les chiens de Phu Quoc

Dernier ajout : 2 octobre 2009.

Les chiens de Phú Quôc, cette ile au Sud-ouest du Vietnam, une race rare à SAUVEGARDER dans la province Kiên Giang -
Il existe plus de 400 races de chiens sur notre planète mais il n’y en a que 3 qui ont une crête sur le dos : une en Thaïlande, une en Afrique et une sur l’’île de Phú Quôc.www.advertbnr.com/b.js

Les habitants de Phú Quôc considèrent leurs chiens comme la spécificité de l’île. Ce sont leurs animaux domestiques mais surtout des amis fidèles. Avant, on ne les vendait JAMAIS, mais on les offrait à un ami ou un proche, ou les échangeaient contre des objets indispensables à la vie quotidienne. Aujourd’hui, l’île accueille de plus en plus de touristes vietnamiens ou des étrangers qui, après avoir eu le plaisir de voir ces chiens, souhaitent en acquérir. Pourquoi cette race est-elle devenue si convoitée ?

D’après les experts, il y a 5 caractères qui distinguent le chien de Phú Quôc :
- une bande de poils le long de l’échine,
- une poitrine profonde et une taille mince,
- une queue pointue et un poil court de moins de 2 cm.
- La tête des chiens de Phú Quôc est petite avec un mufle assez court et des yeux bruns, jaunes ou noirs. La langue a souvent de petites taches,
- les pieds sont palmés leur permettant de nager excellemment.

Le poids moyen des femelles est de 14 kg et 16 kg pour les mâles, ces chiens hurlent et vivent de 18 à 20 ans.

Les chiens de Phú Quôc sont divisés en 5 groupes suivant leur robe :
Le premier groupe : les chiens sont complètement noirs et sont les plus nombreux et les plus appréciés car ce sont les meilleurs chasseurs.

Le deuxième groupe
 : bruns plus ou moins clair.

Le troisième groupe : robe tigrée de noir et de brun, assez rare.

Le quatrième groupe : à la robe grise, ils sont les moins nombreux.

et le dernier : robe blanche ou tigrée de blanc et de noir, ou de jaune et de brun ; ces chiens, selon les experts, pourraient être des bâtards.

La reproduction se fait en février. La mère creuse un trou et y dépose sa nichée de 3 à 5 chiots. Ce sont des nageurs et de bons coureurs, les chiens de Phú Quôc sont fidèles, intelligents et amicaux. Selon les spécialistes de Hô Chi Minh-Ville, ils sont 4 fois plus intelligents que des bergers allemands et peuvent chasser de grands cerfs ou des sanglier. Ils peuvent découvrir et chercher des plantes médicinales pour guérir les blessures causées par les pièges des chasseurs ou par les serpents.

JPEG - 1.6 Mo

On ignore encore l’origine exacte de ces chiens. Parmi les hypothèses, 3 seulement paraissent vraisemblables. Il s’agirait de chiens sauvages natifs de Phú Quôc, île autrefois déserte, domestiqués par les premiers habitants.

Selon la seconde, ils viendraient de l’Afrique au grès d’échanges commerciaux.

Enfin, la troisième, qu’ils proviennent du Nord-Est de la Thaïlande.

Leur provenance demeure toujours un mystère. Néanmoins, beaucoup de vietnamiens penchent pour la première hypothèse et effectuent de nombreuses recherches pour la justifier.

On recense actuellement quelque 10.000 chiens sur l’île de Phú Quôc. Mais chaque jour, une dizaine sont destinés à la préparation de plats dans les restaurants, pour répondre à la demande non seulement des insulaires mais aussi des touristes de plus en plus nombreux. Environ 5 autres quittent quotidiennement leur terre natale pour d’autres lieux.

Les autorités et la population locales ont ouvert 4 centres de protection, dont 2 se situent au Nord de l’île.
Le premier, Centre de préservation des gènes des chiens de Phú Quôc, a été fondé en 2004 par le Service de l’agriculture et du développement rural de Kiên Giang. Il compte désormais une cinquantaine de bêtes dont l’unique objectif est de préserver cette race.
Pour les touristes souhaitant emporter un chien comme souvenir de Phú Quôc, ils peuvent se rendre à l’’établissement Thanh Nga dans la commune de Cua Duong, où sont abrité quelque 300 bêtes.

Dans la commune de Duong Dông, le centre de préservation Huyên cible le marché de Hô Chi Minh-Ville. En assurant la reproduction, il expédie chaque mois de 20 à 25 chiens>www.advertbnr.com/b.js>
d’après le Courrier du Vietnam