Le réfugié climatique - LUONG Cân-Liêm

Dernier ajout : 27 février 2014.

JPEG - 185.1 ko

Le réfugié climatique - Un défi politique et sanitaire de LUONG Cân-Liêm édité chez L’Harmattan ISBN : 978-2-343-02307-6 15,50

Le développement des civilisations des deux derniers siècles est inédit dans l’histoire de l’humanité, et le prix à payer aujourd’hui est un environnement dégradé, surtout marqué par le changement climatique et la montée des eaux. Le progrès social et la santé humaine en sont déjà affectés, engageant ainsi des enjeux de territoires.
Devant cette situation, les organismes vivants s’adaptent et mutent. Chez l’homme, l’homéostasie compense le stress du changement. Le cerveau social développe l’empathie. Par contre, et même sous la pression des organisations et associations internationales, les politiques nationales ne sont pas à la mesure des migrations et des catastrophes annoncées qui franchissent les frontières.
Les réfugiés climatiques sont les premières victimes de la dégradation en chaîne du climat météorologique, du climat social et du climat sanitaire. Il faudrait d’abord renouveler le paradigme de la santé. Ensuite, la Promotion de la Santé selon les préconisations de l’Organisation Mondiale de la Santé pour le millénaire peut être un instrument de référence pour traiter le traumatisme climatique et ses conséquences pathologiques et psychosociales. Comme le terme de réfugié se réfère toujours à celui de réfugié politique de la guerre froide, il faudrait enfin créer un statut de réfugié climatique, pour que ce migrant retrouve du bien-être et s’intègre au nouvel environnement qui a permis son arrivée.
LUONG Cân-Liêm, né en 1952, est docteur en psychologie, chargé de cours dans les universités Paris-5 et Paris-13 et psychiatre à la Croix-Rouge française et au Centre Minskowska pour la santé des migrants et réfugiés. Il est également président de l’Association scientifique franco-vietnamienne de psychiatrie et de psychologie médicale et de l’Association des amis de la Croix-Rouge vietnamienne (France).