ferrée à grande vitesse Lao Cai-Hanoi-Hai Phong, et accélèreront la coopération dans la connectivité des infrastructures comme l’autoroute Mong Cai-Van Dôn.

Travaux du projet de ligne de chemin de fer urbain Cat Linh-Hà Dông.
Photo : CTV/CVN

Les dirigeants des deux pays sont convenus d’intensifier la coopération en matière douanière, de lutter contre la contrebande transfrontalière, de continuer la recherche de mesures de coopération pour faciliter le dédouanement, de renforcer la construction et la gestion des infrastructures...

Ils ont estimé qu’il faudra approfondir la coopération dans les domaines des sciences et des technologies, de l’éducation, bien utiliser le mécanisme du Comité mixte de coopération dans les sciences et les technologies, promouvoir la coopération dans le transfert des technologies et les échanges entre chercheurs, ainsi que créer un laboratoire commun.

Il faut s’efforcer d’achever la construction et de mettre en service le Palais d’amitié Vietnam-Chine en 2017, et d’établir bientôt le Centre culturel dans les deux pays, d’assurer un fonctionnement efficace de l’Institut Confucius au sein de l’Université de Hanoi. Intensifier les échanges entre les organes de presse des deux pays, augmenter les communications sur l’amitié Vietnam-Chine. Continuer de bien organiser les activités, telles que la Rencontre d’amitié entre les jeunes vietnamiens et chinois, le Forum populaire, le 3e Festival des jeunes Vietnam-Chine en 2016.

Les deux pays doivent continuer de bien valoriser le rôle du Comité mixte sur les frontières terrestres Vietnam-Chine, bien réaliser l’accord sur la libre-circulation des navires au niveau de l’estuaire de la rivière de Bac Luân (Bei Lun) et celui de coopération sur la protection et l’exploitation des ressources touristiques de la cascade Ban Giôc (De Tian) signés lors de cette visite. Faire le bilan des 5 ans de mise en œuvre des 3 textes sur la gestion des frontières terrestres. Promouvoir la coopération entre les provinces et régions frontalières, ainsi que stimuler le développement de ces dernières.

Les deux parties ont discuté de façon sincère et franche de la question maritime, soulignant observer strictement les conceptions communes importantes convenues par les dirigeants de haut rang des deux Partis et des deux pays, l’accord sur les principes fondamentaux guidant le règlement de la question maritime Vietnam-Chine, bien réaliser le mécanisme de négociations au niveau gouvernemental sur les questions frontalières et territoriales Vietnam-Chine, poursuivre les consultations et les négociations amicales dans la recherche de solutions fondamentales, durables et acceptables par les deux parties, discuter des solutions provisoires qui n’influencent pas sur la position et les préconisations de chaque partie, dont l’étude et la discussion dans la coopération au développement.

Elles ont déclaré relancer toutes les activités d’exploration communes sur le terrain dans la zone à l’extérieur du golfe du Bac Bô la mi-décembre prochaine, estimant qu’il s’agit d’une prémisse importante d’une coopération bilatérale en mer, accélérer les négociations de la délimitation de la zone à l’extérieur du golfe du Bac Bô et promouvoir la coopération au développement dans cette région maritime, s’accorder pour augmenter les négociations du groupe de travail au niveau d’experts sur la zone maritime à l’extérieur du golfe du Bac Bo, continuer d’accélérer les affaires du groupe de travail sur la coopération au développement en mer, intensifier la coopération dans les domaines peu sensibles, déclarer le lancement du projet de coopération dans l ’étude comparative des sédiments de la période de l’holocène dans le delta du fleuve Rouge et celui du fleuve Chang Jiang.

Questions maritimes

Les deux parties se sont accordées pour bien contrôler les différends en mer, appliquer complètement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), et parvenir au Code de conduite en Mer Orientale (COC), tout en s’abstenant d’actes susceptibles de complexifier et augmenter les litiges, régler de façon opportune et satisfaisante les problèmes nouvellement nés, ainsi que maintenir la paix et la stabilité en Mer Orientale et les relations sino-vietnamiennes.

La partie vietnamienne affirme persister dans la politique d’« une seule Chine », soutenir le développement pacifique des relations entre les deux parties et la grande œuvre de réunification de la Chine, être déterminé à protester contre les activités de séparation « Taiwan indépendant » sous n’importe quelle forme. Le Vietnam ne développe aucune relation officielle avec Taiwan. La partie chinoise salue cette position du Vietnam.

Les deux parties sont unanimes à poursuivre de collaborer dans le cadre multilatéral dont l’ONU, l’APEC et l’ASEAN-Chine, de maintenir, protéger et promouvoir ensemble la paix, la prospérité et le développement du monde. La partie chinoise soutient le Vietnam dans l’organisation du Sommet de l’APEC 2017.

Nguyên Phu Trong (3e à droite) et Xi Jinping (3e à gauche) lors de cérémonie de signature du plan de coopération dans la formation des cadres du PCV et PCC pour la période 2016-2020, le 5 novembre à Hanoi.
Photo : Pham Kiên/VNA/CVN

À l’issue de la visite d’État au Vietnam du secrétaire général et président chinois, Xi Jinping, les deux parties ont signé une série de documents de coopération. Il s’agit d’un plan de coopération dans la formation des cadres du PCV et PCC pour la période 2016-2020, d’un accord sur la libre-circulation des navires au niveau de l’estuaire de la rivière de Bac Luân (Bei Lun), d’un accord de coopération sur la protection et l’exploitation des ressources touristiques de la cascade Ban Giôc (De Tian), et d’un accord sur la création d’un centre culturel vietnamien en Chine et réciproquement.

Les deux parties ont également signé une note diplomatique d’échanges sur la faisabilité d’une ligne de chemin de fer Lào Cai-Hanoi-Hai Phong, un protocole d’accord sur le renforcement de la coopération dans l’augmentation de la capacité de production, un autre sur l’optimisation de la conception du projet du Palais d’amitié Vietnam-Chine, une convention entre le Comité du Parti provincial de Quang Ninh et le Comité du Parti de la région autonome Zhuang du Guangxi sur l’organisation des échanges d’amitié entre leurs unités locales du Parti, une autre d’échanges amicaux entre le Comité du Parti provincial de Lào Cai et du Comité du Parti provincial du Yunnan…

Le secrétaire général et président chinois, Xi Jinping, a remercié l’accueil solennel, cordial et amical du secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, du président du Vietnam, Truong Tân Sang, ainsi que du Parti communiste du Vietnam, de l’État et du peuple vietnamiens.
VNA/CVN