Hương Trà une stagiaire de 2012

Dernier ajout : 21 octobre 2013.

Bonjour les amis de l’Association,
Je m’appelle Trà (Tran Vu Huong Tra), une des deux filles qui sont venues à Choisy-le-Roi au mois de juillet l’année dernière grâce à la bourse de l’Association. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous inviter à partager une bonne nouvelle. Le 18 Avril 2013, j’ai eu l’honneur d’obtenir un prix prestigieux pour la recherche scientifique décerné par mon université. Ma recherche scientifique dont le titre : LES VALEURS MODALES DU MODE CONDITIONNEL DANS L’OEUVRE ANTONY D’ALEXANDRE DUMAS a obtenu le 1er Prix de l’Université de Langue et d’Étude Internationales (ULEI), appartenant à l’Université Nationale de Hanoi (UNH).
En effet, c’est un concours annuel de notre Université pour encourager les étudiants à faire de la recherche scientifique, qui est lancé au mois de novembre chaque année scolaire. Le jury est constitué du Vice-Président de notre Université (ULEI) - Monsieur NGUYỄN Lân Trung, avec les doyens et vice-doyens de chaque Département : Département de Français, Département d’Anglais, Département de Chinois, Département de Russe, Département de Japonais, Département de Coréen, Département d’Allemand.
Il y a environ 100 candidats qui participent au concours cette année, et je suis très fière d’être la représentante unique du Département de Français présentée au Concours de la Recherche Scientifique de l’Université Nationale de Hanoi (UNH).
Dans cette recherche scientifique, j’ai étudié les valeurs modales du mode Conditionnel - un domaine grammatical. Il y a beaucoup de raisons qui m’ont fait choisir ce sujet.
Tout d’abord, je trouve que la modalité constitue un domaine très important dans la communication quotidienne. Surtout lors de l’apprentissage d’une langue étrangère, la capacité (ou le savoir-faire) de bien saisir et utiliser la modalité dans la communication est très importante pour les apprenants comme moi. En effet, il y a beaucoup de moyens d’exprimer la modalité. Pourtant, dans les cours de français en classe, j’ai noté que son utilisation dans la communication chez les étudiants reste encore limitée.
À long terme, pouvoir maîtriser et pratiquer la modalité des différentes langues est vraiment nécessaire dans de nombreux domaines de la vie, notamment en traduction où on exige une transformation linguistique exacte mais ingénieuse et subtile.
Ensuite, au cours de l’étude et de l’observation, je constate que, en abordant les moyens d’exprimer la modalité en français, on ne peut pas oublier de mentionner le rôle des “modes verbaux” – un domaine qui est presque totalement absent dans la langue vietnamienne - ma langue maternelle.
Au cours de leur apprentissage du français, j’ai observé que les étudiants rencontraient beaucoup de difficultés dans l’utilisation du mode Conditionnel : on ne sait pas bien quand on peut utiliser ce mode. D’ailleurs, en consultant les livres de grammaire, j’ai trouvé une information qui m’intéresse : « Contrairement à l’indicatif et au subjonctif, le conditionnel n’est pas considéré unanimement comme un mode grammatical. Cette divergence des idées linguistiques est due à sa valeur modale restreinte et inférieure à son emploi temporel ».
Et avec le désir de comprendre plus profondément ce domaine, j’ai décidé d’étudier les valeurs modales du mode Conditionnel dans un oeuvre littéraire – le drame ANTONY de l’écrivain français Alexandre Dumas (père). Alexandre Dumas est sans doute connu pour ses romans et ses grandes fresques historiques qui sont encore populaires de nos jours. Mais peut-être son théâtre est-il en revanche moins connu. Pourtant, il serait intéressant de découvrir ce genre dans le trésor littéraire d’Alexandre Dumas – un écrivain qui participa, de près ou de loin, à la naissance et à l’évolution du drame romantique. « Un an après la bataille d’Hernani, une pièce jouée au Théâtre de la Porte Saint-Martin rencontre un immense succès et crée l’évènement. » C’est “Antony” - un drame qui parle de l’adultère de manière très favorable.
En effet, j’ai trouvé cette œuvre par hasard, un jour où je suis allée à la Médiathèque de l’ESPACE et j’ai estimé qu’elle était plus pertinent pour ma recherche scientifique que L’amant de Marguerite Duras – l’œuvre que j’avais initialement choisie . j’ai été convaincue qu’étudier cette oeuvre nous apporterait des connaissances ainsi que des émotions inédites sur les oeuvres d’Alexandre Dumas :
« Un amour comme celui d’Antony vous tuerait, du moment que vous ne le trouveriez pas ridicule ; vous n’êtes pas, comme Mme d’Hervey, une femme au teint pâle, aux yeux tristes, à la bouche sévère… De violentes passions détruiraient tout cela, et ce serait dommage… »
C’est la première fois que je réalise une recherche scientifique et il m’a fallu plus de 3 mois pour la mener à bien. Ce travail me donne des connaissances et des expériences très précieuses. J’ai utilisé 3 méthodes principales : Méthode de synthèse, Méthode d’examination et de statique, Méthode d’analysation. J’ai écrit cette recherche scientifique tout en français, avec près de 60 pages.
Voilà il y a 10 mois que j’ai eu la chance de venir en France. Je crois que aujourd’hui si ma recherche scientifique a pu réussir, c’est aussi grâce à mes séjours inoubliables en France, à la ville de Choisy-le-Roi avec tous mes amis français que j’aime beaucoup. C’est vous qui m’avez apporté la chance de réaliser mon rêve, et qui m’avez donné plus d’amour et de passion pour la langue française, pour la littérature française. Sincèrement, je vous suis reconnaissante pour tout ce que vous m’avez offert. Je voudrais aussi exprimer ma reconnaissance à mes professeurs du Département de Français, et surtout Madame le Professeur Nguyễn Ngọc Lưu Ly qui est la Directrice de ma recherche scientifique. J’espère que ma recherche scientifique sera un document utile pour les étudiants de mon département et pour les apprenants de la langue française.
Hương Trà.