Lettre de Madame Nguyen Thi Binh - 3 juin 14

Dernier ajout : 3 juin 2014.

Hanoi, le 3rd juin 2014

Chers amis ,

Plusieurs personnes parmi nos amis m’ont posé presque les mêmes questions : Qu’est-ce qui se passe au Vietnam ? Le peuple vietnamien a lutté tant d’années et supporté tant de sacrifices et de difficultés, est ce que ce peuple est obligé de continuer à se battre ? Pourquoi la Chine pourrait violer la souveraineté du Vietnam ? Auparavant, c’est la Chine qui a activement soutenu le Vietnam contre l’agression des États-Unis. La Chine, un pays « socialiste » dirigé par un Parti communiste pourrait-elle agir ainsi ?

Ce sont aussi des questions que le peuple vietnamien et moi-même se demandent ?

Vous nous avez soutenu durant les deux guerres contre la France et les États-Unis, 30 ans sans interruption. Vous comprenez surement combien est cher le prix que notre peuple doit payer pour obtenir la paix, l’indépendance et la réunification du pays. Plus de trois millions de personnes ont perdu leur vie, le pays entièrement dévasté et les conséquences de la guerre sont extrêmement graves, en particulier, des centaines de milliers de victimes de l’Agent Orange inguérrissables.

En 1974, pendant la guerre, la Chine a envahi l’archipel Paracel appartenant à la souveraineté du Vietnam. Après la guerre, les États-Unis a imposé l’embargo sur le Vietnam pendant 20 ans. Quand la guerre contre les Etats-Unis était juste terminée, après des années d’accrochages le long de la frontière du Nord du Vietnam, la Chine a envoyé une force armée plus de 20 milles personnes pour « enseigner une leçon au Vietnam". On ne sait pas quelle leçon ? On n’arrive pas à expliquer pourquoi un grand pays « socialiste » attaque un petit pays « socialiste" qui venait de sortir de la guerre ? Pourtant c’est la vérité ! En 1988, la Chine occupait un certain nombre d’îles dans l’archipel Spratly appartenant aussi au Vietnam.

Aujourd’hui, le peuple vietnamien est en train de déployer tous ses efforts pour reconstruire et développer le pays, avec de nombreux difficultés et défis. Et en dépit de toutes ces forces, le Vietnam reste encore très pauvre, donc il s’évertue pour un environnement de paix, de stabilité, et prêt à coopérer avec les autres pays pour le développement.

Même avec les États-Unis, un pays qui nous a causé beaucoup de souffrances, le Vietnam se tournent vers l’avenir en laissant le passé en arrière. Avec la Chine, un grand pays voisin, malgré l’histoire pleine de vicissitudes des deux pays et entre le Vietnam et la Chine il reste encore des litiges à résoudre, cependant nous pensons que les deux peuples étaient côte à côte dans la lutte pour la libération, le Vietnam souhaite donc toujours à avoir une bonne relation avec la Chine, préconise à résoudre les litiges par des mesures de paix sur la base de la confiance mutuelle. En réalité, c’est toujours notre comportement, modestie et retenue.

Mais comme vous le savez , le 2 mai dernier, la Chine a installé une géante plate-forme de forage pour l’exploration du pétrole sur le plateau continental et la zone économique exclusive du Vietnam encadrée de plus de 100 navires, les bâtiments militaires et d’avions compris. C’est un acte très grave qui viole la souveraineté du Vietnam, contrevient la Convention internationale sur le droit de la mer de 1982. Quant au Vietnam, d’un côté nous avons mis en oeuvre les mesures diplomatiques et les autres relations. De l’autre côté nous avons envoyé un certain nombre de navires de la sécurité maritime pour demander la Chine de respecter la souveraineté du Vietnam, de retirer la plate-forme. Jusqu’à présent, la Chine ne répond pas non seulement à la bonne volonté du Vietnam mais encore elle continue à mener des actes agressives. En voyant les images de nombreux et grands navires chinois attaquer les petits navires vietnamiens pour causer des dégats matériels et humaines, je me sens le coeur serré. Qu’est-ce qui va se passer ensuite ? Les médias internationaux demeurent préoccupés par des actes de la Chine qui porte atteinte à la sécurité et la liberté de la navigation internationale, menace la paix et la sécurité de la région. La Chine accuse que ce qui se passe est provoqué par le Vietnam. Qui peut croire que la population vietnamienne soit 1/ 15 de celle de la Chine, son revenu du PIB soit moins que la dernière de 50 - 60 fois, le Vietnam s’éfforce de surmonter l’état d’un pays pauvre avec le retard de développement, donc pourrait-t-il provoquer la Chine ? Les dirigeants chinois ont déclaré qu’il suivent une politique éprise de paix, que dans les sangs chinois, il n’existe pas de "gène d’agressivité, d’hégémonie". Alors, comment explique-la Chine les allégations sur "la ligne des neuf tronçons” pour monopoliser l’ensemble de la Mer Orientale, contraire à la loi internationale, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, en dépit de l’opposition du monde entier ?

L’indépendance, la liberté, la souveraineté sont très sacrées pour toutes les nations. Le peuple du Vietnam lutte jusqu’au bout à protéger ces objectifs. Dans le même temps, notre peuple a besoin de la paix et de l’amitié pour développer, pour que le peuple du Vietnam, les femmes et les enfants aient une meilleure vie.

Nous avons sincèrement besoin de la paix, une paix juste, équitable et durable pour le Vietnam et pour tous les peuples de la région et du monde entier. Nous avons sincèrement besoin de l’amitié avec la Chine et d’autres pays, mais une amitié sincère véritable ayant le respect mutuel. Je crois que à notre place, vous avez les mêmes réflexions.

Donc, nous souhaitons que vous nous souteniez comme auparavant. Dans l’immédiat, demandez que la Chine retire la plate-forme implantée dans le plateau continental du Vietnam, respecte la souveraineté du Vietnam en conformité avec le droit international.

Nous croyons que si nous sommes solidaires en ayant une action ferme, la justice et la loi seront mises en œuvre .

Veuillez recevoir, mes meilleures salutations en vous remerciant de tout ce que vous avez fait et ferez pour le Vietnam.

Nguyen Thi Binh