L’empereur Bao Dai 1913-1997

Dernier ajout : 5 décembre 2013.

http://www.historytoday.com/richard-cavendish/birth-emperor-bao-dai-vietnam
Published in History Today Volume : 63 Issue : 10/2013

PNG - 65 ko


le dernier empereur est né le 22 octobre 1913

Prince Nguyen Phuc Vinh Thuy est né à Hué en Annam, à proximité de la côte de la mer de Chine du Sud. Il était le fils de Khai Dinh de la dynastie Nguyen, le chef de l’Annam, mais en réalité, une marionnette française. L’Annam faisait partie de l’Indochine française et couvrait une grande partie de l’actuel Vietnam. Hué fut la capitale et le palais royal où le petit garçon a grandi était affecté aux dirigeants et leurs épouses, concubines et autres subordonnés et la plus grande partie de la citadelle était interdite au public.

Quand il eut neuf ans, le jeune prince fut envoyé à Paris parfaire une éducation à la française, d’abord au Lycée Condorcet (dont Marcel Proust était un ancien élève). Il avait 12 ans quand son père est mort en 1925 et accède au trône, sous le nom de Bao Dai, qui signifie « gardien de la grandeur », ce qu’il prouvera, c’est un euphémisme ! Il retourne aussitôt à Paris pour poursuivre ses études.

Une régence s’installa en Annam jusqu’à la majorité de Bao Dai, il avait 19 ans en 1932. Les Français dirigeaient le pays jusqu’à ce que les Japonais conquièrent l’Indochine française en 1940. Bao Dai est resté et l’administration française a continué à fonctionner, sous le contrôle nippon. Le 9 mars 1945, les japonnais évincent les Français sous la menace d’« élimination », ils intimident Bao Dai et déclare un nouvel empire du Vietnam, avec Bao Dai comme empereur, mais en août la capitulation japonaise achève la Seconde Guerre mondiale en Asie.

Le 2 septembre 1945, des révolutionnaires menés par Ho Chi Minh prennent le pouvoir et mettent en place la République démocratique du Vietnam. Bao Dai abdique, mais reste sur la scène en tant que « conseiller suprême ». Une guerre compliquée éclate entre factions rivales vietnamiennes alors que les français tentent de récupérer le pays par la force. Bao Dai part pour Hong Kong. Les français, le placeront comme « chef de l’Etat » en 1950, mais il a passé la plupart de son temps en France. En 1954, les Français subissent la défaite de Dien Bien Phu et le pays est divisé en deux : Nord-Vietnam avec Ho Chi Minh et le Vietnam du Sud. Bao Dai était le « chef de l’Etat » du Sud-Vietnam, mais Ngo Dinh Diem, dirige le pays en tant que Premier ministre, tandis que Bao Dai passe son temps en France et à Monté Carlo, où il a gardé son yacht privé.

En 1955, Bao Dai est démis de ses fonctions par un vote manifestement frauduleux dans un référendum pour établir une république, organisée par Diem. Le vote était de 98/100 pour la république. Bao Dai avait beaucoup d’argent et a passé ses 40 dernières années et plus à courir les jupons, le jeu et se divertir en France ! Richard Cavendish traduction DdM