Lettre ouverte du président

Dernier ajout : 15 juillet 2012.

Eysines, le 06/07/2012

Mesdames, Messieurs,

Tenue à l’occasion de la célébration du 40ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et le Vietnam, la journée du 19 mai 2012, organisée pour réunir les associations impliquées, a permis de nombreux échanges et mis en exergue la nécessité d’un approfondissement de la coopération entre nos deux pays.

C’est au cours de cette journée, que l’annonce de l’organisation d’une année croisée entre la France et le Vietnam a été confirmée ; pour le deuxième semestre 2013 au Vietnam et le premier semestre 2014 en France.

A travers des recherches personnelles sur mon grand-père vietnamien venu en France en tant que Travailleur Indochinois en 1939-1940 et mon investissement actif pour perpétuer la mémoire de ces 20 000 jeunes hommes, j’ai découvert la culture, les traditions et les coutumes vietnamiennes qui m’étaient inconnues au début de mes recherches.

Les liens tissés, les discussions riches et intéressantes durant toutes ces années m’ont incité à m’impliquer plus dans ce lien qui unit la France et le Vietnam.

Les rencontres avec la communauté Vietnamienne, leurs amis, m’on permit d’obtenir des soutiens amicaux et sûrs.

En sommeil depuis quelques années, le Comité local de l’Association d’Amitié Franco-Vietnamienne (AAVF) prend un souffle nouveau.

Les objectifs pour lesquels l’Association a été fondée en 1961, auxquels nombre d’entre vous ont participés de près ou de loin, paraissent atteints. Le Vietnam serait-il pour autant devenu un pays banal ?

Il est indéniable que des questions nouvelles retiennent l’attention des Français, suscitent leurs préoccupations et leurs inquiétudes, cependant que leurs actions solidaires se tournent vers d’autres régions du monde. Les raisons pour lesquelles ils s’intéressent à tel ou tel pays ne découlent pas exclusivement des souffrances ou des injustices que ceux-ci éprouvent et rien n’interdit d’avoir des attachements multiples. Bien plus, les principes sur lesquels s’appuie l’AAFV n’ont perdu ni de leur pertinence ni de leur actualité. Il est indiscutable que l’intérêt bien compris de la France devrait la conduire à entretenir avec le Vietnam d’amples relations politiques, économiques, scientifiques et culturelles, fondées sur le respect et la confiance réciproques. Beaucoup reste à faire.

L’AAFV n’est pas la seule association française à s’intéresser au Vietnam, mais elle est la plus ancienne et reste originale en ce qu’elle est censée embrasser tout le champ des préoccupations, politiques, économiques, scientifiques et culturelles et intervenir aux différents niveaux local, national et international.

Notre activité autour d’une meilleure connaissance du Vietnam prend des formes diverses : conférences, colloques, débats, revue « Perspectives » et site internet. Il est nécessaire de lui accorder une attention plus soutenue et il doit être possible de lui donner plus d’ampleur, mais en tenant compte de nos contraintes financières. La solution passe donc par des partenariats.

C’est dans un objectif de rassemblement des forces et de compétences autour des grands sujets qui composent la coopération avec le Vietnam que je vous informe de la création du Comité local Bordeaux-Gironde de l’Association d’Amitié Franco-Vietnamienne.

Mon désir et ma ligne de conduite est d’assurer un partenariat avec les acteurs locaux qui soit durable et efficace. La force qui nous unira autour de projets de tous horizons sera le fruit d’un travail en commun entre les différentes associations locales spécifiques et l’AAFV Comité Bordeaux-Gironde une association polyvalente et nationale.

Vietnamiennes, Vietnamiens d’origine ou non, « amoureux du Vietnam », collectivités locales, associations, entreprises ou simples « voyageurs »…, votre adhésion à nos projets tels que la saison croisée 2013-2014 et à l’AAFV Comité Bordeaux-Gironde sera le gage du renforcement des liens qui unissent la France et le Vietnam.

En souhaitant une longue vie à notre coopération et à « l’amour » qui nous lie au Vietnam,

ÔNG Nicolas

Président de l’AAFV Comité Bordeaux-Gironde