la voix du président de l’AAFV

Dernier ajout : 9 septembre 2015.

Édito de perspectives 94

PDF - 120.9 ko
Dossier de l’ambassade

L’année 2015 a été très riche en évènements consacrés à des dates anniversaires qui ont marqué l’histoire du Vietnam, le 40è anniversaire de la Réunification nationale et le 70è anniversaire de la déclaration de l’Indépendance.
Parmi ces nombreux évènements, nous retiendrons tout particulièrement la journée des Associations du 6 juin à Montreuil qui a été un très grand succès. Elle a permis à des milliers de personnes de faire connaissance avec le Vietnam, sa culture, son artisanat, sa gastronomie.

Je tiens à remercier tous ceux et toutes celles qui, militants et militantes de notre association, se sont beaucoup investis dans son organisation.
Je veux citer Hélène LUC et Jean-Pierre ARCHAMBAULT pour leur investissement dans le comité de pilotage, Nicole DUCHET-TRAMPOGLIERI, Alain DUSSARPS, Gildas TREGUIER, Annick WEINER pour la compétence avec laquelle ils et elles ont animé leurs ateliers respectifs, Alain RUSCIO et Daniel ROUSSEL pour leur participation aux débats en direct avec le public, le Comité de Choisy le Roi, celui de Bordeaux, de Paris jumelé avec le siège pour tenir le stand de l’AAFV, Nicolas BOUROUMEAU pour le rôle important qu’il a assumé comme responsable-animateur du groupe village des Associations. S’ajoute à cette longue liste de nombreux autres membres de l’AAFV qui ont donné de leur temps.

Nos remerciements vont aussi à Monsieur l’Ambassadeur du Vietnam et à ses collaborateurs, à Monsieur le Maire de Montreuil et à ses services, à nos amis de l’Union Générale des Vietnamiens de France et du Centre d’Information et de Documentation du Vietnam, qui les uns et les autres se sont aussi investis sans compter pour que le succès soit au rendez-vous.

Oui cette journée fut une belle journée. Des débats d’un très bon contenu. Difficile en quelques lignes d’en faire le résumé. Ce qu’il faut retenir de ceux-ci, c’est que le Vietnam n’est pas seul. La coopération avec un nombre de plus en plus élevé de pays, lui confère de nouvelles responsabilités et obligations. Il s’agit dorénavant de regarder les coopérations avec une approche différente.

Comme je m’en suis exprimé au cours de l’Assemblée plénière, l’élévation du niveau de vie du peuple vietnamien, même s’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, les difficultés des entreprises, des collectivités locales et territoriales participent à ce que de plus en plus de petites associations qui sollicitent des subventions, et qui sont porteuses de petits projets se trouvent confrontées à de grandes difficultés.

Il y a donc pour les intervenants d’aujourd’hui à se mobiliser pour préserver un maillage d’entraide et de coopération qui s’est construit au fil des années.

Le second volet de mon intervention avait pour objet les Assises de la Coopération Décentralisée. Cette manifestation qui a lieu tous les deux ans ne mobilise que les collectivités locales et territoriales, hors les Associations d’amitié et de coopération qui pourtant sont des actrices indispensables. Il s’agit là d’un vide qui doit être comblé en permettant aux Associations de participer à ces Assises.

J’ai bien entendu que Monsieur l’Ambassadeur dans ses conclusions au débat, n’avait pas été insensible à ces questions. Attendons de voir si les Assises de Cantho en 2016 marqueront un tournant. Bien à vous. Gérard Daviot

Portfolio