Tay Ninh

Dernier ajout : 31 juillet 2013.

Tay Ninh est une province frontalière avec le Cambodge dont la capitale du même nom se trouve à 99 km au nord-ouest de Hochiminh-ville. Cette province est le berceau du Caodaïsme et abrite le Grand Temple et véritable Saint Siège du Caodaïsme. C’est à Long Hoà situé à 4 km de la capitale que vous pourrez visiter Le Grand Temple qui est l’un des édifices religieux les plus extravagants, les plus baroques, les plus originaux de toute l’Asie du Sud-est. Il a été construit entre 1933 et 1955, par : Ngô Van Chieu. Il est construit sur neuf niveaux symbolisant les neuf marches menant au paradis, au centre d’un domaine très étendu comprenant également une école, un orphelinat, des résidences pour les religieux, un jardin, un hôpital, etc. Son architecture et sa décoration sont très colorées à la fois kitsch et rococo. Les tours en façade évoquent les églises chrétiennes, la tour centrale un minaret et la tour à l’arrière, au-dessus de l’autel, une pagode. « l’œil divin » figure sur la façade mais également sur les fenêtres du bas. Il symbolise à la fois l’esprit de Dieu et la lumière du coeur.
Dans le hall d’entrée se trouve un tableau avec le chinois Sun Yat qui tient un encrier, le poète vietnamien Nguyen Binh Khiem et Victor Hugo écrivent « Dieu et Humanité » et « Amour et Justice » en chinois et en français. L’intérieur du temple se compose d’un hall à colonnes et d’un sanctuaire. Les deux rangées de colonnes peintes en blanc, rouge et bleu sont décorées de dragons. Le plafond voûté est divisé en 9 parties semblables à un ciel étoilé.
Sous le dôme trône un globe géant sur lequel est peint l’œil divin, le symbole officiel du Caodaïsme. La zone située entre les piliers est réservée aux prêtres ; les cérémonies auxquelles les touristes sont admis ont lieu quatre fois par jour (6h, 12h, 18h et minuit). Des musiciens installés dans la tribune au-dessus du porche d’entrée accompagnent les prières des fidèles. Les femmes entrent par la gauche, les hommes par la droite. Au milieu du temple, se tiennent des dignitaires en rouge à côté de femmes vêtues de blanc. Ensuite viennent d’autres dignitaires vêtus de rouge, bleu, blanc et enfin des fidèles en blanc. J’ai été impressionné par la propreté du site ; pas la moindre trace de poussière.
Le mont Ba Den ou Dame Noire se trouve au milieu des rizières à 15 Km de Tay Ninh ; c’est la montagne la plus haute du Sud du Viêt Nam ; de durs combats durant les guerres française et américaine y eurent lieu. Ce haut lieu de pèlerinage (du 4e jour au 16e jour du premier mois lunaire) a subi de nombreux bombardements et d’épandages de défoliants par l’aviation américaine. La montagne Bà Den est ainsi appelée en commémoration de la fuite de la fille dévote d’un officier de la garde, quittant la maison de son père, afin d’échapper à un mariage dont elle ne voulait pas puisqu’elle est devenue bonzesse. La dynastie des Nguyên fit ériger une statue de bronze en son honneur et la consacra sainte Linh Son.
Ce site abrite de nombreuses grottes, un musée militaire et de belles pagodes. Un téléphérique permet aux moins sportifs d’y accéder. Du sommet le panorama est impressionnant, sur les environs, et notamment sur le Cambodge.
A 25 km de Ba Den vous pourrez voir le lac de Dâù Tiêng. Il s’agit d’une retenue sur la rivière Sai Gon
En ce qui concerne la solidarité avec la Croix Rouge nous avons pu réaliser huit projets : une école primaire, trois maternelles, fourniture de fauteuils roulants pour des victimes de l’Agent orange/dioxine et des puits. Alain Dussarps