Santé

Dernier ajout : 28 août 2011.

mai 2011

Ces 14 dernières années, plus de 400 enfants sont nés d’une fécondation in vitro à l’hôpital Tu Du à HCM-ville. 7-10% de la population en âge de féconder est stérile.

L’épizootie de fièvre porcine est toujours virulente à Nghe An et Quang Tri.

1.800 scientifiques, professeurs et médecins en gynécologie et obstétrique ont participé à la 11e conférence de gynécologie -obstétrique Vietnam –France –Asie Pacifique à HCM-Ville les 28 et 29 avril. Les participants ont discuté de la santé au Vietnam : diagnostic prénatal, causes de stérilité, maladies gynécologiques, cancers... ainsi que des méthodes de traitement avancé de maladies atteignant les femmes qui accouchent ou le foetus pendant la grossesse

 Janvier 2011

Un colloque a été organisé début décembre à Hanoi, sur la prévention et la lutte contre la grippe aviaire, dans le cadre de l’APEC, en présence d’un grand nombre d’experts de toutes nationalités, et de représentants d’organisations internationales (FAO, OIE). Tous ont plaidé en faveur d’une coopération régionale renforcée. Les expériences, notamment dans l’utilisation efficace des vaccins, doivent être partagées.

Plusieurs meetings en écho à la Journée mondiale contre le VIH/sida (le 1er décembre) ont été organisés dans l’ensemble du pays. Une conférence bilan sur les 20 ans de combat contre l’épidémie a été organisée à HCM-Ville (qui recense 25% des malades). Dans les années 1993-1998, elle s’est développée chez les toxicomanes s’injectant de l’opium en intraveineuse ; en 1998-2005, une nouvelle vague de contamination correspond à la propagation de l’héroïne. Actuellement, environ 16.000 malades sont traités par des antirétroviraux.

Le projet Life-Gap, coopération entre le ministère vietnamien de la Santé et le Centre américain de prévention et de contrôles des maladies aide actuellement la province de Nam Dinh à construire un centre de désintoxication par la méthadone.

Alors que le taux de malnutrition reste élevé (on estime qu’environ 2,5 millions d’enfants souffrent encore de malnutrition, essentiellement dans les hauts plateaux du Centre), l’obésité devient un souci, surtout dans les grandes villes. Le taux d’obésité a augmenté de 400% en dix ans chez les moins de cinq ans, et de 300% en dix ans chez les femmes en âge de procréer.

Le secteur de la santé du Vietnam se classe au 51e rang de 191 pays, à partir des critères de qualité portant sur les soins, les établissements, les équipements et les services. Le niveau de qualification des médecins s’est amélioré mais non les infrastructures, et environ 30.000 Vietnamiens parmi les plus riches partent chaque année à l’étranger pour bénéficier de traitements médicaux de qualité.

 Octobre 2010

- La Semaine mondiale de l’allaitement maternel a eu lieu du 1 au 7 août, pour montrer que l’allaitement maternel est synonyme de meilleure santé pour le bébé. En ville, seuls 10% des nouveau-nés sont allaités au cours de leur 6 premiers mois. En campagne, ce taux s’élève à plus de 70%. Le Vietnam se fixe pour objectif qu’en 2015, 50% des nouveau-nés bénéficieront de l’allaitement maternel au cours de leurs 6 premiers mois.

- À l’occasion de la Journée Mandela, pour le 92e anniversaire de l’ancien président de l’Afrique du Sud, les ambassades de l’Afrique du Sud, du Brésil, de l’Inde, le journal An Ninh Thu Dô, la Fédération du cirque du Vietnam et la compagnie du lait Abbott ont fait don hier d’une soixantaine de cadeaux, aux petits cancéreux, en traitement à l’hôpital K de Hanoi. Le Fonds Mandela souhaite faire du 18 juillet la Journée des activités humanitaires

 Juillet 2010


- Quatre tonnes d’équipements médicaux du Fonds Airbus livrées aux hôpitaux de Hanoi. Cet équipement, offert par l’hôpital de Purpan, Toulouse (France), sera utilisé pour l’hémodialyse des malades du rein.
Le Fonds Airbus, fondé fin 2008, a pour objet l’activité humanitaire, l’insertion des jeunes et le traitement des problèmes d’environnement.

- Le Viet Nam compterait près de 150.000 toxicomanes dont 70% sont des jeunes. Parmi ceux-ci, une forte proportion de séropositifs. Le ministère de l’Éducation et de la Formation a lancé un plan d’action de prévention et de lutte contre la drogue dans les écoles.

- Le laboratoire américain Probactive Biotech situé en Californie a signé un accord avec l’Institut de recherches nucléaires de Dà Lat pour la fabrication d’anticancéreux biologiques.

---------------

 Avril 2010


- Selon l’OMS, le Vietnam a été en 2009 le 12eme, parmi les 22 pays les plus touchés dans le monde par le bacille de Koch. La croissance du taux de tuberculeux associés au VIH/Sida a été de 8,1%, avec en particulier une forte augmentation chez les jeunes de 15 à 24 ans. Une conférence a été organisée à Hanoi pour dresser le bilan du programme de lutte contre la tuberculose en 2009. Selon le vice-ministre de la Santé, un réseau de lutte contre la tuberculose dans l’ensemble du pays a été mis sur pieds avec les investissements nécessaires en équipement et en personne.

- Un seul cas de grippe A/H1N1 a été signalé au début de janvier 2010 dans tout le pays. Le nombre de patients en traitement à l’hôpital a diminué considérablement ; il s’agit essentiellement de cas de pneumonie.

-  Activité de la Croix Rouge du Vietnam
en 2009

En 2009 les comités de la Croix Rouge de tous niveaux
ont récolté plus de 1,44 trillion de dôngs
(78 millions de dollars) pour l’aide aux pauvres et
aux victimes de l’Agent orange et des catastrophes
naturelles, soit 400 milliards de plus que l’an passé.
Lors d’une conférence de presse à Hanoi le 27 janvier
2010, Bui Ngoc Tang, président de la Croix Rouge du
Vietnam, a exposé les actions humanitaires réalisées
au cours de l’année 2009.
Pendant le Mois d’action pour les victimes de
l’Agent Orange, du 10 août au 10 septembre, près de
50 milliards de dôngs ont été recueillis, ce qui a permis
d’aider 145 000 victimes. Des dons en argent et
en nature, d’une valeur totale de 200 milliards, sont
allés aux victimes des typhons. Les fonds provenaient
d’organisations et d’individus vietnamiens et étrangers.
Pour le Têt, 860 000 ménages pauvres ont reçu
une aide (total 147 milliards).
Des buffles et des vaches seront fournis aux
personnes pauvres, dans le cadre du programme « La
Banque des vaches ».
En 2010, ce programme fournira 1400 buffl es et
vaches aux habitants de 14 districts pauvres des provinces
de Ha Giang, Cao Bang, Lao Cai, Son La, Lai
Chau, Dien Bien, Thanh Hoa, Nghe An, Quang Binh,
Quang Tri, Quang Ngai, Quang Nam, Binh Dinh et
Kon Tum, pour une valeur totale de 10 milliards de
dông.
d’après une dépêche de VOVNews/VNA

 


 Janvier 2010


En 2009 la Croix-Rouge vietnamienne a poursuivi sa collaboration avec les services compétents pour le programme de don de sang jusqu’en 2010. Il est prévu de mobiliser 1% de la population pour faire don de son sang.

L’Assemblée Nationale a refusé un amendement à l’ordonnance de 1998 sur l’emploi des personnes handicapées, visant à remplacer l’obligation faite aux entreprises par des “encouragements.

Le taux d’enfants vietnamiens souffrant de malnutrition est passé de 38,7% en 1998 à 19,9% cette année. Toutefois, le taux d’enfants malnutris demeure élevé dans certaines régions montagneuses, alors que le nombre d’enfants souffrant d’obésité et autres maladies ayant un lien avec la nutrition, ne cesse de croître dans les grandes villes.

 -------------------------------


 Mai - Juin

⇒ À l’occasion de la Journée mondiale pour la lutte contre le VIH organisée en 2008, des bonzesses de Da Nang ont organisé des cérémonies de prières qui ont été suivies par une soixantaine de porteurs. Du jamais vu à Dà Nang, depuis que cette ville a découvert le premier cas du VIH/sida en 1993.
La ville, de son côté, a lancé récemment un appel qui a été entendu à la non-discrimination et à l’emploi des séropositifs.

— Sous l’égide de l’Institut national d’hématologie, la Croix Rouge vietnamienne lance un campagne d’été en faveur du don du sang. 3 000 volontaires solliciteront 2 millions de personnes. On espère recueillir 150 000 unités de transfusion.

 Janvier 2009

- Avec l’aide financière de DED, une ONG allemande, le club Hoa Phuong Do de Haiphong a créé 3 établissements commerciaux dont les salariés sont tous porteurs du sida. Il n’est pas sans exemple que des travailleurs soient licenciés par leurs employeurs quand leur séropositivité est connue. Bon nombre de Vietnamiens ont encore des connaissances floues sur le VIH/sida.

- Une rubrique régulière, « Se soigner par les fruits, les légumes et les plantes médicinales » a fait son apparition dans Le Courrier du Vietnam

- Le Vietnam connaît un grave manque de personnels de santé, médecins et infirmiers. Depuis 1990 le taux pour 10 000 habitants est seulement passé de 27 à 32, alors que les pays voisins ont un taux de l’ordre de 72-74 pour 10 000. Le déficit est particulièrement important dan les provinces éloignées et reculées.

 Octobre 2008


Selon Nguyen Thanh Long, chef du Département de prévention et de lutte contre le VIH/Sida (ministère de la Santé), bon nombre de Vietnamiens ont encore des connaissances floues sur le VIH/sida, particulièrement dans les régions montagneuses et la prévention reste peu efficace. Il y aurait au Vietnam plus de 132.000 personnes contaminées, dont plus de 27.500 avec un sida déclaré ; le Vietnam compte près de 66% de communes ayant des séropositifs.

 Septembre 2008

Le Vietnam avait connu une baisse de la natalité qui lui avait valu le prix de la démographie décerné par les Nations unies. Pourtant, depuis 2003, la situation s’inverse, les cadres souhaitant avoir trois enfants. Par ailleurs, le planning familial manque de crédits. Dans ces conditions on ne peut que s’inquiéter du déséquilibre des sexes : actuellement, il naîtrait 112 garçons pour 100 filles.

 Août 2008

Le nord du Vietnam est touché depuis novembre par de nouveaux foyers de choléra (quelques dizaines de cas) que les autorités peinent à éradiquer.

Environ 1.800 handicapés au Vietnam bénéficieront d’ici la fin de l’année d’une formation professionnelle et 70% d’entre eux travailleront dans divers secteurs, grâce à l’Association de patronage des handicapés et orphelins vietnamiens. Également prévus, l’opération de la cataracte pour 2.000 personnes pauvres, l’octroi de 2.000 bourses à des orphelins et enfants handicapés, la distribution de fauteuils roulants, de vélos et la construction de "maisons du cour".

Au Vietnam, 9 nouveau-nés sur 10 ne bénéficient pas d’allaitement maternel durant leurs 6 premiers mois et 1 sur 4 en est privé dès l’heure de sa naissance. Conséquence directe, quelque 2,6 millions d’enfants sont actuellement atteints de malnutrition.

Juillet 2008

L’Assemblée nationale a discuté en mai des problèmes posés par l’assurance santé. La cotisation passerait de 3% à 6% des revenus des assurés. Mais la plupart des paysans sont incapables de verser leur cotisation annuelle, et des dizaines de millions de ruraux vivent actuellement sans aucune assurance santé. Certains députés ont demandé que l’État prenne en charge une partie de la cotisation des paysans.
Par ailleurs, le manque de médecins, d’infirmiers et d’équipements dans le réseau sanitaire de base reste préoccupant. Des politiques de formation de courte durée sont destinées à pallier la pénurie d’effectifs. Les diplômés de médecine, après 2 ans de pratique en poste médical, pourront exercer leur métier de manière indépendante. Pour les soins de haut standing, la priorité serait donnée au secteur privé, grâce à des avantages fiscaux et administratifs.