GIVE PEACE A CHANCE Marcelino Truong

Dernier ajout : 8 juin 2015.

24heures le journal Suisse le e 26 novembre 2015 :
http://www.24heures.ch/culture/souvenirs-guerre-vietnam-swinging-london/story/18037091?track

et sur le site positiverage :
http://www.positiverage.com/?p=6924

GIVE PEACE A CHANCE
Marcelino Truong

Parution octobre 2015
272 p. couleurs
format 17x23
broché sous jaquette
PVP : 24,90 euros

Marcelino Truong a six ans quand ses parents quittent le Vietnam où, depuis 1961, la présence américaine n’a cessé de s’intensifier. Après cette période chaotique, brillamment racontée dans Une si jolie petite guerre, sa famille s’installe à Londres. Son père, qui fut diplomate, journaliste et interprète du président Ngô Dinh Diêm, assassiné lors du coup d’Etat de 1963, s’efforce de rebâtir une vie pour sa femme, en proie à des accès maniaco-dépressifs de plus en plus violents, et ses quatre enfants. Pour Marco, son frère Dominique, et ses deux sœurs, c’est la découverte d’un monde en pleine ébullition : le Swinging London des Sixties. Une jeunesse au son d’une musique nouvelle, celle des Beatles, des Stones, des Who, des Kinks et de Jimi Hendrix. Une jeunesse paradoxale, partagée entre l’hédonisme pacifiste qui culmine à Woodstock en 1969, et l’attachement à un Vietnam meurtri, déchiré par un conflit forcément simplifié et caricaturé par les diverses propagandes à l’œuvre. Entre l’effroi d’une guerre civile et les fêtes dans de magnifiques town-houses peuplées de beautiful people. Entre le bruit terrifiant des bombardiers et celui, électrisant, des guitares.

Comme dans son livre précédent, Marcelino Truong réalise un tour de force en parvenant à un équilibre parfait entre chronique familiale et grande Histoire. On retrouve dans Give Peace a Chance la même justesse de regard, non seulement sur l’enfance et l’adolescence, mais sur la nature et les responsabilités d’un conflit si complexe qu’on n’a toujours pas fini d’en faire le tour. Une fois de plus, c’est la parole des "vaincus" qui s’élève, non pour régler de vieux comptes ou refaire le match, mais pour examiner d’un œil calme et équitable les torts respectifs, les erreurs de chaque camp et les horreurs de tous. Traversé par la voix de John Lennon, à qui le titre est emprunté, Give Peace a Chance est avant tout un merveilleux Bildungsroman, un grand roman d’éducation.

Marcelino Truong est peintre, illustrateur pour la presse et l’édition, et auteur de bande dessinée. On lui doit de nombreux albums jeunesse. Son dernier ouvrage adulte, Une si jolie petite guerre, est paru en 2012 chez Denoël Graphic.

Portfolio