Les pagodes de la ville de Soc Trang

La pagode Mahatup ou pagode des chauves-souris.

La province de Soc Trang est en majorité habitée par des Khmers très souvent bouddhistes. Dans la ville de Soc Trang on peut visiter plusieurs pagodes. La plus célèbre est la pagode Mahatup ou pagode des chauves-souris. Située un peu en dehors de la ville (73 B rue Le Hong Phong) au milieu de nombreux arbres, elle abrite des milliers de chauve-souris suspendues aux branches dans les arbres fruitiers situés derrière le bâtiment principal. Elles ne mangent pas les fruits des arbres de la pagode mais ceux des arbres à l’extérieur. Les plus grosses pèsent 1;5 kg et ont une envergure de 1,5 mètre. Elles quittent le site en fin d’après-midi pour aller manger. Elles ne reviennent qu’à l’aube.

Ce monument se distingue par une toiture dorée à deux niveaux et des bas-reliefs en forme de lotus. A chaque coin du toit il y a Naga le serpent sacré du bouddhisme thérévada. La toiture est soutenue par une rangée de piliers ornés de statues de la déesse Kemnar.

C’est le seul lieu de la région où l’on pratique le culte de Shakamuni. Ce monument est l’emblème de l’architecture khmère méridionale. Elle a été construite en 1569. En Août 2007 elle a été en partie détruite par un incendie. Un an plus tard elle était reconstruite à l’identique.


La pagode Kh’leang est située en centre-ville au milieu d’un parc. C’est une des plus anciennes pagodes de la province. Son architecture s’apparente à celle des pagodes cambodgiennes. Construite en bambou en 1533, elle a été reconstruite en 1905. Il y a de nombreux stupas. De nombreux bonzes pratiquant le bouddhisme hinayana vivent dans des maisons. Ils donnent des cours de khmer à la population. Près de la pagode se trouve un petit musée khmer et une école où l’on enseigne en khmer. Les bonzes vivent dans des maisons en bois sur pilotis. Dans cette pagode on pratique le bouddhisme Hinayana qui adore Sakyamuni.

A gauche de la porte d’entrée il y a un sanctuaire à la toiture particulière. Dans l’enceinte il y a un terrain de boules où les vietnamiens jouent à la pétanque. En face de l’entrée principale il y a une très belle et très grande église.

La pagode Dat Set ou d’argile est très différente des autres pagodes. Elle a été fondée il y deux siècles par la famille chinoise Ngo. Elle est située rue Tôn Duc Thang et occupe une superficie de 400 mètres carrés. Elle est classée au patrimoine national. Au départ elle était construite en bois. En 1906 elle a été restaurée avec la pose de 24 colonnes en manglier. En1929 Ngo Kim Tong décide d’utiliser l’argile d’une manière exclusive pour réaliser ce bâtiment. Durant 42 ans, jusqu’à sa mort en 1970, il l’a transformée. Elle ne contient que des objets en argile. A l’extérieur une particularité : une tour de 13 étages remplie de petits bouddhas et dragons.

La pagode Chen Kieu ou Sa Lon se trouve à 12 kilomètres de la ville de Soc Trang, dans la commune de Dai Tâm, district de My Xuyen. Elle a été construite en bois en 1815. Durant la guerre américaine elle a été endommagée par les bombardements. Elle a été restaurée en 1969. Faute d’argent la décoration des murs s’est faite avec des assiettes et des tasses en grès. Environ 3 000 tonnes de bols et assiettes ont servi à la rénovation.

Ne pas partir sans avoir visité l’atelier de sculpture, les réalisations étant faites à partir d’énormes racines et troncs d’arbre.

Alain Dussarps

Pagode khmere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *