Le pont Long Bien

Extrait de la présentation du projet de Nguyen Nga de réhabilitation du pont Long Bien par Emmanuel Cerise dans « L’architecture française en Asie-Pacifique »


« Les grands projets d’infrastructure sont aussi un type de patrimoine qui n’est pas toujours reconnu à sa juste valeur. Par exemple, le Pont Doumer (ancien pont Long Bien construite en 1902), devenu emblématique tant pour les autorités de Hanoi qui pour ses habitants, n’est pas classé monument historique. A lui seul il représente un changement de paradigme complet en ce qui concerne les transports et l’aménagement du territoire dans la colonie française, passant d’un système dominé par les voies fluviales à un système de déplacement terrestre, utilisant les routes et le chemin de fer. Ce changement aura un impact considérable sur le développement de la colonie, tant économique, humain que social. L’article de Nga Nguyen présente un projet, porté avec passion, pour réhabiliter le pont et en faire le catalyseur d’une politique culturelle qui dépasse largement la structure du pont Long Bien. Ainsi, loin d’être muséifié, ce patrimoine est perçu comme un vecteur permettant d’inscrire la culture urbaine contemporaine dans une longue continuité culturelle et historique. Le patrimoine, n’est plus uniquement une trace du passé, utile à la construction d’une histoire locale ou nationale : le projet de reconversion du pont Long Bien met en évidence le rôle d’un élément patrimonial fort dans une dynamique urbaine contemporaine . »

PROJET DE RÉHABILITATION DU PONT LONG BIÊN ET DE SON ENVIRONNEMENT

Télécharger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *