Les vins latino-américains et leurs impacts au Vietnam

L’Amérique latine en général, la Bolivie, l’Argentine et le Chili en particulier, offrent un choix de vins « élégants » selon le Courrier du Vietnam. En effet, à près de 2.000 mètres au-dessus du niveau de la mer, les viticulteurs boliviens perpétuent une tradition séculaire des missions jésuites du XVIe siècle et produisent un vin particulier, dû à sa culture en altitude et propre à séduire un marché de niche. C’est dans le département de Tarija, au sud du pays sur les contreforts de la Cordillère des Andes, que se trouvent les vignobles confidentiels de Bolivie, entourés des deux mastodontes, l’Argentine et le Chili, 7e et 8e plus importants vignobles mondiaux qui s’étendent sur plus de 200 000 hectares. Les 5 000 hectares des vignobles de Tarija bénéficient d’un climat tempéré, avec un soleil intense la journée et une humidité bienfaitrice la nuit, à l’abri des vents forts en provenance du nord (1).

La ville de Dalat, station d’altitude (2) perchée dans les montagnes au centre Vietnam produit du vin. Son climat tempéré est idéal pour les vignobles. Elle est devenue la capitale du vin vietnamien. Celui-ci est principalement produit dans la région de Ninh Thuan (90% de la production), entre la ville et le littoral. Le Vietnam produit 10 millions de litres par an, et se trouve ainsi en marge de la production mondiale de vin (248 millions de litres par an en 2012). Il produit essentiellement du vin de table à base de raisin, mais il est aussi possible de trouver du vin de litchi, d’abricot ou de pomme. Côté vin traditionnel, le Cardinal est utilisé à hauteur de 99%. À cela s’ajoutent quelques hectares de Chambourcin et de Syrah, deux cépages français de raisin noir (3).

Certes, la consommation en vin des Vietnamiens augmente chaque année. En 2014, 600 millions de litres ont été consommés soit 6,5 litres par habitant (5). Il existe deux catégories de consommateurs. La première comprend les classes supérieures locales, les hommes d’affaires en déplacement et les expatriés qui se tournent vers du vin de qualité. La deuxième rassemble les habitants vietnamiens de classe moyenne qui s’orientent, eux, vers des alcools locaux. La commercialisation du vin de Dalat se fait par divers canaux, majoritairement par le biais de restaurants, de bars et de cavistes dans les grandes villes comme Hanoi ou Hô Chi Minh-Ville.

Conclusion

Au fil des temps, après avoir acclimaté la vigne à Dalat, les Vietnamiens ont opéré des sélections pour obtenir de meilleurs cépages. Cependant, les vins latino-américains à renommée rendent la percée du vin de Dalat incontestablement plus difficile sur le marché international. Sur le marché national, lorsque les Vietnamiens jugent de la qualité d’un vin au-delà du plaisir qu’il peut procurer, ils se réfèrent généralement à deux notions : l’équilibre et l’harmonie. Espérons qu’au Vietnam ces deux notions vont aider à déguster le bon vin qu’il soit Bolivien ou Dalatois. Dans l’attente du Têt 2022 de l’année du tigre, les Parisiens et les Vietnamiens de Paris et de France pourront commander des vins de Touraine mis en bouteilles pour cette occasion (6).

Nhu Mai

Notes

(1) Confidentiel, les vins d’altitude de Bolivie misent sur leur particularisme In Courrier du Vietnam N°32 (2021) pp.42-43

(2) http://nam-viet-voyage.com/fr/dalat/

(3) Le vin de Dalat, mélange de cultures : très souvent, les vignes sont installées sur des pergolas pour les protéger du trop fort ensoleillement et de l’humidité des sols. Mais elles peuvent également être cultivées en terrasse. Les plants sont généralement entretenus par de petits propriétaires terriens qui revendent par la suite aux grands producteurs basés à Dalat ou à Hanoi. Au total, seuls 3 000 hectares vietnamiens sont occupés par la production du vin, soit 300 à 400 fois moins que les gros producteurs mondiaux. In: http://nam-viet-voyage.com/fr/le-vin-de-dalat-melange-de-cultures/

(4) https://asialyst.com/fr/2017/02/09/vietnam-excellente-surprise-ladora-chateau-dalat/

(5) https://export.agence-adocc.com/fr/fiches-pays

(6) 30 euros pour une boîte de 3 bouteilles (rouge, blanc, rosé) à Domaine Petrus SARL Lasule – 1, Impasse de l’abreuvoir 4110 Mareuil sur Cher ;

contact@domainepetrus.fr;

contact@domainepetrus.fr;

Livraison gratuite à Paris et dans la région parisienne par M. G. Philippe : Tel 07.6978.7511

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *