La province de Quang Nam

Dernier ajout : 26 décembre 2013.

La province de Quang Nam

est une des provinces les plus touristiques du Vietnam. Elle abrite deux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO : Hoi An et My Son

- Ce port du Centre Vietnam était au 16e siècle un des plus grands comptoirs d’Asie du Sud Est où transitaient les marchandises chinoises, japonaises et européennes. Il a été classé par l’UNESCO pour ses vieilles maisons, ses pagodes, ses ponts en particulier le pont en bois japonais. Une trentaine de vestiges ont été déjà restaurés et une vingtaine sont en cours.C’est le style typique des maisons en bois qui font le charme de Hoi An Les touristes viennent en nombre les admirer et acheter soies et lampions.
- Un danger menace la ville : les inondations catastrophiques qui dégradent les constructions comme en Novembre 2013.Ne quittez pas Hoi An sans visiter le village de poterie de Thanh Hà situé à 3 km mais aussi la forêt de mangrove de Cam Thanh
Le sanctuaire de My Son est situé sur la commune de Duy Phu, district de Duy Xuyên à 69 km au Sud-Ouest de Dà Nang et à 20 km de la citadelle de Trà Kiêu. C’est un ensemble de temples Cham en ruine, nichés dans une vallée d’environ 2 km de diamètre.

- Avec plus de 70 bâtiments en brique et en pierre construits entre les VIIe et XIIIe siècles, My Son est devenu le plus important centre architectural du royaume du Champa. Les temples principaux honorent les protecteurs du Champa. Le dieu principal à My Son est Bhadresvara, du nom du roi qui a fondé le premier royaume de la région d’Amaravati à la fin du IVe siècle.
En raison de la grande influence architecturale et culturelle de l’Inde, My Son compte aussi nombre de stèles gravées en sanskrit - langue sacrée et langue littéraire de l’Inde ancienne.
Évidemment, l’état de l’ensemble est très irrégulier mais ce qui demeure offre une vue intéressante sur l’art sculptural et architectural de l’ancien Champa. C’est en 2003 que fut lancé le projet de préservation du sanctuaire de My Son, Ce projet, fruit de la coopération tripartite Vietnam-Italie-UNESCO, concerne surtout la restauration des « Tours G ».
Pour les amateurs de stations balnéaires vous pouvez aller à Cua Dai, Ha My et Tam Thanh
L’arrière-pays montagneux mérite une visite en particulier les villages de métiers traditionnels : Si la brocatelle contribue à la réputation des villages de Zara et Do Roong, la vannerie fait la fierté de l’ethnie Co Tu du village de B’Hôông.
Côté solidarité dans cette province nous avons aidé en particulier les familles ayant des victimes de l’Agent orange/dioxine : distribution de fauteuils roulants payés par la région PACA, deux microcrédits élevage de vaches et deux élevages de truies.